qui est il? VIII

Page 5 sur 37 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 37  Suivant

Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par cerbere32 le Lun 17 Sep - 15:11

weltgeist a écrit:A cerbere32 :

Pour le beau-frère, c'est le seul endroit sûr qu'il a trouvé à l'époque pour cacher son matériel.

Peu de gens devaient savoir que les appareils photos se trouvaient chez les P. à mon avis. La famille évidemment, IM sûrement aussi.
L'a-t-elle dit au G. ? C'est bien possible car elle n'était pas méfiante et malgré les messages d'avertissement des P., elle continuait à n'en faire qu'à sa tête, faire des rencontres, parler et faire venir des gens chez elle ou même chez ses employeurs apparemment... La naiveté, la jeunesse, un peu des deux.



le grele connaissait Paris comme sa poche , et s’intéressait entre autres , aux rayons photos de magasins comme Franprix , apercevant en même temps des enfants , qu'il reperait..la photo ça avait l'air d'etre son dada .

cerbere32

Messages : 132
Date d'inscription : 08/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par cerbere32 le Lun 17 Sep - 15:30

Et le grele aurait évité de 'trainer' dans un labo photo (surprise pour lui ) , en suivant une femme qui devait s'y rendre en passant par derrière ; apparemment , le grele ne connaissait pas cette entrée , mais s'est trouvé très confus , et plutot 'gêné' ; il en serait vite sorti "par une pirouette" si je peux dire . C'est pourquoi , il devait frequenter les photographes , labos aussi peut_être , et être connaisseur dans ce domaine scratch ?

cerbere32

Messages : 132
Date d'inscription : 08/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par weltgeist le Lun 17 Sep - 15:42

Je remets le lien vers la page qui relie le G à la photographie, le texte est une synthèse très intéressante même si des informations ont été extraites de l'ancien forum sans mention.

http://vertigesducrime.blogspot.com/2013/
avatar
weltgeist
Administrateur du forum

Messages : 382
Date d'inscription : 21/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 15:49

Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Kassandra88 a écrit:
Mesrine a écrit:
Elle portait un T shirt ou similaire?
Aucune idée, elle n'avait plus qu'un slip sur elle.
-
On a retrouvé un papier de polaroïd sur la scène de crime, s’il a fait une photo, c’est avec le dos polaroïd placé sur l’appareil, donc inutile de développer, ça se fait tout seul.

SAlut.
Donc si je comprends bien, un Hasselblad pouvait charger une photo instantanée? En clair, c'est un appareil qui permet d'utiliser des pellicules 'classiques' et en y ajoutant/remplaçant un boitier ou similaire au cul de l'appareil, tu peux prendre une photo à développement instantané?

Oui, je reprends. Sur l’hasselblad il y a un "dos film" et un "dos pola". Les photographes professionnels, avant le numérique (tout ça ne sert plus à rien maintenant,  vu qu’on a directement l’image sur l’écran) validaient les photos sur des polas avant de shooter du film (parce que le film, on voit ce que ça donne seulement une fois que ça revient du labo). Ce sont deux dos différents que l’on vient cliper (l’un à la place de l’autre) derrière l’appareil.
Il y a un truc intéressant là-dedans, c’est que les dos polas ont été fabriqués par une autre marque pour s’adapter à différents appareils. Sur un blad, autant le dos film est parfaitement adapté et épouse la forme du reste, autant le dos pola est plus grand que l’appareil et dépasse à peu près de tous les côtés. J’ai demandé à des potes photographes qui m’ont assuré qu’aucun photographe professionnel ne rangerait son hasselblad avec le dos pola, et remettrait le dos film, même vide de pellicule. Donc ce n’est pas tout à fait exclu, mais ce serait très étonnant que le matériel du frère Politi étant rangé, il l’ait été avec le dos pola monté. Ensuite de deux choses l’une, soit le G a effectivement fait un pola, et il y a quelques chances qu’il connaisse très bien la photo pro (moi j’ai régulièrement bossé avec des photographes à cette époque et je serais bien incapable de remplacer le dos film par le dos pola). Après, même si on a retrouvé un papier de pola, ça ne veut pas dire qu’il ait fait une photo, je n’ai pas assez d’infos.
Grand merci pour cette explication super claire.
Là où il y a un 'hic', si un utilisateur averti de Hasselblad n'aurait donc pas rangé son appareil avec le dos 'Pola'.... c'est que le film protecteur a été retrouvé...
Donc soit ce dos était dans une sacoche à part... soit dans celle du Hasselbald... Bref : ce film protecteur n'est pas tombé du ciel.
--
Puisque tu sembles maîtriser le sujet, une question :
Je crois savoir que toutes les pellicules se dégradent avec le temps... Est-ce qu'un utilisateur averti aurait laissé une pellicule chargée uniquement dans le dos 'Pola'? Ou encore : quelle est la durée de 'vie' d'une telle pellicule une fois chargée dans l'adaptateur?
--
On sait que IM recevait parfois des amis malgré l'interdiction...
L'idée, la question que je me pose, est, en plus de celle relative à la durée de vie de la pellicule, si il n'y a pas une notice fournie, tout simplement, pour faire fonctionner cet adaptateur... Auquel cas, même si ça semble à priori un peu technique au prime abord, ça ne demande pas non plus d'être un superman en la matière... Avec un schéma de type vue 3D, on doit pouvoir s'en sortir...
Ton avis?
Merci!
--
Perso, si j'étais un passionné de photo (je le suis d'autre chose, et la règle des passionnés est de faire super gaffe aux objets qui se rapportent à leur passion), je n'aurais pas laissé traîner une pellicule chargée (donc sans le film protecteur), avant de confier mon appareil.

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Volk le Lun 17 Sep - 16:14

Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Kassandra88 a écrit:
Mesrine a écrit:
Elle portait un T shirt ou similaire?
Aucune idée, elle n'avait plus qu'un slip sur elle.
-
On a retrouvé un papier de polaroïd sur la scène de crime, s’il a fait une photo, c’est avec le dos polaroïd placé sur l’appareil, donc inutile de développer, ça se fait tout seul.

SAlut.
Donc si je comprends bien, un Hasselblad pouvait charger une photo instantanée? En clair, c'est un appareil qui permet d'utiliser des pellicules 'classiques' et en y ajoutant/remplaçant un boitier ou similaire au cul de l'appareil, tu peux prendre une photo à développement instantané?

Oui, je reprends. Sur l’hasselblad il y a un "dos film" et un "dos pola". Les photographes professionnels, avant le numérique (tout ça ne sert plus à rien maintenant,  vu qu’on a directement l’image sur l’écran) validaient les photos sur des polas avant de shooter du film (parce que le film, on voit ce que ça donne seulement une fois que ça revient du labo). Ce sont deux dos différents que l’on vient cliper (l’un à la place de l’autre) derrière l’appareil.
Il y a un truc intéressant là-dedans, c’est que les dos polas ont été fabriqués par une autre marque pour s’adapter à différents appareils. Sur un blad, autant le dos film est parfaitement adapté et épouse la forme du reste, autant le dos pola est plus grand que l’appareil et dépasse à peu près de tous les côtés. J’ai demandé à des potes photographes qui m’ont assuré qu’aucun photographe professionnel ne rangerait son hasselblad avec le dos pola, et remettrait le dos film, même vide de pellicule. Donc ce n’est pas tout à fait exclu, mais ce serait très étonnant que le matériel du frère Politi étant rangé, il l’ait été avec le dos pola monté. Ensuite de deux choses l’une, soit le G a effectivement fait un pola, et il y a quelques chances qu’il connaisse très bien la photo pro (moi j’ai régulièrement bossé avec des photographes à cette époque et je serais bien incapable de remplacer le dos film par le dos pola). Après, même si on a retrouvé un papier de pola, ça ne veut pas dire qu’il ait fait une photo, je n’ai pas assez d’infos.
Grand merci pour cette explication super claire.
Là où il y a un 'hic', si un utilisateur averti de Hasselblad n'aurait donc pas rangé son appareil avec le dos 'Pola'.... c'est que le film protecteur a été retrouvé...
Donc soit ce dos était dans une sacoche à part... soit dans celle du Hasselbald... Bref : ce film protecteur n'est pas tombé du ciel.
--
Puisque tu sembles maîtriser le sujet, une question :
Je crois savoir que toutes les pellicules se dégradent avec le temps... Est-ce qu'un utilisateur averti aurait laissé une pellicule chargée uniquement dans le dos 'Pola'? Ou encore : quelle est la durée de 'vie' d'une telle pellicule une fois chargée dans l'adaptateur?
--
On sait que IM recevait parfois des amis malgré l'interdiction...
L'idée, la question que je me pose, est, en plus de celle relative à la durée de vie de la pellicule, si il n'y a pas une notice fournie, tout simplement, pour faire fonctionner cet adaptateur... Auquel cas, même si ça semble à priori un peu technique au prime abord, ça ne demande pas non plus d'être un superman en la matière... Avec un schéma de type vue 3D, on doit pouvoir s'en sortir...
Ton avis?
Merci!
--
Perso, si j'étais un passionné de photo (je le suis d'autre chose, et la règle des passionnés est de faire super gaffe aux objets qui se rapportent à leur passion), je n'aurais pas laissé traîner une pellicule chargée (donc sans le film protecteur), avant de confier mon appareil.



Alors sur ce type d’appareil rangé, aucune chance que le dos film soit chargé, les photographes le chargent au fur et à mesure, et toutes les péloches sont envoyées au labo (on attend pas de la remplir la fois suivante si il reste des poses hein, c’est un boulot à rendre).
Le dos pola c’est autre chose, et ça ne fonctionne pas du tout comme fonctionnaient les polas de base qui sortaient la photo développée. Là ce sont des cartouches que l’on installe dans le boîtier, qui contiennent quelque chose comme une dizaine de polaroïds vierges. Puis on replace le dos sur l’appareil. Une petite languette de papier dépasse du dos polaroïd. On fait la photo et on tire sur cette languette à la main pour sortir le pola du boîtier (et automatiquement la languette du pola suivant sort). Ensuite on chronomètre quelques minutes pour que le pola se développe. On ne voit pas l’image apparaître, ça se passe à l’intérieur. Quand ce temps est passé, on sépare en deux ce machin qu’on a sorti de l’appareil. Il y a d’un côté le pola lui même (avec l’image) et l’autre partie est celle que l’on jette. C’est une partie avec de l’émulsion (des produits chimiques dégueus) (l’image apparaît d’ailleurs aussi dessus en inversé, mais elle est instable, si on le froisse, ça fait une bouillasse dégueulasse et plus d’image). ça s’est pour la poubelle. Et je pense cette partie que la police a retrouvée. Par contre en retrouvant cette partie, rien ne dit qu’une photo a été faite, le gars a pu sortir le pola et l’ouvrir sans avoir pris de photo (en même temps je vois pas bien l’intérêt, et surtout je vois pas bien pourquoi il serait parti avec la "partie" photo s’il n’y avait rien dessus). Je sais pas si c’est très clair tout ça…

Volk

Messages : 46
Date d'inscription : 03/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 16:15

weltgeist a écrit:A cerbere32 :

Pour le beau-frère, c'est le seul endroit sûr qu'il a trouvé à l'époque pour cacher son matériel.

Peu de gens devaient savoir que les appareils photos se trouvaient chez les P. à mon avis. La famille évidemment, IM sûrement aussi.
L'a-t-elle dit au G. ? C'est bien possible car elle n'était pas méfiante et malgré les messages d'avertissement des P., elle continuait à n'en faire qu'à sa tête, faire des rencontres, parler et faire venir des gens chez elle ou même chez ses employeurs apparemment... La naiveté, la jeunesse, un peu des deux.




C'est plus que probable, en effet!!!

@ cerbere Pour le vol, la convoitise du matos : ça ne tient pas. Car il y a cent fois plus simple pour piquer le matériel, sans éliminer les deux de cette façon; avec un peu de ruse c'est un jeu d'enfants.

IM bravait les interdictions... Donc l'hypothèse de Weltgeist est bien plus probable...
Je vois bien une séance de 'shooting' en mode 'mannequin' pour IM... Le truc identique au dessinateur mis en cause à un moment du fait d'un dessin retrouvé chez lui et ressemblant à s'y méprendre à IM... (quelqu'un sait si IM est effectivement le modèle sur le dessin???)
Séance qui se serait tenue évidemment en l'absence des P, un jour...
Bref elle aurait joué le rôle de modèle...
Si la notice était dispo dans la ou les sacoches, on peut concevoir qu'ils avaient largement le temps de monter l'adaptateur... (j'espère la réponse avertie de Volk sur cet aspect...)... Une séance un peu "délire"...
Auquel cas, le jour des faits, il s'en serait à nouveau servi.

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Volk le Lun 17 Sep - 16:26

Mesrine a écrit:
weltgeist a écrit:A cerbere32 :

Pour le beau-frère, c'est le seul endroit sûr qu'il a trouvé à l'époque pour cacher son matériel.

Peu de gens devaient savoir que les appareils photos se trouvaient chez les P. à mon avis. La famille évidemment, IM sûrement aussi.
L'a-t-elle dit au G. ? C'est bien possible car elle n'était pas méfiante et malgré les messages d'avertissement des P., elle continuait à n'en faire qu'à sa tête, faire des rencontres, parler et faire venir des gens chez elle ou même chez ses employeurs apparemment... La naiveté, la jeunesse, un peu des deux.




C'est plus que probable, en effet!!!

@ cerbere Pour le vol, la convoitise du matos : ça ne tient pas. Car il y a cent fois plus simple pour piquer le matériel, sans éliminer les deux de cette façon; avec un peu de ruse c'est un jeu d'enfants.

IM bravait les interdictions... Donc l'hypothèse de Weltgeist est bien plus probable...
Je vois bien une séance de 'shooting' en mode 'mannequin' pour IM... Le truc identique au dessinateur mis en cause à un moment du fait d'un dessin retrouvé chez lui et ressemblant à s'y méprendre à IM... (quelqu'un sait si IM est effectivement le modèle sur le dessin???)
Séance qui se serait tenue évidemment en l'absence des P, un jour...
Bref elle aurait joué le rôle de modèle...
Si la notice était dispo dans la ou les sacoches, on peut concevoir qu'ils avaient largement le temps de monter l'adaptateur... (j'espère la réponse avertie de Volk sur cet aspect...)... Une séance un peu "délire"...
Auquel cas, le jour des faits, il s'en serait à nouveau servi.

Pour ça j’aurais tendance à penser que non, les appareils sont mécaniques et d’un maniement plutôt simple (quand on sait faire), et des pros qui font ça toute la journée, ils ont pas la notice avec eux. En plus pour ranger ce genre de matos, tous ceux que j’ai croisé avaient des sortes de mallettes en métal, avec des logements en mousse, ils rangent pas des trucs aussi fragiles dans les boîtes dans lesquels ils les ont achetés. Donc la notice ça m’étonnerait beaucoup. C’est un peu comme si un guitariste pro se promenait avec une notice pour brancher sa guitare dans son flycase, j’y crois pas une seconde.

Volk

Messages : 46
Date d'inscription : 03/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 16:31

Volk a écrit:
Alors sur ce type d’appareil rangé, aucune chance que le dos film soit chargé, les photographes le chargent au fur et à mesure, et toutes les péloches sont envoyées au labo (on attend pas de la remplir la fois suivante si il reste des poses hein, c’est un boulot à rendre).
Le dos pola c’est autre chose, et ça ne fonctionne pas du tout comme fonctionnaient les polas de base qui sortaient la photo développée. Là ce sont des cartouches que l’on installe dans le boîtier, qui contiennent quelque chose comme une dizaine de polaroïds vierges. Puis on replace le dos sur l’appareil. Une petite languette de papier dépasse du dos polaroïd. On fait la photo et on tire sur cette languette à la main pour sortir le pola du boîtier (et automatiquement la languette du pola suivant sort). Ensuite on chronomètre quelques minutes pour que le pola se développe. On ne voit pas l’image apparaître, ça se passe à l’intérieur. Quand ce temps est passé, on sépare en deux ce machin qu’on a sorti de l’appareil. Il y a d’un côté le pola lui même (avec l’image) et l’autre partie est celle que l’on jette. C’est une partie avec de l’émulsion (des produits chimiques dégueus) (l’image apparaît d’ailleurs aussi dessus en inversé, mais elle est instable, si on le froisse, ça fait une bouillasse dégueulasse et plus d’image). ça s’est pour la poubelle. Et je pense cette partie que la police a retrouvée. Par contre en retrouvant cette partie, rien ne dit qu’une photo a été faite, le gars a pu sortir le pola et l’ouvrir sans avoir pris de photo (en même temps je vois pas bien l’intérêt, et surtout je vois pas bien pourquoi il serait parti avec la "partie" photo s’il n’y avait rien dessus). Je sais pas si c’est très clair tout ça…

Heu... Smile On va s'en sortir... Wink
Donc, synthèse :
Il y a deux "dos" : le premier = pellicule classique, enroulée dans un cylindre, qu'on fait développer.
Le second est Polaroïd. Dans ce second, on charge la cartouche comprenant X prises de vue. Il faut 1/tirer la languette pour exposer le support, 2/prendre la photo, 3/laisser sécher (sinon bouillasse). 4/ après temps de "séchage" (ou de réaction chimique) on décolle un film protecteur et on a la photo développée, bref les machins chimiques ont pris et on a une image sur le support papier. Si on touche à ce film protecteur de type plastoc ultra fin, on qu'on voile la photo mécaniquement, on étale le mélange chimique, et là on obtient un truc difforme tel que un coup de pinceau sur de la peinture...
Pour la seconde on recommence à l'étape 1/.
J'ai bon?
--
Donc si j'ai bien capté, il y a deux "films protecteurs" : l'un qui est la languette que tu enlèves avant la prise de vue, le second qui est celui que tu enlèves après le temps de "séchage".
J'ai bon?
--
Dernière question : est ce que selon toi tu laisserais une cartouche Polaroïd prête à être utilisée dans le dos dédié à cette pelloche?
--

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par weltgeist le Lun 17 Sep - 16:32

Pour le dessinateur, oui IM était une sorte de fantasme donc pas étonnant qu'il dessinait des femmes physiquement semblables, par contre le fait que certains dessins reprennent la position SM dans laquelle IM a été retrouvée serait du hasard.
Sans son alibi, ce mec était vraiment très mal parce que franchement il remplissait presque toutes les cases.
avatar
weltgeist
Administrateur du forum

Messages : 382
Date d'inscription : 21/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Volk le Lun 17 Sep - 16:39

Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Alors sur ce type d’appareil rangé, aucune chance que le dos film soit chargé, les photographes le chargent au fur et à mesure, et toutes les péloches sont envoyées au labo (on attend pas de la remplir la fois suivante si il reste des poses hein, c’est un boulot à rendre).
Le dos pola c’est autre chose, et ça ne fonctionne pas du tout comme fonctionnaient les polas de base qui sortaient la photo développée. Là ce sont des cartouches que l’on installe dans le boîtier, qui contiennent quelque chose comme une dizaine de polaroïds vierges. Puis on replace le dos sur l’appareil. Une petite languette de papier dépasse du dos polaroïd. On fait la photo et on tire sur cette languette à la main pour sortir le pola du boîtier (et automatiquement la languette du pola suivant sort). Ensuite on chronomètre quelques minutes pour que le pola se développe. On ne voit pas l’image apparaître, ça se passe à l’intérieur. Quand ce temps est passé, on sépare en deux ce machin qu’on a sorti de l’appareil. Il y a d’un côté le pola lui même (avec l’image) et l’autre partie est celle que l’on jette. C’est une partie avec de l’émulsion (des produits chimiques dégueus) (l’image apparaît d’ailleurs aussi dessus en inversé, mais elle est instable, si on le froisse, ça fait une bouillasse dégueulasse et plus d’image). ça s’est pour la poubelle. Et je pense cette partie que la police a retrouvée. Par contre en retrouvant cette partie, rien ne dit qu’une photo a été faite, le gars a pu sortir le pola et l’ouvrir sans avoir pris de photo (en même temps je vois pas bien l’intérêt, et surtout je vois pas bien pourquoi il serait parti avec la "partie" photo s’il n’y avait rien dessus). Je sais pas si c’est très clair tout ça…

Heu... Smile On va s'en sortir... Wink
Donc, synthèse :
Il y a deux "dos" : le premier = pellicule classique, enroulée dans un cylindre, qu'on fait développer.
Le second est Polaroïd. Dans ce second, on charge la cartouche comprenant X prises de vue. Il faut 1/tirer la languette pour exposer le support, 2/prendre la photo, 3/laisser sécher (sinon bouillasse). 4/ après temps de "séchage" (ou de réaction chimique) on décolle un film protecteur et on a la photo développée, bref les machins chimiques ont pris et on a une image sur le support papier. Si on touche à ce film protecteur de type plastoc ultra fin, on qu'on voile la photo mécaniquement, on étale le mélange chimique, et là on obtient un truc difforme tel que un coup de pinceau sur de la peinture...
Pour la seconde on recommence à l'étape 1/.
J'ai bon?
--
Donc si j'ai bien capté, il y a deux "films protecteurs" : l'un qui est la languette que tu enlèves avant la prise de vue, le second qui est celui que tu enlèves après le temps de "séchage".
J'ai bon?
--
Dernière question : est ce que selon toi tu laisserais une cartouche Polaroïd prête à être utilisée dans le dos dédié à cette pelloche?
--

Presque ha ha. Pour le pola, on shoote l’image, on tire la languette et on sort l’ensemble, on attend qu’il se développe et on sépare les deux parties. la languette reste attachée à la partie qu’on jette. Donc à l’arrivée il n’y a que deux parties, le pola d’un côté et l’autre partie, qui n’est pas une pellicule de plastique, c’est un machin un peu comme du papier épais avec de l'émulsion chimique. Pour le reste c’est ça. Et oui, la cartouche de polas reste dans le dos jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus, aucun pb pour ça, on la change que quand elle est vide.

Volk

Messages : 46
Date d'inscription : 03/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 17:01

[quote="Volk"]
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:

--

Presque ha ha. Pour le pola, on shoote l’image, on tire la languette et on sort l’ensemble, on attend qu’il se développe et on sépare les deux parties. la languette reste attachée à la partie qu’on jette. Donc à l’arrivée il n’y a que deux parties, le pola d’un côté et l’autre partie, qui n’est pas une pellicule de plastique, c’est un machin un peu comme du papier épais avec de l'émulsion chimique. Pour le reste c’est ça. Et oui, la cartouche de polas reste dans le dos jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus, aucun pb pour ça, on la change que quand elle est vide.

Super! Merci.
Donc, si je suis le proprio du Hasselblad, je n'ai aucune raison de laisser la languette issue d'une prise de vue dans la sacoche/housse/mallette. En particulier si je suis un passionné de photos et que je fais gaffe à mon matériel : cette languette étant composée de produits chimiques...qui dit chimie dit éviter la corrosion... ce qui doit être sans doute le pire ennemi de ce type de 'joujou'.
--
Par contre, si je suis un bourrin en la matière... on peut concevoir que je vois une languette dépasser, et je tire dessus...
Ou alors, étant donné que je viens de tuer deux personnes, si je suis ce bourrin qui n'y connait rien, j'ai certainement d'autres priorités...
Ou alors je suis un gros malin qui brouille les pistes...
Ou alors j'ai fait une photo...
--

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 17:03

weltgeist a écrit:Pour le dessinateur, oui IM était une sorte de fantasme donc pas étonnant qu'il dessinait des femmes physiquement semblables, par contre le fait que certains dessins reprennent la position SM dans laquelle IM a été retrouvée serait du hasard.
Sans son alibi, ce mec était vraiment très mal parce que franchement il remplissait presque toutes les cases.

Merci. Sait on si elle avait servi de modèle ou si ces dessins ont été faits "de mémoire"?

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Volk le Lun 17 Sep - 17:13

Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:

--

Presque ha ha. Pour le pola, on shoote l’image, on tire la languette et on sort l’ensemble, on attend qu’il se développe et on sépare les deux parties. la languette reste attachée à la partie qu’on jette. Donc à l’arrivée il n’y a que deux parties, le pola d’un côté et l’autre partie, qui n’est pas une pellicule de plastique, c’est un machin un peu comme du papier épais avec de l'émulsion chimique. Pour le reste c’est ça. Et oui, la cartouche de polas reste dans le dos jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus, aucun pb pour ça, on la change que quand elle est vide.

Super! Merci.
Donc, si je suis le proprio du Hasselblad, je n'ai aucune raison de laisser la languette issue d'une prise de vue dans la sacoche/housse/mallette. En particulier si je suis un passionné de photos et que je fais gaffe à mon matériel : cette languette étant composée de produits chimiques...qui dit chimie dit éviter la corrosion... ce qui doit être sans doute le pire ennemi de ce type de 'joujou'.
--
Par contre, si je suis un bourrin en la matière... on peut concevoir que je vois une languette dépasser, et je tire dessus...
Ou alors, étant donné que je viens de tuer deux personnes, si je suis ce bourrin qui n'y connait rien, j'ai certainement d'autres priorités...
Ou alors je suis un gros malin qui brouille les pistes...
Ou alors j'ai fait une photo...

Ah non, quand t'as fait le pola, tu jettes l’autre partie, c'est dégueulasse, il y a une espèce de jus vert ultra corrosif qui coule et tout.
Effectivement, le gars peut sortir le pola du dos façon bourrin. Après il faudrait voir les scellés pour en être sûr, mais si effectivement ce qu’ils ont trouvé est la partie que l’on jette, pour moi il a fait une photo. Je vois pas du tout l’intérêt de partir avec la partie "photo" si il n’y a rien dessus.
--

Volk

Messages : 46
Date d'inscription : 03/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par weltgeist le Lun 17 Sep - 17:51

Mesrine a écrit:
weltgeist a écrit:Pour le dessinateur, oui IM était une sorte de fantasme donc pas étonnant qu'il dessinait des femmes physiquement semblables, par contre le fait que certains dessins reprennent la position SM dans laquelle IM a été retrouvée serait du hasard.
Sans son alibi, ce mec était vraiment très mal parce que franchement il remplissait presque toutes les cases.

Merci. Sait on si elle avait servi de modèle ou si ces dessins ont été faits "de mémoire"?

C'est mentionné nulle part qu'elle a servi de modèle.
avatar
weltgeist
Administrateur du forum

Messages : 382
Date d'inscription : 21/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 17:53

[quote="Volk"]
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:

--
Ah non, quand t'as fait le pola, tu jettes l’autre partie, c'est dégueulasse, il y a une espèce de jus vert ultra corrosif qui coule et tout.
Effectivement, le gars peut sortir le pola du dos façon bourrin. Après il faudrait voir les scellés pour en être sûr, mais si effectivement ce qu’ils ont trouvé est la partie que l’on jette, pour moi il a fait une photo. Je vois pas du tout l’intérêt de partir avec la partie "photo" si il n’y a rien dessus.
--

je crois que pour voir les scellés... c'est un peu grillé...Smile et qu'on doit cogiter avec ce qu'on a 'sous la main'...
bref si on résume, ces pellicules trempent dans un bain permanent, dans la cartouche.
et ce bain est hyper corrosif. Donc le proprio du Hasselblad n'aurait pas laissé ce film usagé dans ce qui servait au transport de l'appareil ou du dos adaptable à supposer qu'il était dans un sac à part.
--
Je crois que tu as raison...
ça s'inscrit dans le schéma de l'humiliation...
--
ça n'en fait pas un photographe pro pour autant s'il a pu disposer de cet appareil lors de rv avec Im chez les P... puisqu'elle recevait des amis à cet endroit. (hypothèse de séances de shooting lors desquelles elle aurait joué le rôle de modèle).
si elle bravait les interdits, toucher à cet appareil fait partie du jeu...
Et là "je coince" encore...puisque à priori personne n'avait vu le G auparavant...
--

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Maison le Lun 17 Sep - 17:56

Bonsoir,

Pour en revenir au G... Le meurtre passionnel, j'y crois à moitié. La mise en scène est trop élaborée.
La vengeance de Narcisse, certainement !
Il a du tomber dans un puit confused

A+

Maison

Messages : 873
Date d'inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 18:00

weltgeist a écrit:
Mesrine a écrit:
weltgeist a écrit:Pour le dessinateur, oui IM était une sorte de fantasme donc pas étonnant qu'il dessinait des femmes physiquement semblables, par contre le fait que certains dessins reprennent la position SM dans laquelle IM a été retrouvée serait du hasard.
Sans son alibi, ce mec était vraiment très mal parce que franchement il remplissait presque toutes les cases.

Merci. Sait on si elle avait servi de modèle ou si ces dessins ont été faits "de mémoire"?

C'est mentionné nulle part qu'elle a servi de modèle.

Merci.
--
Donc elle devait faire bouillir le cerveau à plus d'un type... Car si on admet qu'elle n'a pas posé, ce gars avait manifestement son image gravée...
--

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par ruth le Lun 17 Sep - 18:23

@Volk
Merci pour toutes
ces explications sur les appareils-photos et ce double système avec Polaroïd que je ne connaissais pas du tout.

Comme avec les lettres, j'ai tendance à penser que le motif principal est de brouiller les cartes.


Dernière édition par ruth le Lun 17 Sep - 18:30, édité 1 fois

ruth

Messages : 3032
Date d'inscription : 30/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Volk le Lun 17 Sep - 18:28

Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:

--
Ah non, quand t'as fait le pola, tu jettes l’autre partie, c'est dégueulasse, il y a une espèce de jus vert ultra corrosif qui coule et tout.
Effectivement, le gars peut sortir le pola du dos façon bourrin. Après il faudrait voir les scellés pour en être sûr, mais si effectivement ce qu’ils ont trouvé est la partie que l’on jette, pour moi il a fait une photo. Je vois pas du tout l’intérêt de partir avec la partie "photo" si il n’y a rien dessus.
--

je crois que pour voir les scellés... c'est un peu grillé...Smile et qu'on doit cogiter avec ce qu'on a 'sous la main'...
bref si on résume, ces pellicules trempent dans un bain permanent, dans la cartouche.
et ce bain est hyper corrosif. Donc le proprio du Hasselblad n'aurait pas laissé ce film usagé dans ce qui servait au transport de l'appareil ou du dos adaptable à supposer qu'il était dans un sac à part.
--
Je crois que tu as raison...
ça s'inscrit dans le schéma de l'humiliation...
--
ça n'en fait pas un photographe pro pour autant s'il a pu disposer de cet appareil lors de rv avec Im chez les P... puisqu'elle recevait des amis à cet endroit. (hypothèse de séances de shooting lors desquelles elle aurait joué le rôle de modèle).
si elle bravait les interdits, toucher à cet appareil fait partie du jeu...
Et là "je coince" encore...puisque à priori personne n'avait vu le G auparavant...
--
Ben tout de même, pour faire la photo, si ça s’est passé comme ça, il faut savoir installer le dos pola, savoir faire la mise au point, savoir sortir le pola, connaître le temps de développement et savoir l’ouvrir correctement. Pour ça il faut au moins connaître un photographe pro et l’avoir vu faire attentivement. Par ailleurs, l’appareil photo appartenait au frère de GP (ou de sa femme, je ne sais plus), qui l’avait laissé là pendant ses vacances, pour ne pas se le faire voler dans son studio (pas de bol). Je ne sais pas depuis combien de temps il était en vacances, mais je doute qu’IM et le G aient eu le temps de s'entraîner avec.

Volk

Messages : 46
Date d'inscription : 03/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Kassandra88 le Lun 17 Sep - 18:51

@Ruth, eh oui, via le G, on apprend plein de choses!
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10665
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

souvenez-vous du monstre d'annemasse

Message par mimi le Lun 17 Sep - 20:14

des  hypothèses personnelles......

gilles de vallières était passionné de photos et il possédait son propre labo
il possédait un catalogue de photos de toutes ses futures victimes
le grêlé est du même acabit ....
il s'est servi des appareils sans aucun problème, il a pris des photos pour se souvenir et pour des trophées
il connaissait la valeur de ces appareils, il est  loin d'être un amateur mais un véritable pro
à Bièvres existe le musée de la photographie, le grêlé aurait pu être un aficionados de cet endroit .....
peut-être à l'époque son lieu de résidence qui sait....
par contre j'ai toujours pensé qu'il a pris ces appareils pour éviter d'être un jour arrêté et reconnu sur une des pellicules
il aurait pu être photographié à son insu par gilles politi ou la fille au pair qui voulait le quitter....
voler ces appareils et rien d'autre, c'était une question de vie ou de mort pour le grêlé, on aurait pu le reconnaître et l'arrêter.....
donc il a fait disparaître toutes les traces de son passage et a brouillé les pistes
la fille au pair aurait voulu le faire chanter, alors l'ultime solution c'était de les tuer tous les deux...
le garrot espagnol, les liens, etc...tout ceci pour assouvir ses fantasmes, reproduction des images sado maso des bd porno, ni plus ni moins...


Dernière édition par mimi le Lun 17 Sep - 20:36, édité 1 fois

mimi

Messages : 326
Date d'inscription : 21/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 20:29

Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:
Mesrine a écrit:
Volk a écrit:

--
Ah non, quand t'as fait le pola, tu jettes l’autre partie, c'est dégueulasse, il y a une espèce de jus vert ultra corrosif qui coule et tout.
Effectivement, le gars peut sortir le pola du dos façon bourrin. Après il faudrait voir les scellés pour en être sûr, mais si effectivement ce qu’ils ont trouvé est la partie que l’on jette, pour moi il a fait une photo. Je vois pas du tout l’intérêt de partir avec la partie "photo" si il n’y a rien dessus.
--

je crois que pour voir les scellés... c'est un peu grillé...Smile et qu'on doit cogiter avec ce qu'on a 'sous la main'...
bref si on résume, ces pellicules trempent dans un bain permanent, dans la cartouche.
et ce bain est hyper corrosif. Donc le proprio du Hasselblad n'aurait pas laissé ce film usagé dans ce qui servait au transport de l'appareil ou du dos adaptable à supposer qu'il était dans un sac à part.
--
Je crois que tu as raison...
ça s'inscrit dans le schéma de l'humiliation...
--
ça n'en fait pas un photographe pro pour autant s'il a pu disposer de cet appareil lors de rv avec Im chez les P... puisqu'elle recevait des amis à cet endroit. (hypothèse de séances de shooting lors desquelles elle aurait joué le rôle de modèle).
si elle bravait les interdits, toucher à cet appareil fait partie du jeu...
Et là "je coince" encore...puisque à priori personne n'avait vu le G auparavant...
--
Ben tout de même, pour faire la photo, si ça s’est passé comme ça, il faut savoir installer le dos pola, savoir faire la mise au point, savoir sortir le pola, connaître le temps de développement et savoir l’ouvrir correctement. Pour ça il faut au moins connaître un photographe pro et l’avoir vu faire attentivement. Par ailleurs, l’appareil photo appartenait au frère de GP (ou de sa femme, je ne sais plus), qui l’avait laissé là pendant ses vacances, pour ne pas se le faire voler dans son studio (pas de bol). Je ne sais pas depuis combien de temps il était en vacances, mais je doute qu’IM et le G aient eu le temps de s'entraîner avec.

ça se tient...
Mais si déposer l'appareil était une habitude, il y a eu deux périodes de vacances lors desquelles ça aurait pu être possible antérieurement : février et fin d'année 86/87.
--
Si je suis IM et que je veux tenter le diable et toucher à l'appareil... Si je vais chercher la cartouche Polaroïd chez un pro qui maîtrise le sujet et me l'explique... j'imagine que ça devient jouable...
--
Mais bref, je coupe les cheveux en douze...
Qu'il ait pris une photo est largement possible.
Et ton hypothèse est plus que plausible.
--
L'hypothèse du flic, ou pseudo flic, qui veut noyer le poisson dans un meurtre 'satanique' pour lequel il aurait fait une photo, fonctionne pas mal non plus;
Je pique l'appareil en laissant délibérément un bout de pelloche au sol... qui ne comporte donc pas d'empreinte... et j'imagine que retirer ce machin avec des 'moufles', ça doit pas être super simple... et que sans gants, ne pas laisser d'empreinte sur une languette en plastique souple, ça relève de la magie... (ou alors c'est que j'ai pas bien capté comment on peut laisser des empreintes sur des supports lisses, technique qui remonte à très loin, et que, par enchantement, je n'en laisse aucune sur ce support précis : la languette de la pelloche).
Il y a également la "scène", avec une foultitude de liens...
Perso, avec quelques cravates et ceintures, j'aurais fait le "boulot" sans problème... à savoir que : une fois GP entravé les mains dans le dos et reliées aux pieds (il faut trois cravates grosso modo pour avoir un truc imparable), et bâillonné... y a pas besoin de plus. (pardon pour le détail morbide, mais pour faire le garrot espagnol, mieux vaut des liens étroits plutôt que des serviettes éponge).
Idem pour IM : je n'ai pas les détails précis, mais pour immobiliser une jeune femme qui, si on en croit son physique, devait peser dans les 55 kilos, alors c'est idem GP : il n'y a pas besoin de autant de "matos".
Donc, j'en viens au fait ;
SI je veux maquiller ce double meurtre en 'crime satanique', précisément car j'ai croisé la femme de ménage en entrant dans l'immeuble et que je crains d'être identifié visuellement alors que j'ai donné faux nom et fausse adresse à IM dès le mois de décembre 86 (à supposer que je sois le "Elie Lauringe" du carnet),
et car si le vol du Hasselblad avait été le 'mobile du crime', pour faire simple, ça fait mathématiquement et logiquement une prise de risque totalement démentielle... car, encore pour faire simple, aller agresser des personnes vulnérables, c'est mille fois plus simple!
Alors je dois monter un scénario POSTERIEUR à mon crime... maquiller, brouiller les pistes.
Donc j'enrichis la scène : je sors tout un bazar des placards, je te rajoute des liens de ci de là... voire, si j'ai tué IM AVANT de la neutraliser au montant du lit... et bien je la place dans une posture laissant à penser au crime 'satanique'... et, en guise de touche finale, je laisse au sol la preuve matérielle d'une prise de vue qui viendrait attester de ma perversion, de ma cruauté, de l'aspect satanique...
Et cette preuve ne comporte aucune empreinte.
--
Donc soit il a sorti cette pellicule avec ses dents, soit il est magicien, soit les constatations (présence d'empreinte) laissent à désirer (j'ose croire que non!).
Ou alors c'est en effet délibéré.
--
Auquel cas je serais tenté d'écrire que, ici encore (ou plutôt 'avant', dans l'ordre chronologique), tel que je le pense pour les lettres, ce mec est sacrément rusé pour trimballer son monde (les flics).
Et selon moi, y a pas mieux qu'un flic pour trimballer des flics. Ou un type qui connaît parfaitement ce milieu.
--
Je poursuis et termine mon "film" :
Par la suite, alors qu'il a le 36 au cul, et c'est avéré qu'il passe de "monsieur X" (car dans les faits relatifs à IM/GP on n'a pas la trace d'un semblant de profession qu'il aurait pu exercer et il serait à priori le "Elie" du carnet...), il devient (avec Marianne) le braqueur à main armée qui a fait de la taule...
Avant de devenir le flic qui enquête sur des lettres... (les faits relatifs à Marie & Sophie)... se fait choper par la psy... et devient l'intello qui donne rencard à une môme dans la librairie tenue par son père... invitation qu'il va formuler en recopiant du Diderot sur plusieurs pages en donnant force détails qui attestent qu'il connaît les lieux.
C'est juste aussi délirant que tuer deux personnes pour un appareil photo et laisser le fric, les clés de voiture de GP, etc... bref tout ce qui est matériel si c'est le 'mobile'.
Et de citer "la grèce en mai et la déesse" : ça sent la trimballe de poulets à trois bornes.
--

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Mesrine le Lun 17 Sep - 20:48

mimi a écrit:des  hypothèses personnelles......

gilles de vallières était passionné de photos et il les développaient lui-même dans son propre labo
il possédait un catalogue de photos de toutes ses futures victimes
le grêlé est du même acabit ....
il s'est servi des appareils sans aucun problème, il a pris des photos pour se souvenir et pour des trophées
il connaissait la valeur de ces appareils, il est  loin d'être un amateur mais un véritable pro
à Bièvres existe le musée de la photographie, le grêlé aurait pu être un aficionados de cet endroit .....
peut-être à l'époque son lieu de résidence qui sait....
par contre j'ai toujours pensé qu'il a pris ces appareils pour éviter d'être un jour arrêté et reconnu sur une des pellicules
il aurait pu être photographié à son insu par gilles politi ou la fille au pair qui voulait le quitter....
voler ces appareils et rien d'autre, c'était une question de vie ou de mort pour le grêlé, on aurait pu le reconnaître et l'arrêter.....
donc il a fait disparaître toutes les traces de son passage et a brouillé les pistes
la fille au pair aurait voulu le faire chanter, alors l'ultime solution c'était de les tuer tous les deux...

Salut Mimi.

Quel aurait été l'objet du 'chantage'?
Pour être pris en photo par IM ou GP, il aurait fallu qu'il soit peu ou prou intime...au pluriel... donc le signalement visuel aurait donné des résultats...
Je ne suis pas voyant extra lucide, mais je me dis très simplement que Mme P aurait senti le 'truc'... Or elle a cru d'abord au complot s'agissant de l'assassinat de son mari... qui était représentant syndical ou similaire...
Et ainsi que l'a démontré Volk : manipuler ce machin pour faire une photo, c'est pas à la portée de tout le monde...
Ensuite le beau frère laissait cet appareil de grande valeur chez les P.... donc s'il s'était aperçu que son matos était utilisé à son insu, et à supposer qu'il ait été entendu à ce sujet, il ne l'aurait pas à nouveau confié à GP.... enfin perso si je te confie un objet de grande valeur et que tu "joues au con" avec cet objet; ça m'énerverait très fort.
Et je crois que les passionnés d'objets, au sens global, fonctionnent ainsi.
--
Sur la question de "vie ou de mort"; je suis d'accord avec toi.
Sauf que ça cloche si tu laisses une pelloche au sol, et zéro empreinte.
--
Question complètement débile en passant : l'appareil appartenait au frère de Mme P ou au frère de GP?
Son adn a t il été prélevé?

Mesrine

Messages : 484
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par cerbere32 le Lun 17 Sep - 21:03

Mesrine a écrit:
mimi a écrit:des  hypothèses personnelles......

gilles de vallières était passionné de photos et il les développaient lui-même dans son propre labo
il possédait un catalogue de photos de toutes ses futures victimes
le grêlé est du même acabit ....
il s'est servi des appareils sans aucun problème, il a pris des photos pour se souvenir et pour des trophées
il connaissait la valeur de ces appareils, il est  loin d'être un amateur mais un véritable pro
à Bièvres existe le musée de la photographie, le grêlé aurait pu être un aficionados de cet endroit .....
peut-être à l'époque son lieu de résidence qui sait....
par contre j'ai toujours pensé qu'il a pris ces appareils pour éviter d'être un jour arrêté et reconnu sur une des pellicules
il aurait pu être photographié à son insu par gilles politi ou la fille au pair qui voulait le quitter....
voler ces appareils et rien d'autre, c'était une question de vie ou de mort pour le grêlé, on aurait pu le reconnaître et l'arrêter.....
donc il a fait disparaître toutes les traces de son passage et a brouillé les pistes
la fille au pair aurait voulu le faire chanter, alors l'ultime solution c'était de les tuer tous les deux...

Salut Mimi.

Quel aurait été l'objet du 'chantage'?
Pour être pris en photo par IM ou GP, il aurait fallu qu'il soit peu ou prou intime...au pluriel... donc le signalement visuel aurait donné des résultats...
Je ne suis pas voyant extra lucide, mais je me dis très simplement que Mme P aurait senti le 'truc'... Or elle a cru d'abord au complot s'agissant de l'assassinat de son mari... qui était représentant syndical ou similaire...
Et ainsi que l'a démontré Volk : manipuler ce machin pour faire une photo, c'est pas à la portée de tout le monde...
Ensuite le beau frère laissait cet appareil de grande valeur chez les P.... donc s'il s'était aperçu que son matos était utilisé à son insu, et à supposer qu'il ait été entendu à ce sujet, il ne l'aurait pas à nouveau confié à GP.... enfin perso si je te confie un objet de grande valeur et que tu "joues au con" avec cet objet; ça m'énerverait très fort.
Et je crois que les passionnés d'objets, au sens global, fonctionnent ainsi.
--
Sur la question de "vie ou de mort"; je suis d'accord avec toi.
Sauf que ça cloche si tu laisses une pelloche au sol, et zéro empreinte.
il y a quelque chose qui 'clocherait' dans ce dossier Politi Muller ; le papa de Cécile voulait 'le voir' et on lui refusait ! je crois....
serait_ce le fait que les noms des amis de I.M ne devaient pas être 'connus' de M.Bloch et d'autres par conséquent . Ou alors , il est dedans , même si...nobody
Il y aurait des noms qui tournent autour du grele ?
cette personne qui dessinait (un voyant ou quoi ? ) une femme dans une situation ,....digne de BD ???

cerbere32

Messages : 132
Date d'inscription : 08/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

les appareils photos

Message par mimi le Lun 17 Sep - 21:29

les deux appareils photos appartenaient au frère de gilles politi
ce frère était photographe professionnel

des hypothèses.....

l'objet du chantage : la fille au pair aurait pu faire croire au grêlé qu'on l'avait pris en photo...
c'était l'occasion de s'en débarrasser définitivement
soit le dénoncer ou son départ définitif de sa vie

manque de chance c'était un psychopathe...

gilles politi avait peut être démasqué le grêlé et l'avait pris en photo réellement......
la fille au pair allemande s'était rendu compte du mythomane que le grêlé était et aurait pu avoir aussi sa photo

mimi

Messages : 326
Date d'inscription : 21/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: qui est il? VIII

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 37 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 37  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum