Les disparues de l'Yonne

Aller en bas

Les disparues de l'Yonne

Message par Kassandra88 le Dim 3 Juin - 15:46

Rattrapé 20 ans après les faits, Emile Louis l'un des plus célèbres tueurs en série Français, condamné à la prison à perpétuité dans l'affaire dite des "disparues de l'Yonne" s'est éteint en octobre 2013 en emportant, j'en suis persuadée, une partie de ses secrets:
https://www.lemonde.fr/societe/article/2013/10/20/emile-louis-rattrape-20-ans-apres_3499809_3224.html

Les corps de 5 de ses victimes n'ont jamais été retrouvés. On a pourtant cru relancer l'enquête en juin 2017
http://www.lepoint.fr/faits-divers/emile-louis-l-affaire-des-disparues-de-l-yonne-relancee-08-06-2017-2133854_2627.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10038
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Kassandra88 le Dim 3 Juin - 17:35

avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10038
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Nordine le Dim 3 Juin - 17:40

Les sept jeunes filles dont Emile Louis a avoué les meurtres :

Jacqueline Weiss, confiée avec ses deux frères à Emile Louis et à sa femme a disparu en avril 1977 à 18 ans alors qu'Emile Louis l’emmenait à la gare.

Chantal Gras, placée dans une famille d’accueil, elle entre à l’IME de Grattery en 1974. Elle connaît bien Emile Louis. Elle disparait en avril 1977 à l’âge de 18 ans.

Bernadette Lemoine fréquente l’IME de Grattery entre 1973 et 1976. Quelques mois après sa sortie, elle accouche d’un garçon et se marie.
Sa sœur, Françoise Lemoine a été la maîtresse d’Emile Louis.
Elle disparaissent toutes les deux en juillet 1977, la première à 18 ans, la seconde à 28 ans après avoir vécu quelques semaines dans un hôtel d’Auxerre où Emile Louis les avait installées.

Madeleine Dejust, placée à l’IME de Grattery entre 1970 et 1975, puis dans un autre centre de l’Yonne , elle disparait en juillet 1977 à 21 ans. Emile Louis est la dernière personne à l’avoir vue vivante.

Martine Renault fréquente le foyer de Montmercy dont Emile Louis est aussi chauffeur de bus. Elle disparaît en septembre 1979 à 16 ans. Elle aurait dit quelques jours avant de disparaître qu’Emile Louis allait l’emmener voir sa mère. Emile Louis avait été vu près du foyer de Montmercy le jour même de la disparition.

Christine Marlot, placée dans une famille d’accueil, rejoint l’IME de Gattery en 1974. Elle disparait en janvier 1977 à l'âge de 15 ans.

Seuls les restes de Madeleine Dejust et de Jacqueline Weiss ont été retrouvés sur les indications d'Emile Louis.


Dernière édition par Nordine le Dim 3 Juin - 17:50, édité 1 fois
avatar
Nordine

Messages : 2038
Date d'inscription : 14/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Nordine le Dim 3 Juin - 17:46


C'est juste énorme. Il est vraisemblable qu'Emile Louis et Claude Dunand non seulement se connaissaient, mais "travaillaient" de concert.
avatar
Nordine

Messages : 2038
Date d'inscription : 14/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Dunand

Message par Kassandra88 le Dim 3 Juin - 17:55

Nordine a écrit:

C'est juste énorme. Il est vraisemblable qu'Emile Louis et Claude Dunand non seulement se connaissaient, mais "travaillaient" de concert.

Je le pense aussi.
Je remets ce lien vidéo.
https://www.dailymotion.com/video/x15y270
Deux? (de mémoire) prisonnières de la maison de l'horreur ont réussi à s'échapper et ont raconté leur calvaire. Il y avait un tarif correspondant au torture que le client souhaitait infliger à la victime. Dunand notait tout sur un carnet: les noms des clients .... Inutile de vous dire que ce carnet, remis aux mains de la justice, a été égaré.
J'ai d'autres vidéos sur ces affaires. Je chercherai si on les retrouve encore sur le net.
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10038
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Cyclope le Lun 4 Juin - 1:47

À l'affaire Emile Louis et à l'affaire Dunand, il faut bien sur ajouter celle de la mort du gendarme Jambert.







avatar
Cyclope

Messages : 177
Date d'inscription : 18/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Nordine le Mar 5 Juin - 11:50

Merci pour les vidéos, Cyclope, je cherchais justement la première.
C'est édifiant.

___________________________________________

Travestir la position de l’interlocuteur en une autre, plus facile à réfuter ou à ridiculiser se nomme "technique de l'épouvantail".
avatar
Nordine

Messages : 2038
Date d'inscription : 14/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Cyclope le Mar 5 Juin - 22:23

Je trouve le documentaire sur les torturées d'Appoigny exceptionnel. C'est étonnant qu'un documentaire réalisé par une chaine publique aille aussi loin.

Dunand c'est un peu le maillon faible. L'affaire ne maisse aucun doute sur l'existence d'un réseau. Avec Emile Louis on peut toujours défendre la thèse du tueur solitaire qui bénéficie de l'incompétence de la justice auxerroise. Avec Dunand non. Dingue dans cette histoire à quel rythme les scellés disparaissent, les témoins meurent les uns après les autres. Et Dunand qui sort tranquillement après un petit passage en prison.
avatar
Cyclope

Messages : 177
Date d'inscription : 18/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Nordine le Mar 5 Juin - 22:56

Cyclope a écrit:Je trouve le documentaire sur les torturées d'Appoigny exceptionnel. C'est étonnant qu'un documentaire réalisé par une chaine publique aille aussi loin.

Dunand c'est un peu le maillon faible. L'affaire ne maisse aucun doute sur l'existence d'un réseau. Avec Emile Louis on peut toujours défendre la thèse du tueur solitaire qui bénéficie de l'incompétence de la justice auxerroise. Avec Dunand non. Dingue dans cette histoire à quel rythme les scellés disparaissent, les témoins meurent les uns après les autres. Et Dunand qui sort tranquillement après un petit passage en prison.

Oui, je me suis d'ailleurs fait la remarque que pour que des révélations de cette importance puissent être faites publiquement, les client de ce couple sado-maso doivent avoir une position particulièrement influente. C'est inquiétant pour la justice.
avatar
Nordine

Messages : 2038
Date d'inscription : 14/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Nordine le Lun 20 Aoû - 20:18

Qui protège Emile Louis?

C'est la question que posait cet article de l'Express en date de mars 2001.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/qui-protege-emile-louis_490219.html

"Emile Louis était sûr de lui. Tout ça le faisait rire et il clamait haut et fort qu'il avait des relations."
Son avocat était maître Thierry Levy.

Interrogé pour savoir comment l'un des meilleurs avocats français avait atterri à Auxerre, dans ce dossier somme toute mineur, Me Thierry Lévy n'a pas souhaité nous répondre.

Je ne peux pas m'empêcher de faire le rapprochement avec l'affaire Lelandais.

___________________________________________

Travestir la position de l’interlocuteur en une autre, plus facile à réfuter ou à ridiculiser se nomme "technique de l'épouvantail".
avatar
Nordine

Messages : 2038
Date d'inscription : 14/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par weltgeist le Mar 21 Aoû - 9:24

Bonjour,
A croire qu'une très longue tradition de protections à haut niveau existerait dans cette région et dans d'autres par ailleurs... mais celle-ci particulièrement.
A découvrir si ce n 'est pas encore fait : "Les Réseaux cachés des pervers sexuels" d'Eric Raynaud
avatar
weltgeist
Administrateur du forum

Messages : 359
Date d'inscription : 21/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Kassandra88 le Mar 21 Aoû - 11:08

weltgeist a écrit:Bonjour,
A croire qu'une très longue tradition de protections à haut niveau existerait dans cette région et dans d'autres par ailleurs... mais celle-ci particulièrement.
A découvrir si ce n 'est pas encore fait : "Les Réseaux cachés des pervers sexuels" d'Eric Raynaud

Bonjour Weltgeist,
Eric Raynaud s'est aussi intéressé au "suicide" de Pierre Bérégovoy
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Raynaud
..... et s'est retrouvé sur la paille.
Il avait commencé à s'intéresser à l'affaire grêlé avant de tomber en dépression. Je pense que c'était un ami de J.P. Bloch
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10038
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Kassandra88 le Mar 16 Oct - 21:38

Disparues de l’Yonne : un square en mémoire du gendarme Jambert



Il avait, dès le début des années 1980, soupçonné Emile Louis. Mais son travail n’ayant pas été pris au sérieux, le tueur de l’Yonne ne sera confondu qu’en 2000, trois ans après la mort de Christian Jambert.



Pour beaucoup d’enquêteurs de la gendarmerie nationale, il reste une légende. Un mythe. L’adjudant-chef Christian Jambert, le sous-officier qui a identifié seul le tueur en série Emile Louis, presque dix-sept ans avant son arrestation en décembre 2000, aura enfin un square à son nom à Auxerre (Yonne), à proximité du parc de l’Arbre-Sec. L’inauguration est prévue samedi 20 novembre, en présence de la famille du gendarme et des autorités locales.
« Il méritait bien au moins cela. Sans son travail, qui a servi de base à une nouvelle enquête, jamais Emile Louis n’aurait pu être mis en cause devant une cour d’assises, qui a condamné à deux reprises celui qui a tué et enlevé sept jeunes femmes vulnérables placées dans des foyers », se félicite Pierre Monoir, figure emblématique de l’Association de défense des handicapés de l’Yonne (ADHY), dont l’engagement aura été déterminant dans cette affaire.
En 1980, Jambert est chargé du dossier des disparues de l’Yonne. Il soupçonne Emile Louis depuis un an déjà. Après quatre années d’enquête, il remet un rapport mettant clairement en cause le chauffeur de car, mais le parquet ne le suit pas. Son travail sera finalement égaré au tribunal d’Auxerre jusqu’en 1996, où il est retrouvé. Un document qui détaillait précisément les liens entre le tueur et les victimes.

Cinq ans après le mort d’Emile Louis

Le tueur, ancien chauffeur de car scolaire, a été arrêté en décembre 2000 par la section de recherche de Paris. Et a avoué les meurtres et viols de sept jeunes femmes, avant de se rétracter quelques jours plus tard. Il désignera le 14 décembre les lieux où il avait enterré, entre 1977 et 1979, les corps de Jacqueline Weis et Madeleine Dejust.
Condamné à la perpétuité en novembre 2004, peine confirmée en appel en juin 2006, Emile Louis, dit « Le Boucher de l’Yonne », est décédé le 20 octobre 2013 en détention. Cinq ans plus tard, ironie du sort, le même jour, celui qui l’a pourchassé et démasqué sera honoré. Le gendarme Jambert ne sera pas présent à cette cérémonie.
Il a été retrouvé mort le 4 août 1997, touché par deux balles dans la tête. Une première enquête a conclu au suicide mais des expertises contradictoires ont remis en cause cette hypothèse, laissant planer un doute sur les causes de ce décès, même si un non-lieu a été prononcé par la justice en 2011.


http://www.leparisien.fr/faits-divers/disparues-de-l-yonne-un-square-en-memoire-du-gendarme-jambert-16-10-2018-7920630.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10038
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Nordine le Mar 16 Oct - 22:15

Kassandra88 a écrit:Disparues de l’Yonne : un square en mémoire du gendarme Jambert

Bravo. Il était temps.
Les enquêteurs de cette trempe sont trop rares.
Merci d'avoir partagé cet article du Parisien.

___________________________________________

Travestir la position de l’interlocuteur en une autre, plus facile à réfuter ou à ridiculiser se nomme "technique de l'épouvantail".
avatar
Nordine

Messages : 2038
Date d'inscription : 14/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disparues de l'Yonne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum