Michel Fourniret

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Ven 16 Fév - 16:55

Le tueur en série Michel Fourniret entendu sur deux meurtres

Il aurait reconnu la semaine dernière devant un juge avoir "croisé la route" de deux femmes tuées au début des années 90, Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece.

http://www.lalsace.fr/actualite/2018/02/16/le-tueur-en-serie-michel-fourniret-entendu-sur-deux-meurtres
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Hagnesta Hill le Ven 16 Fév - 17:43

avatar
Hagnesta Hill

Messages : 86
Date d'inscription : 21/12/2017
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Ven 16 Fév - 18:16

avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Sam 17 Fév - 0:54

Les parents de Joanna sont très prudents, Ils saluent en tout cas " le travail des enquêteurs et de [leur] avocat, qui ont fait progresser l'affaire.": https://www.lyonne.fr/auxerre/faits-divers/justice/2018/02/16/aveux-de-michel-fourniret-les-parents-de-joanna-parrish-tres-prudents-information-l-yonne-republicaine_12742575.html
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 9:18

avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 9:21

Fourniret, itinéraire d'un prédateur

• Le 4 Avril 1942, Michel Fourniret naît à Sedan. Il épouse sa première femme, Annette, le 31 mai 1963. Un fils, Jean-Christophe, naîtra de cette union.

• 1967: agression d'une fillette dans les Ardennes, et première condamnation. Fourniret, alors âgé de 25 ans écope de huit mois de prison avec sursis, assortis d'une obligation de soin. Sa femme demande le divorce. Il sera prononcé le 18 octobre 1968.

• 1970: deuxième mariage. Les époux ont un fils, qui décédera accidentellement à l'âge de 17 ans, et des jumelles. L'une d'elle, Marie-Hélène, se suicidera en 2006 après les aveux de son père.

• 23 mars 1984 : Michel Fourniret est arrêté pour une dizaine d'agressions et de viols dans la région parisienne. Lors de sa détention provisoire, de nouveau divorcé, il entame une correspondance avec une femme, Monique Olivier, séparée et mère de deux enfants.

• 26 juin 1987 : il est condamné par la cour d'assises de l'Essonne à sept ans de détention dont deux avec sursis pour agressions sexuelles sur plusieurs jeunes femmes. Par le jeu des remises de peine, il sort de prison en octobre, quelques mois seulement après sa condamnation. Il s'installe à Saint-Cyr-les-Colons, dans l'Yonne, avec Monique Olivier.

• Décembre 1987: Michel Fourniret commet son premier meurtre avec l'aide active de sa femme. Il enlève, viole et tue Isabelle Laville, alors âgée de 17 ans.

• 1988: le couple repart s'installer dans les Ardennes, à Floing. Le 9 septembre, Monique Olivier accouche d'un fils, Sélim. Ils se marient un an plus tard, le 28 juillet 1989. Le 12 avril 1988, Michel Fourniret tue Farida Hamiche, la compagne d'un de ses anciens codétenus, et dérobe le butin du «gang des Postiches». Il avouera le meurtre en juin 2004.

» LIRE AUSSI - Fourniret renvoyé aux assises pour le meurtre d'une femme qui cachait un magot

Le 8 juillet de cette même année, Marie-Angèle Domece, une jeune handicapée mentale âgée de 19 ans, disparait à la sortie du foyer Leclerc de Fourolles, à Auxerre. Son corps n'a jamais été retrouvé. Le 3 août, Fabienne Leroy, 20 ans, disparait à Chalons-en-Champagne. La police découvre ses restes plus tard dans des bois environnants ; elle a été violée et tuée par balle.

• 1989: le 18 mars,Jeanne-Marie Desramault, jeune étudiante de 22 ans, disparait à Charleville-Mézières. Son cadavre est retrouvé sur la propriété de Fourniret sur indication de ce dernier, en juillet 2004. Il l'avait rencontrée dans le train entre Paris et Charleville-Mézières et avait réussi, avec sa femme, à l'attirer chez lui. Le 20 décembre, Fourniret, toujours aidé de Monique Olivier, enlève, viole et tue Elisabeth Brichet, une jeune belge de 12 ans. D'abord attribué à Marc Dutroux, le meurtre est finalement avoué par Fourniret en 2004.

• 1990: le 17 mai, le corps nu deJoanna Parrish, une Britannique alors assistante d'anglais au lycée Jacques-Aymot d'Auxerre, est retrouvé à Moneteau (centre). L'autopsie révélera qu'elle a été violée et battue avant sa mort. Le 24 novembre, Natacha Danais, une jeune fille de 13 ans, disparait à Rezé, dans la banlieue sud de Nantes. Le corps de l'adolescente est retrouvé quelques jours plus tard, poignardé, dans les dunes de Brem-sur-Mer.

• Le 16 mai 2000 : Céline Saison, 18 ans, est portée disparue à Charleville-Mézières alors qu'elle venait de passer une épreuve du bac. Son corps est retrouvé, le 22 juillet, dans les Ardennes belges.

• 5 mai 2001: Mananya Thumpong, âgée de 13 ans, disparait près de Sedan alors qu'elle revenait de la médiathèque. Les restes de son corps sont retrouvés dans le bois de Nollevaux, à une trentaine de kilomètres de Sedan.

•26 juin 2003: Fourniret est arrêté à Ciney, en Belgique, après l'enlèvement de Marie-Ascencion, une jeune fille de 13 ans qui réussit à prendre la fuite.

• 2004 : le 28 juin, Monique Olivier accuse son mari de neuf meurtres. Le 30 juin, Fourniret, alors détenu à Dinant en Belgique, avoue six meurtres, en plus de celui d'une automobiliste sur une aire d'autoroute en Bourgogne, et de celui de Farida Hamiche. Le 3 juillet, sur ses indications, les corps d'Elisabeth Brichet et de Jeanne-Marie Desramault sont découverts dans le parc du château de Sautou à Donchery dans les Ardennes où il a habité.

• 2005 : le 1er mars, Monique Olivier accuse Fourniret de trois nouveaux meurtres en Belgique, trois baby-sitters, qu'elle dit avoir recrutées entre juillet 1992 et janvier 1997 en sachant que son époux les tuerait. Les accusations de Monique Olivier portent au total sur 12 meurtres. En juillet, les justices française et belge regroupent le dossier Fourniret à Charleville-Mézières pour un procès unique. Le tueur en série présumé est jugé pour cinq meurtres (Isabelle Laville, Fabienne Leroy, Jeanne-Marie Desramault, Natacha Danais et Elisabeth Brichet), et deux assassinats (Céline Saison et Mananya Thumpong).

• 2006: le 9 janvier, un mois après sa femme, Fourniret est extradé en France. Le 30 juin, le corps d'Elisabeth Laville est découvert dans l'Yonne sur les indications de Fourniret.

• Fin mai 2007 : Fourniret est renvoyé devant la cour d'assises des Ardennes et doit répondre de la mort de sept jeunes femmes. Monique Olivier est poursuivie pour complicité de plusieurs de ces faits.

• 2008: Le 11 mars, il est inculpé pour les enlèvements et assassinats de Marie Angèle Domèce et de Joanna Parrish. Mais ces deux affaires ne seront pas jugées en mars par la cour d'assises des Ardennes. Le 27 mars débute le procès des deux époux à la cour d'assises de Charleville-Mézières. Le 28 mai, le tueur en série est condamné à la perpétuité incompressible, la peine maximale du Code pénal. La peine de prison à perpétuité de Monique Olivier est assortie d'une période de sûreté de 28 ans.

• Juin 2012 : la cour d'appel de Paris annule l'ordonnance de non-lieu dans l'affaire Joanna Parrish et demande aux juges de rouvrir l'instruction sur la base de nouvelles pistes.

• Le 16 février 2018, «l'ogre des Ardennes» reconnaît voir tué Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece, au cours de récentes auditions devant le juge d'instruction. Dans ces deux affaires, Michel Fourniret avait été dénoncé à deux reprises par son épouse Monique Olivier, qui s'était par la suite rétractée.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/02/16/01016-20180216ARTFIG00357-fourniret-itineraire-d-un-predateur.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 9:55

Notamment celle d'Estelle Mouzin, 9 ans, qui s'est volatilisée en 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne). Monique Fourniret a accusé son mari de l'avoir tuée. Comme elle l'avait fait pour Joanna et Marie-Angèle...

https://www.ouest-france.fr/societe/justice/michel-fourniret-la-macabre-liste-du-tueur-en-serie-n-etait-pas-close-5573645
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Joanna Parrish

Message par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 13:48

Il semblerait qu'il ait été mis devant des éléments confondants, je cite "Pour obtenir ces aveux, les gendarmes de la section de recherches de Dijon ont mené un travail colossal de reconstruction des dossiers. «C'est bien la preuve que les cold case peuvent être résolus. Quand on cherche, on trouve. Les gendarmes ont fait de la mécanique de précision», se satisfont Me Didier Seban et Me Corinne Herrmann, les avocats des familles.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/michel-fourniret-aurait-pu-etre-juge-depuis-longtemps-pour-le-meurtre-de-ma-fille-17-02-2018-7565058.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Joanna Parrish

Message par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 13:50

Vous doutez encore ... ?
Nous savons depuis 2005 que Michel Fourniret est bien l'assassin de notre fille Joanna. Son épouse, Monique Olivier, l'a mis en cause à quatre reprises dans le passé. A l'époque, nous avons cru avec Pauline que nous étions enfin au bout de la route... Il aurait pu être jugé depuis longtemps pour ces dossiers. Tous les éléments existaient. Quand je pense que la justice française avait demandé un non-lieu en 2011... Sans l'appel de mes avocats Me Didier Seban et Me Corinne Herrmann, il n'y aurait jamais eu d'aveux. Mais pourquoi avouer aujourd'hui ? Je cherche à comprendre ses motivations. Michel Fourniret est centré sur lui même. Il cherche toujours une forme de publicité.

Pourquoi avez toujours été persuadé qu'il était l'assassin de votre fille ?
Nous avons toujours eu les plus forts doutes concernant ce couple. Il y a beaucoup de similitudes avec d'autres meurtres. Joanna porte la même trace de piqûre au bras que celle infligée à Fabienne Leroy. C'est une signature. Le couple vivait à l'époque dans le village de Saint-Cyr les Colons (Yonne). Et quand Monique Olivier se confesse en 2005, elle le fait volontairement. Mon épouse a même écrit à Monique comme une mère écrit à une autre mère pour lui demander de dire la vérité. Son avocat lui a conseillé d'ignorer cette demande pourtant légitime.

Avez vous encore confiance en la justice... ?
La preuve... Malgré cette tendance à refermer les affaires non résolues un peu trop vite. Nos avocats ont dû se battre et faire appel de ce non-lieu. J'ose espèrer que cette fois,elle ira jusqu'au bout de la vérité. J'attends des confirmations. Là aussi, les progrès de la science aideront à résoudre nos affaires et peut être d'autres encore...


Comment cette tragédie a t-elle bouleversé votre vie ?
(Long silence) La disparition de Joanna, notre fille bien aimée, a changé tous les aspects de notre vie. Nos croyances, nos relations amicales, nos personalités ont été affectées tout comme notre regard sur la vie. Comme tous les parents nous avons cru que notre serait à nos côtés tout au long de notre vie mais son absence est insupportable. Notre fils Barney n'avait que 17 ans quand il a été confronté à cette horrible réalité. Mais chaque instant, il suffit d'un morceau de musique, d'un mot, d'un souvenir et on se dit qu'elle devrait être là avec nous pour partager ce plaisir. Nous sommes les grands-parents de trois petits enfants. Et un jour, il faudra leur expliquer ce qu'est devenue leur tante «Jo». Il va être temps de le faire.



Source: le Parisien  
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 13:59

source: le Parisien




11 décembre 1987 enlèvement d’Isabelle Laville 17 ans (Auxerre)

3 aout 1988 disparition de Fabienne Leroy 20 ans disparue à Châlon en Champagne, retrouvée à Mourmelon

9 juillet 1988 disparition de Marie Angèle Domece (18 ans) jamais retrouvée.

18 mars 1989 Jeanne Marie Desrameault 22 ans Charleville Mézières

20 décembre 1989 Elisabeth Brichet 12 ans Namur Belgique

17 mai 1990 Johanna Parrish 20 ans (Auxerre) (Inculpé en mars 2008)
toujours suspect dans cette affaire.

21 novembre 1990 Natacha Danais 13 ans à Rezé près de Nantes. Son corps sera retrouvé sur une plage de Vendée

Trou ????? de 10 ans


16 mai 2000 Céline Saison 18 ans Charleville Mézières. Son corps est retrouvé dans les Ardennes belges le 22 juillet 2000

5 mai 2001 Mananya Thumpong 13 ans Sedan. Son corps est retrouvé dans les bois des Ardennes belges

26 juin 2003 tentative d’enlèvement de Marie-Ascension 13 ans. Elle s’échappe. Il sera arrêté.

La liste ne reprend pas les agressions d'avant 87. En 87

Il y a les victimes jamais retrouvées, puis, il y a un trou de 10 ans dans sa carrière criminelle, ce qui pour moi est impensable.




Dernière édition par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 21:03, édité 3 fois
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Cyclope le Dim 18 Fév - 15:43

Kassandra88 a écrit:le 28 juin, Monique Olivier accuse son mari de neuf meurtres. Le 30 juin, Fourniret, alors détenu à Dinant en Belgique, avoue six meurtres, en plus de celui d'une automobiliste sur une aire d'autoroute en Bourgogne, et de celui de Farida Hamiche.

Il ne s'agit pas d'une mais d'un automobiliste à qui Fourniret a tendu un guet-apens. Il lui a tiré dessus au fusil avant de lui dérober son portefeuille et de le laisser pour mort (l'automobiliste a en fait survécu). C'est une agression relativement peu connue et pourtant important, à mes yeux, de Fourniret. Elle montre son caractère extrêmement opportuniste et la diversité potentielle de ses proies. Il faut y penser quand on lit parfois que Fourniret n'a sans doute pas enlevé Estelle Mouzin car celle-ci aurait été trop jeune à son gout. Par ailleurs, combien d'agressions similaires à celles de cet automobiliste par Fourniret ? Agressions qui ne cadrent pas avec le mode opératoire habituel de ce tueur et qui sont donc susceptibles de passer hors radars.
avatar
Cyclope

Messages : 149
Date d'inscription : 18/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Marie Angèle Domece

Message par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 16:30



Dernière édition par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 20:58, édité 2 fois
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Marie Angèle Domece

Message par Kassandra88 le Dim 18 Fév - 20:58

Aveux de Michel Fourniret : le père de Marie-Angèle Domece dans le doute, sa soeur convaincue de sa culpabilité

Claude Domece, le père de Marie-Angèle Domece confie ne pas être convaincu des déclarations faites par Michel Fourniret dans lesquelles il avoue avoir assassiné Marie-Angèle Domece. Il souhaite obtenir des preuves concrètes.  

"Je ne suis pas sûr qu'il dise la vérité. Sa femme avait déjà avoué il y a des années avant de se rétracter dans la foulée. Donc je ne peux pas trop y croire", confie-t-il. L'homme réclame des preuves concrètes. "Je pourrai y croire lorsque cela sera prouvé, avec des traces ADN ou des témoignages, notamment ceux des résidentes du foyer où vivait Marie-Angèle et des personnes qui le dirigeaient."

À l'heure actuelle, la famille n'a pas encore fait appel à un avocat. Si le père, aujourd'hui "fatigué", n'est "plus sûr d'avoir la force de mener la bataille", sa fille Véronique Domece domiciliée à Auxerre devrait quant à elle la mener "avec détermination". Jointe par téléphone, elle se dit "convaincue de la culpabilité de Michel Fourniret depuis le début".

"Maintenant, il faut qu'il avoue où il a mis le corps, qu'il y ait un vrai procès, et que justice soit faite", déclare la femme âgée de 53 ans. "On n'a pas complètement perdu l'espoir, il ne faut pas désespérer tout en continuant à vivre, mais l'attente est difficilement soutenable. On a toujours l'espoir d'arriver au bout et de savoir si Marie-Angèle est toujours vivante, ou bien morte, et dans ce cas, savoir où elle a été laissée", espère Claude Domece.

Chronologie

Le 8 juillet 1988 : Marie-Angèle Domece disparait après avoir quitté le foyer dans lequel elle résidait à Auxerre. Elle devait prendre le train à Auxerre pour aller chez sa nourrice à Saint-Cyr-les-Colons. D'après son père, "elle n'est jamais montée dans le train. Alors où est-elle partie et avec qui ? Est-ce que Fourniret a été vu à ce moment là, c'est un grand mystère", confie-t-il.

Le 17 mai 1990 : le corps de Joanna Parrish est retrouvé dans les eaux de l'Yonne, à Moneteau. En 2005 : Monique Olivier confirme que son époux Michel Fourniret est responsable de la mort des deux jeunes femmes. Elle se rétracte finalement l'année suivante.

En 2008 : Michel Fourniret est mis en examen pour les enlèvements et les assassinats de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domèce. "Notre ancien avocat Me Gonzalez de Gaspard (aujourd'hui décédé) a fait du très bon travail. Il a jumelé le cas de Marie-Angèle avec celui de Joanna Parrish", rappelle Claude Domece.

Le 14 septembre 2011 : un non lieu est ordonné dans les dossiers Parrish et Domece.

2012 : La cour d'appel de Paris rend un arrêt demandant la réouverture de l'enquête.

avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Marie Angèle Domece

Message par Kassandra88 le Lun 19 Fév - 8:12

avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Lun 19 Fév - 15:27

Il ne rechigne pas à un peu de pub, j'en suis aussi convaincue.

les dossiers déjà jugés:

Isabelle Laville, 17 ans

Enlevée par le couple Fourniret-Olivier le 11 décembre 1987 alors qu’elle rentrait du collège chez ses parents à Saint-Georges-sur-Baulche distant de moins de deux kilomètres. La famille prévient la gendarmerie. Le célèbre entraîneur de foot Guy Roux fait placarder des affiches dans toute la ville. Le procureur d’Auxerre, André Rides, classe le dossier sans suite un mois après sans prévenir les gendarmes, qui continueront d’enquêter sans cadre juridique. Le corps d’Isabelle sera retrouvé dans un puits à Bussy-sur-Othe sur indication de Fourniret en juillet 2004, dix-sept ans plus tard.


Fabienne Leroy, 20 ans


Elle se volatilise le 3 août 1988 près de Chalons-en-Champagne (Marne) après avoir été abordée par Fourniret et Olivier prétextant l’urgence de trouver l’adresse d’un médecin pour leur enfant malade. Monique était enceinte à l’époque de leur fils Sélim. La jeune femme, trop confiante, monte dans leur camionnette. Fourniret l’emmène en forêt, abuse d’elle, et la tue avec un fusil à canon scié. Elle sera retrouvée dans les bois plusieurs semaines plus tard. L’affaire restera sans solution pendant 16 ans.

Jeanne-Marie Desramault, 22 ans

Blonde, lumineuse, un peu timide, les yeux clairs, la jeune étudiante est repérée dans le train par Michel Fourniret, qui croit voir en elle la Viege Marie. Etudiante en BTS, Jeanne-Marie, fille unique d’un vieux couple, suit des cours chez les sœurs bernardines. Dans le train, ils lient connaissance, ils parlent tous deux religion et il lui demande de le recontacter pour venir passer un moment au château du Sautou. Un piège. Jeanne-Marie sera violée et étranglée par le couple infernal. Elle ne reprendra jamais le train le 18 mars 1989 pour Béthune, où ses parents l’attendaient.


Elisabeth Brichet, 12 ans

Longtemps, son enlèvement fut attribué à Marc Dutroux, autre tueur en série. La petite fille sera repérée à cause de sa blondeur le 20 décembre 1989 à Saint-Gervais (Belgique) alors qu’elle se rend chez Vanessa une amie de classe. A sa sortie, le couple rejoue le scénario du bébé malade et demande une adresse. La petite monte dans la voiture. Et le piège se referme. L’enfant sera violée et enterrée dans une fosse bétonnée au château du Sautou. Elle sera retrouvée en juillet 2004.


Natacha Danais, 13 ans


Elle disparaît dans les environs de Nantes (Loire-Atlantique) le 24 novembre 1990. La petite fille est partie chercher le porte-monnaie oublié par sa mère à deux pas du centre commercial quand elle croise la route du duo Fourniret-Olivier. Là encore, le scénario du « on a besoin d’un médecin » facilite l’enlèvement de la petite fille. Son corps poignardé et abusé sera retrouvé dans des dunes à Brem-sur-mer (Vendée).


Céline Saison, 18 ans

Elle disparaît le 16 mai 2000 à proximité du lycée Chanzy à Charleville-Mézières (Ardennes) vers 17h20, selon le témoignage de son père recueilli par Le Parisien à l’époque. La jeune fille venait de passer le bac blanc de philosophie et était réputée méfiante et ne serait pas montée dans une voiture, même un soir de pluie, détaillait son père. Le corps de la petite Céline sera retrouvé en juillet 2000 dans les bois de Sugny (Belgique), à 500 m de la frontière française, à deux pas de l’antre des Fourniret.

Manania Thumpong, 13 ans

Cette collégienne se rendait à la médiathèque de Sedan (Ardennes) le 5 mai 2001 en plein centre-ville quand elle a disparu. Elle est aussi méfiante, et ses parents ne comprennent pas comment la bonne élève à la vie tranquille et sereine a pu se volatiliser. Ce sont des chasseurs qui vont retrouver les restes de l’adolescente cachés sous des branchages comme pour Céline, un an auparavant, dans les bois de Nollevaux (Belgique). Un crâne, des vertèbres et une montre mais surtout une bague artisanale permettront son identification. A l’époque la presse évoque « le tueur de Mai ».


Les futurs dossiers

Marie-Angèle Domece, 18 ans


Elle a disparu le 8 juillet 1988 à Auxerre. La jeune fille qui était pensionnaire du foyer Leclerc de Fourolles devait prendre le train de 12h45 à la gare d’Auxerre. Sa nourrice confiait au Parisien en 2004 qu’elle l’avait attendue des heures durant, voyant les trains se succéder. Souffrant d’une légère déficience mentale, elle avait été placée chez cette dame en 1971 à l’âge de six mois, comme nous l’expliquait à l’époque sa nourrice. Cette dernière a alerté le foyer, qui a alerté la triste Ddass 89, mise en cause pour n’avoir jamais pris les mesures nécessaires face à des disparitions en série. L’affaire sera close par un non-lieu en février 1989. Michel Fourniret a finalement avoué son meurtre, selon une information révélée vendredi.


Farida Hamiche, 30 ans


Alors qu’elle a été tuée en avril 1988 en forêt de Rambouillet (Yvelines), son corps n’a jamais été retrouvé. Elle était la compagne d’un co-détenu de cellule de Michel Fourniret, Jean-Pierre Hellegouarch, qui avait, lui, recueilli les confidences imprudentes d’un membre du célèbre gang des Postiches qui avait mis à l’abri son butin d’or dans un cimetière à Fontenay-en-Parisis (Val-d’Oise). Le truand en cours d’extradition voulait mettre à l’abri le butin de 34 lingots d’or et de milliers de pièces d’or volés dans des banques parisiennes entre 1981 et 1986. Seulement voilà, Michel Fourniret, le « pote » de détention, a détourné l’or pour s’acheter son château du Sautou cash dans les Ardennes… Il comparaîtra à l’automne 2018 avec sa complice devant la cour d’assises des Yvelines.


Joanna Parrish, 20 ans


C’est une jeune enseignante britannique qui fait son stage au lycée Jacques Amyot, le lycée d’Auxerre entre 1989 et 1990. Elle est lectrice. Etudiante en littérature, la jeune femme brillante cherche à se faire un peu d’argent de poche en donnant des cours. Elle veut financer ses vacances avec son petit ami, qui fait un stage lui aussi en République tchèque. Le 16 mai 1990, elle a rendez-vous avec un homme, place des Cordeliers, qui souhaite donner des cours de soutien d’anglais à son fils, selon le témoignage d’une amie. Son corps martyrisé, violé, torturé, les poignets en sang, sera retrouvé dans l’Yonne le lendemain. Un dossier judiciaire bien maltraité par le parquet d’Auxerre. Dès 2004, les soupçons se portaient sur le couple Fourniret-Olivier. Michel Fourniret a finalement avoué le meurtre vendredi.

Le doute

Estelle Mouzin, 9 ans

http://www.leparisien.fr/faits-divers/michel-fourniret-un-tueur-implacable-a-la-liste-de-victimes-encore-inconnues-19-02-2018-7567803.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Mar 27 Fév - 0:16

https://www.lci.fr/replay/sept-a-huit-30-ans-apres-michel-fourniret-le-tueur-en-serie-avoue-deux-nouveaux-meurtres-2079834.html

vers la 11ème min: On s’est rendu compte que l’ADN retrouvé sur la scène de crime a été endommagé et ne peut pas être exploité et pourtant c’était la principale preuve matérielle qui aurait pu confondre Fourniret ou un autre.

Fourniret a toujours dit « Si on me pose les bonnes questions, je donnerai ls bonnes réponses.

Estelle? Plusieurs ADN féminins prélèvés dans sa camionnette n’ont pas encore été exploités
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Pondyness le Mer 28 Fév - 12:07

Kassandra88 a écrit:https://www.lci.fr/replay/sept-a-huit-30-ans-apres-michel-fourniret-le-tueur-en-serie-avoue-deux-nouveaux-meurtres-2079834.html

vers la 11ème min: On s’est rendu compte que l’ADN retrouvé sur la scène de crime a été endommagé et ne peut pas être exploité et pourtant c’était la principale preuve matérielle qui aurait pu confondre Fourniret ou un autre.

Fourniret a toujours dit « Si on me pose les bonnes questions, je donnerai ls bonnes réponses.

Estelle? Plusieurs ADN féminins prélèvés dans sa camionnette n’ont pas encore été exploités


Je n'en reviens pas de lire ce genre de chose.... Comment est-ce possible lorsque l'on sait le nombre de familles qui attendent des réponses....! Une aberration de plus. Cela sera t-il fait un jour ???
avatar
Pondyness

Messages : 964
Date d'inscription : 19/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Mer 28 Fév - 12:56

Je suis en train de lire le livre d'Eric Mouzin. Il signale que les recherches concernant Fourniret sont toujours en cours.
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Jeu 1 Mar - 0:13

Les aveux tardifs de Michel Fourniret
REPLAY - Retour sur les aveux tardifs de Michel Fourniret qui vient de reconnaître les meurtres de deux jeunes femmes dans le département de l’Yonne.

http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-aveux-tardifs-de-michel-fourniret-7792448984
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Jeu 1 Mar - 9:00

2. Joanna, Marie, Estelle et les autres
Michel Fourniret vient de faire de nouveaux aveux ! L'homme de 75 ans purge actuellement une peine de prison à perpétuité pour les meurtres de sept jeunes filles. Mais l'ogre des Ardennes vient enfin de reconnaître être aussi l'auteur des meurtres de Joanna Parrish et de Marie-Angèle Domèce. Nos collègues Nathalie Papleux et Philippe Lorsignol avaient, il y a quelques années, enquêté sur ces disparitions. Pour eux, le couple Fourniret était bien aux commandes de ces enlèvements et de ces meurtres. Les aveux de Michel Fourniret leur donnent aujourd'hui raison.... "Devoir d'enquête" vous propose de revoir leur reportage, à l'heure où la même terrible question se pose encore: y a-t-il d'autres disparitions en relation avec le couple Fourniret en Belgique ?


https://www.rtbf.be/auvio/emissions/detail_devoir-d-enquete?id=94

2ème partie du reportage
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Cyclope le Jeu 1 Mar - 17:44

À la fin de l'émission de L'heure du crime, un élément d'information importante sur la prétendue "période blanche" de Fourniret dans les années 1990. Monique Olivier et lui vivaient à Sart-Custinne pendant cette période. Et il semble que Fourniret recrutait des jeunes filles au pair, notamment des filles venant d'Europe de l'Est. Si c'est vrai ça expliquerait qu'on n'ait pas de traces sur cette période.
avatar
Cyclope

Messages : 149
Date d'inscription : 18/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Jeu 1 Mar - 21:35

Cyclope a écrit:À la fin de l'émission de L'heure du crime, un élément d'information importante sur la prétendue "période blanche" de Fourniret dans les années 1990. Monique Olivier et lui vivaient à Sart-Custinne pendant cette période. Et il semble que Fourniret recrutait des jeunes filles au pair, notamment des filles venant d'Europe de l'Est. Si c'est vrai ça expliquerait qu'on n'ait pas de traces sur cette période.

Bonsoir Cyclope:

J'avais posté sur le fil Estelle le PR d'une jeune fille au pair sans doute assassinée par Fourniret.


image gratuite

Cette jeune fille a vraiment existé car des voisins l'ont aperçue. Y en a t-il eu d'autres? Je l'ignore (Je n'ai pas d'infos là dessus)
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Ven 2 Mar - 16:12

Bientôt le même avocat pour les familles des deux victimes dont Fourniret s'attribue le meurtre dans l'Yonne

L'avocat parisien Didier Seban sur le point de représenter les familles de Marie-Angèle Domece et de Joanna Parrish, dont la disparition et le meurtre, en 1988 et 1990, restent non-élucidés.

La famille de Marie-Angèle Domece et celle de Joanna Parrish seront bientôt réunies au sein du même cabinet d'avocats, celui du Parisien Didier Seban, dans le dossier criminel où Michel Fourniret fait pour l'instant figure de suspect numéro un.

https://www.lyonne.fr/auxerre/justice/2018/02/28/bientot-le-meme-avocat-pour-les-familles-des-deux-victimes-dont-fourniret-s-attribue-le-meurtre-dans-l-yonne_12756002.html#refresh
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Mer 7 Mar - 11:12

Affaire Fourniret : des fouilles en cours pour tenter de retrouver le corps de Marie-Angèle Domece

Après les récents aveux du tueur en série Michel Fourniret, des fouilles sont menées ce mercredi matin à Saint-Cyr-les-Colons, près d’Auxerre (Yonne), a révélé M 6
Les fouilles ont commencé ce matin sur une parcelle de quelques mètres carrés qui aurait été retournée il y a 20 ans de cela » précise une source proche de l’enquête.

Ces fouilles ont-elles été ordonnées après les récents aveux passés par Michel Fourniret, .....Le secteur de Saint-Cyr-les-Colons avait déjà fait l’objet de fouilles en 2004

Les policiers de la PJ de Versailles ont été conviés à ces fouilles. Selon nos informations, la présence de ces policiers n’est pas innocente. Ce sont eux qui enquêtent sur la disparition d’Estelle Mouzin en janvier 2003 et malgré les démentis de la PJ écartant Fourniret de cette piste, les avocats d’Eric Mouzin, Me Didier Seban et Me Corinne Herrmann ont toujours eu un doute sur l’implication du tueur des Ardennes dans ce dossier.

Toujours selon nos informations, les avocats de la famille d’Estelle Mouzin demandent le dessaisissement de la PJ de Versailles de l’enquête sur la disparition de leur petite fille. Ils estiment qu’ils n’ont pas été capables de fournir un plan d’enquête et ont écarté la piste Michel Fourniret de leur cible.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-fourniret-des-fouilles-en-cours-pour-tenter-de-retrouver-le-corps-de-marie-angele-domece-07-03-2018-7594860.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Kassandra88 le Mer 7 Mar - 23:25

Les fouilles pour tenter de retrouver le corps de Marie-Angele Domece, dont Michel Fourniret a avoué le meurtre il y a quelques semaines. à Saint-Cyr-les-Colons sont terminées et n'ont rien donné.

Elles ont eu lieu dans le bois de la Maison Dieu à proximité de l'autoroute A6, entre les routes départementales 2 et 139.

Michel Fourniret a vécu plusieurs années, entre 1987 et 1990 à quelques kilomètres de là, dans le centre de Saint-Cyr-les-Colons.

https://www.lyonne.fr/saint-cyr-les-colons/faits-divers/2018/03/07/affaire-fourniret-les-fouilles-a-saint-cyr-les-colons-sont-terminees-et-n-ont-rien-donne_12763768.html
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8456
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Fourniret

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum