Affaires non élucidées

Page 26 sur 30 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27, 28, 29, 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par Kassandra88 le Mer 22 Mar - 12:43

avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Meurtre de Caroline Corvalan

Message par Kassandra88 le Mer 22 Mar - 15:39

Le corps mutilé de la jeune journaliste cannoise avait été retrouvé à Paris



Un nouvel appel à témoins à nouveau lancé:


C'était le 24 septembre 2013 dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Au 13 rue Louis Pasteur Vallery-Radot, un ouvrier ouvre une trappe de service et découvre un cadavre en décomposition.

Après recherches et analyses, il s'avère qu’il s'agit du corps de Caroline Corvalan, portée disparue depuis le 19 août 2013.

La journaliste de 33 ans, originaire de Cannes et qui avait notamment travaillé pour le groupe Nice-Matin et France 3, était en arrêt maladie depuis plusieurs mois.

"Il reste des zones d'ombres sur l'emploi du temps"

Depuis, l'enquête menée à Paris ne progresse qu'à petits pas.

Aujourd'hui, la brigade de recherche criminelle de Paris lance un nouvel appel à témoins. "Il reste des zones d’ombre notamment dans l’emploi du temps de la victime et sur ses fréquentations les semaines précédant son décès", explique une source proche du dossier à 20 Minutes.

Caroline était suivie à l’hôpital Bichat à Paris pour des troubles bipolaires et semblait être dans une mauvaise phase peu avant sa disparition.

Les enquêteurs ont du mal à retracer son emploi du temps alors que celle-ci avait, semble-t-il, coupé les contacts avec son entourage.

De plus, la détention provisoire du principal suspect, incarcéré depuis novembre 2014, touche à sa fin. Il faut donc relancer la procédure.


Toute personne susceptible de détenir des éléments est invitée à contacter la préfecture de Paris au 0.800.00.27.08 (numéro vert) ou par mail à : pppj-appelatemoin@interieur.gouv.fr



http://www.nicematin.com/faits-divers/nouvel-appel-a-temoins-dans-laffaire-de-la-journaliste-cannoise-retrouvee-morte-mutilee-a-paris-123376
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

meurtre de Sofie Muylle à Knokke

Message par Kassandra88 le Mer 22 Mar - 18:34

La victime de Knokke avait-elle rendez-vous avec son meurtrier?

Deux mois après la découverte de son corps sous la terrasse d'une brasserie de la digue de Knokke, on en sait toujours peu sur les circonstances du meurtre de Sofie Muylle. Les enquêteurs pensent cependant que la jeune femme a été attirée par un inconnu - peut-être le fameux homme à la veste bleu électrique - qui l'a tuée car elle ne suivait pas ses instructions.


Le 22 janvier dernier, des promeneurs repéraient le corps sans vie de l'esthéticienne de 27 ans à peine dissimulé sous la terrasse de la brasserie Le P'tit Bedon à Knokke. La mort de la jeune femme serait survenue quand l'auteur lui a enfoui la tête dans le sable jusqu'à l'étouffement. Il aurait ensuite traîné son corps à travers la plage pour s'arrêter à proximité de la digue et l'abandonner finalement sous la terrasse en bois.

"Nous ne voulons pas d'un cold case"
Deux mois révolus et toujours pas une seule preuve supplémentaire de ces allégations ou de la responsabilité de "l'homme en bleu", et ce malgré les efforts quotidiens des enquêteurs de la police judiciaire. L'appel à témoins et la diffusion d'images issues des caméras de surveillance n'ont offert aucun témoignage probant. Pourtant, onze personnes sont bel et bien visibles sur lesdites images et pas moins de 40 "tuyaux" ont été ajoutés au dossier.

Malgré tout cela, la justice n'a mis la main sur aucun suspect. "Cela s'avère être une enquête très difficile, mais nous faisons tout pour que cette affaire ne devienne pas un cold case", résume un enquêteur.

"Je sors faire un tour"
Sofie Muylle a été vue en vie pour la dernière fois au café KZ Piano Bar, où elle s'est rendue au petit matin avec son compagnon, le Brugeois W.C. Pourtant, après seulement quelques minutes à l'intérieur, la jeune femme a annoncé sortir pour une petite promenade seule. "Je vais faire un petit tour", a-t-elle laconiquement dit à son petit ami. Celui-ci pensait la voir revenir rapidement, vu qu'elle avait laissé son GSM et son sac à main à l'intérieur. Il n'en fut rien.

De là, c'est l'inconnu: une ombre qui pourrait être Sofie Muylle, mais dont les enquêteurs ne sont pas certains qu'il s'agit d'elle, a ensuite été vue à deux reprises sur les images de vidéosurveillance de la rue. L'endroit où son corps a été retrouvé est à plus d'un kilomètre du KZ Piano Bar; quant à sa veste, elle a été découverte au bord de l'eau, à quelques centaines de mètres de son cadavre.

Mauvaise fréquentation?
La justice se demande désormais si la jeune femme n'est pas montée dans une voiture, après quoi elle aurait marché jusqu'à la plage, probablement avec son assassin. Cela expliquerait pourquoi on ne la voit pas descendre dans le sable sur les images de vidéosurveillance à l'arrière du casino. Les enquêteurs envisagent par exemple qu'elle ait pu rejoindre un autre homme avec qui elle avait incognito convenu d'un rendez-vous rapide, ce qui expliquerait qu'elle ait laissé son petit ami dans le bar avec ses affaires en prétextant vouloir prendre l'air.

Des éléments indiquent que la victime aurait été attirée dans un piège par un individu évoluant dans le milieu criminel et aurait assassinée parce qu'elle ne suivait pas ses directives. L'individu en question pourrait être l'homme à la veste bleue qui a été repéré sur les images de vidéosurveillance mais cet inconnu ne s'est jamais présenté à la police pour être auditionné, ce qui jusqu'ici aurait été le cas comme témoin et non comme suspect. L'homme a non seulement été filmé sur la digue, mais également été vu deux fois plus tôt dans la matinée, par des joggers, alors qu'il était sur la plage à hauteur de la terrasse où gisait le corps sans vie de Sofie Muylle. Sur les images vidéo, on le voit encore rôder sur la digue alors que la police fait déjà les constatations d'usage. La raison pour laquelle il a si longtemps "traîné" dans les alentours des lieux du crime sans jamais se signaler pose question. La police n'est par contre pas certaine que "l'homme à la veste bleu électrique" que l'on voit sur les images était à chaque fois le même homme.

Trop présent puis trop absent
Après la diffusion des images dans l'émission flamande "Faroek", huit personnes des onze visibles sur les images ont pu être identifiées, la plupart se présentant spontanément à la police en se sachant concernées ou témoins potentiels. Le fait que cet homme au centre de toutes les questions a évité toute audition confirme qu'il a sans doute quelque chose à cacher. Son attitude fuyante ne "colle" pas avec le profil d'un éventuel badaud curieux qui a ensuite forcément dû se renseigner sur l'affaire du corps qu'il a entrevu à la plage, et donc vraisemblablement lu ou entendu dans les médias qu'on recherchait activement un homme avec une veste similaire à la sienne.

Quant au compagnon de la victime, W.C., il n'a été entendu que comme témoin. Il a livré sa version de la dernière soirée passée avec sa petite amie avant le drame mais aucun élément à charge n'a pu être retenu contre lui. "Mon client n'est pas dans le viseur des enquêteurs. Il n'y a donc aucune indication d'une quelconque culpabilité", a tenu à rappeler son avocat, Luc Arnou. On sait également que le patron et qu'un client du KZ Piano Bar ont été interrogés, mais ces deux proches du couple n'auraient rien pu apporter au dossier.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3111476/2017/03/22/La-victime-de-Knokke-avait-elle-rendez-vous-avec-son-meurtrier.dhtml


avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Affaire de Montliçon

Message par Kassandra88 le Dim 26 Mar - 18:41

robert21 a écrit:Affaire de  Montluçon (suite)
Le jeune Mahorais de 18 ans, Zaki A. T., a reconnu sa participation aux trois crimes commis ces derniers jours à Montluçon. Il met aussi en cause cinq co-auteurs présents, selon lui, lors du double homicide des époux Degl’Innocenti. On fait également le point avec une infographie, pour démêler le profil des suspects.
Zaki A. T., 18 ans, aurait pris part à chaque acte du scénario macabre qui s’est joué ces dernières semaines à Montluçon. Déjà mis en examen pour le double meurtre commis le 3 mars rue Raquin et le viol avec séquestration du 12 mars boulevard de Courtais, il a reconnu ce week-end son implication dans l’homicide de Jeanine Ponce, une retraitée de 74 ans dont le corps a été découvert, le lundi 13 mars, avenue de la République.

Une information judiciaire contre X, comportant en plus de l’homicide volontaire, des faits de vol, de tentative de viol et actes de torture ou de barbarie sur personne vulnérable, a été ouverte ce lundi dans cette dernière affaire par le parquet de Cusset.

Mais Zaki A.T. n’aurait jamais agi seul. Selon ses dernières déclarations, il ferait partie d’un groupe qui a compté jusqu’à six personnes. Une bande ultra-violente dont les membres seraient impliqués à des degrés divers, en fonction des crimes.

Un seul suspect échappe encore aux enquêteurs, qui le recherchent activement depuis la semaine dernière. Il s’agit d’un homme de 17 ans, qui aurait participé de manière active aux trois crimes, selon les déclarations de Zaki A.T (*).

Parmi les autres suspects, un jeune homme âgé de 20 ans a été mis en examen et écroué pour complicité de viol en réunion et séquestration. Il pourrait aussi être impliqué dans le double meurtre de la rue Raquin.

Deux jeunes, dont un mineur, ont été interpellés vendredi à Montluçon.?Ils ont été mis en examen dimanche soir dans le cadre du double homicide.
Enfin, un dernier homme n’a pas encore été identifié par la police.

(*) La loi interdit de divulguer l’identité des mineurs.

Gaëlle Chazal

http://www.leberry.fr/montlucon/faits-divers/allier/2017/03/21/crimes-a-montlucon-qui-sont-les-six-suspects-potentiels_12330840.html


La police judiciaire est sans doute en passe de résoudre la macabre équation qui secoue la ville de Montluçon (Allier) depuis début mars. Quatre personnes ont déjà été mises en examen dans le cadre de cette équipée sanglante, dont Zaki A.T., un jeune de 18 ans originaire de Mayotte qui a reconnu son implication, à des degrés divers, dans l'ensemble des faits. Mais vendredi, la police a mis la main à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) sur celui qu'elle soupçonne d'être le pivot central de l'affaire, un jeune de 17 ans qui faisait l'objet d'un mandat de recherche depuis le 14 mars. Un sixième homme, encore non identifié, manque toujours à l'appel.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/crimes-en-series-a-montlucon-le-pivot-central-de-la-horde-sauvage-arrete-26-03-2017-6796359.php

avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par robert21 le Mar 28 Mar - 13:36

Nouvelle tentative d'enlèvement d'enfant dans la Loire (42), aux abords d'écoles.
"C’est une information ACTIV Radio.Une nouvelle tentative d’enlèvement d’enfant a été signalée dans la Loire. Cela s’est passé ce lundi à midi à Saint-Just-Saint-Rambert.

Un élève de CM2 de l’école Saint-Nicolas (quartier Saint-Just) a été abordé par un individu qui lui a proposé de monter dans sa voiture. Le garçonnet n’a pas accepté et a aussitôt prévenu sa maman en rentrant chez lui.

Appel à la vigilance
La mairie a alerté les différents chefs d’établissements de la commune pour appeler les parents à la vigilance. La gendarmerie prend l’affaire au sérieux. Les enquêteurs étaient sur place mardi matin afin d’établir un portrait-robot. Selon nos informations, l’enfant aurait donné plusieurs détails qui pourraient permettre d’obtenir rapidement une description du suspect… Ces dernières semaines, les tentatives d’enlèvement aux abords des écoles se sont multipliées : plusieurs cas ont été signalés à Saint-Etienne, Veauchette ou Monistrol-sur-Loire."

http://www.activradio.com/info-activ-une-tentative-denlevement-a-saint-just-saint-rambert/


https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/tentative-d-enlevement-monistrol-sur-loire-les-gendarmes-diffusent-un-portrait-robot-1489696093
http://www.leprogres.fr/loire/2016/11/08/tentative-d-enlevement-un-signalement-depose-en-gendarmerie
http://www.leprogres.fr/loire/2016/12/03/saint-etienne-un-garcon-de-13-ans-victime-d-une-tentative-d-enlevement



robert21

Messages : 125
Date d'inscription : 18/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

meurtre de Sofie Muylle à Knokke

Message par Kassandra88 le Mer 29 Mar - 10:58

Kassandra88 a écrit:La victime de Knokke avait-elle rendez-vous avec son meurtrier?

Deux mois après la découverte de son corps sous la terrasse d'une brasserie de la digue de Knokke, on en sait toujours peu sur les circonstances du meurtre de Sofie Muylle. Les enquêteurs pensent cependant que la jeune femme a été attirée par un inconnu - peut-être le fameux homme à la veste bleu électrique - qui l'a tuée car elle ne suivait pas ses instructions.


Le 22 janvier dernier, des promeneurs repéraient le corps sans vie de l'esthéticienne de 27 ans à peine dissimulé sous la terrasse de la brasserie Le P'tit Bedon à Knokke. La mort de la jeune femme serait survenue quand l'auteur lui a enfoui la tête dans le sable jusqu'à l'étouffement. Il aurait ensuite traîné son corps à travers la plage pour s'arrêter à proximité de la digue et l'abandonner finalement sous la terrasse en bois.

"Nous ne voulons pas d'un cold case"
Deux mois révolus et toujours pas une seule preuve supplémentaire de ces allégations ou de la responsabilité de "l'homme en bleu", et ce malgré les efforts quotidiens des enquêteurs de la police judiciaire. L'appel à témoins et la diffusion d'images issues des caméras de surveillance n'ont offert aucun témoignage probant. Pourtant, onze personnes sont bel et bien visibles sur lesdites images et pas moins de 40 "tuyaux" ont été ajoutés au dossier.

Malgré tout cela, la justice n'a mis la main sur aucun suspect. "Cela s'avère être une enquête très difficile, mais nous faisons tout pour que cette affaire ne devienne pas un cold case", résume un enquêteur.

"Je sors faire un tour"
Sofie Muylle a été vue en vie pour la dernière fois au café KZ Piano Bar, où elle s'est rendue au petit matin avec son compagnon, le Brugeois W.C. Pourtant, après seulement quelques minutes à l'intérieur, la jeune femme a annoncé sortir pour une petite promenade seule. "Je vais faire un petit tour", a-t-elle laconiquement dit à son petit ami. Celui-ci pensait la voir revenir rapidement, vu qu'elle avait laissé son GSM et son sac à main à l'intérieur. Il n'en fut rien.

De là, c'est l'inconnu: une ombre qui pourrait être Sofie Muylle, mais dont les enquêteurs ne sont pas certains qu'il s'agit d'elle, a ensuite été vue à deux reprises sur les images de vidéosurveillance de la rue. L'endroit où son corps a été retrouvé est à plus d'un kilomètre du KZ Piano Bar; quant à sa veste, elle a été découverte au bord de l'eau, à quelques centaines de mètres de son cadavre.

Mauvaise fréquentation?
La justice se demande désormais si la jeune femme n'est pas montée dans une voiture, après quoi elle aurait marché jusqu'à la plage, probablement avec son assassin. Cela expliquerait pourquoi on ne la voit pas descendre dans le sable sur les images de vidéosurveillance à l'arrière du casino. Les enquêteurs envisagent par exemple qu'elle ait pu rejoindre un autre homme avec qui elle avait incognito convenu d'un rendez-vous rapide, ce qui expliquerait qu'elle ait laissé son petit ami dans le bar avec ses affaires en prétextant vouloir prendre l'air.

Des éléments indiquent que la victime aurait été attirée dans un piège par un individu évoluant dans le milieu criminel et aurait assassinée parce qu'elle ne suivait pas ses directives. L'individu en question pourrait être l'homme à la veste bleue qui a été repéré sur les images de vidéosurveillance mais cet inconnu ne s'est jamais présenté à la police pour être auditionné, ce qui jusqu'ici aurait été le cas comme témoin et non comme suspect. L'homme a non seulement été filmé sur la digue, mais également été vu deux fois plus tôt dans la matinée, par des joggers, alors qu'il était sur la plage à hauteur de la terrasse où gisait le corps sans vie de Sofie Muylle. Sur les images vidéo, on le voit encore rôder sur la digue alors que la police fait déjà les constatations d'usage. La raison pour laquelle il a si longtemps "traîné" dans les alentours des lieux du crime sans jamais se signaler pose question. La police n'est par contre pas certaine que "l'homme à la veste bleu électrique" que l'on voit sur les images était à chaque fois le même homme.

Trop présent puis trop absent
Après la diffusion des images dans l'émission flamande "Faroek", huit personnes des onze visibles sur les images ont pu être identifiées, la plupart se présentant spontanément à la police en se sachant concernées ou témoins potentiels. Le fait que cet homme au centre de toutes les questions a évité toute audition confirme qu'il a sans doute quelque chose à cacher. Son attitude fuyante ne "colle" pas avec le profil d'un éventuel badaud curieux qui a ensuite forcément dû se renseigner sur l'affaire du corps qu'il a entrevu à la plage, et donc vraisemblablement lu ou entendu dans les médias qu'on recherchait activement un homme avec une veste similaire à la sienne.

Quant au compagnon de la victime, W.C., il n'a été entendu que comme témoin. Il a livré sa version de la dernière soirée passée avec sa petite amie avant le drame mais aucun élément à charge n'a pu être retenu contre lui. "Mon client n'est pas dans le viseur des enquêteurs. Il n'y a donc aucune indication d'une quelconque culpabilité", a tenu à rappeler son avocat, Luc Arnou. On sait également que le patron et qu'un client du KZ Piano Bar ont été interrogés, mais ces deux proches du couple n'auraient rien pu apporter au dossier.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3111476/2017/03/22/La-victime-de-Knokke-avait-elle-rendez-vous-avec-son-meurtrier.dhtml



Meurtre de Sofie MUYLLE à Knokke - UPDATE

Les émissions précédentes ont permis d'identifier l'ensemble des témoins recherchés, à l'exception de « l'homme à la veste bleue ».
Grâce aux témoignages et aux analyses approfondies des images des caméras de surveillance, les enquêteurs peuvent désormais certifier que « l'homme à la veste bleue », vu par des témoins et par des caméras de surveillance, est en réalité la même personne.

L'enquête révèle que cet homme est resté traîner plusieurs heures sur les lieux de la découverte du corps de Sofie Muylle.

Un peu avant 07 heures, le matin du 22 janvier, les caméras enregistrent une petite lumière scintillant sur la plage. Les enquêteurs pensent qu'il s'agit de l'homme à la veste bleue, qui produit cette lumière avec son gsm ou avec une lampe de poche.
Une heure plus tard, le jour se lève mais les caméras continuent à enregistrer en mode nocturne. On peut y voir un homme qui vient de l'endroit où Sofie a été retrouvée. Cette personne marche lentement et regarde en direction du lieu d'où il vient.

Un peu plus tard, il zigzague sur la plage en direction de la mer tout en regardant vers le sol. De temps à autre, il frappe le sable avec sa chaussure, comme s'il cherchait quelque chose.

A 08h12, la caméra passe en mode diurne et les couleurs apparaissent. La personne semble porter un dessus de couleur bleue. Il a probablement une capuche sur la tête et porte un pantalon foncé. Il marche avec la tête cachée. Un peu plus tard, il se penche sans qu'on sache pourquoi. Puis peu après, il retourne en direction du site où Sofie a été retrouvée.

Vers 08h30, l'homme à la veste bleue réapparait à l'image. Il court cette fois en direction de la mer. Il est encore régulièrement aperçu pendant les prochaines heures. Il se comporte étrangement. A un moment, il saute.
Il reste encore un long moment sur les lieux où ont été constatées ultérieurement des marques de trainées.

Peu avant 10h30, il est à nouveau filmé alors qu'il est occupé à faire un jogging. Avant de quitter l'image, il regarde encore une fois en arrière.

Entre 11h25 et 11h40, il reste tout le temps à l'image. Il frappe le sable, comme s'il était en colère, et semble se parler à lui-même.

Ensuite, il faut attendre plus de 2 heures pour qu'il réapparaisse à l'image. Le corps de Sofie a entretemps été retrouvé. L'homme à la veste bleue court maintenant sur la digue. Il est alors un peu après 14 heures. L'homme est encore filmé alors qu'il marche en direction de la Lichttorenplein. Il emprunte la Kustlaan puis entre dans la Diksmuidestraat. Ce sont les dernières images en possession de la police.

Les enquêteurs recherchent toute personne pensant connaître cet individu ou pensant le reconnaître à sa démarche ou son style vestimentaire, ou qui pense l'avoir encore aperçu ailleurs, ou même qui le connaît, sait où il réside ou aurait séjourné dans le passé. Toute information à son sujet pourrait faire avancer l'enquête. Il est aussi demandé à cet homme de se manifester auprès des services de police. Discrétion assurée.

Il s'agit d'un jeune homme, mesurant entre 1m70 et 1m75.Il porte cette veste à capuche bleue, une sorte de veste matelassée. Il porte aussi un bonnet foncé, un pantalon foncé et des chaussures de sport. On peut constater, sur les images, qu'il donne régulièrement des appels téléphoniques ou qu'il fait semblant d'en donner. Ces éléments d'enquête ont déjà été exploités. ....la suite ici:

http://www.police.be/fed/fr/avis-de-recherche/recherches/meurtres-ou-deces-suspects/1203888-meurtre-de-sofie-muylle-a-knokke-update
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par Pondyness le Mer 29 Mar - 22:49

Un espoir... http://www.journaldemontreal.com/2016/08/20/meurtre-elucide-38-ans-plus-tard

Katherine Hawkes est morte en septembre 1977 à Montréal. Une lettre anonyme identifiant le présumé meurtrier a été transmise en juin à Me Marc Bellemare.
avatar
Pondyness

Messages : 375
Date d'inscription : 19/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

meurtre de Sofie Muylle à Knokke

Message par Kassandra88 le Ven 31 Mar - 9:10

avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par robert21 le Sam 1 Avr - 13:37


Le corps d'un lycéen de 17 ans, qui avait disparu de son établissement scolaire, a été découvert dans un étang près de son lycée, jeudi soir, à Ham (Somme). Le parquet d'Amiens a ouvert une enquête pour «recherche des causes de la mort», ce qui signifie que, pour l'instant, toutes les hypothèses sont envisagées, «un homicide et aussi un suicide, les traces retrouvées étant compatibles avec un geste volontaire».

http://www.leparisien.fr/faits-divers/somme-un-lyceen-de-17-ans-retrouve-mort-dans-un-cours-d-eau-31-03-2017-6812223.php

robert21

Messages : 125
Date d'inscription : 18/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par robert21 le Sam 1 Avr - 14:02

robert21 a écrit:Nouvelle tentative d'enlèvement d'enfant dans la Loire (42), aux abords d'écoles.
"C’est une information ACTIV Radio.Une nouvelle tentative d’enlèvement d’enfant a été signalée dans la Loire. Cela s’est passé ce lundi à midi à Saint-Just-Saint-Rambert.

Un élève de CM2 de l’école Saint-Nicolas (quartier Saint-Just) a été abordé par un individu qui lui a proposé de monter dans sa voiture. Le garçonnet n’a pas accepté et a aussitôt prévenu sa maman en rentrant chez lui.

Appel à la vigilance
La mairie a alerté les différents chefs d’établissements de la commune pour appeler les parents à la vigilance. La gendarmerie prend l’affaire au sérieux. Les enquêteurs étaient sur place mardi matin afin d’établir un portrait-robot. Selon nos informations, l’enfant aurait donné plusieurs détails qui pourraient permettre d’obtenir rapidement une description du suspect… Ces dernières semaines, les tentatives d’enlèvement aux abords des écoles se sont multipliées : plusieurs cas ont été signalés à Saint-Etienne, Veauchette ou Monistrol-sur-Loire."

http://www.activradio.com/info-activ-une-tentative-denlevement-a-saint-just-saint-rambert/


https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/tentative-d-enlevement-monistrol-sur-loire-les-gendarmes-diffusent-un-portrait-robot-1489696093
http://www.leprogres.fr/loire/2016/11/08/tentative-d-enlevement-un-signalement-depose-en-gendarmerie
http://www.leprogres.fr/loire/2016/12/03/saint-etienne-un-garcon-de-13-ans-victime-d-une-tentative-d-enlevement


Loire : la tentative d’enlèvement était une invention de l’enfant

L’école Champagnat à Saint-Just-Saint-Rambert. © DR
L’enfant à l’imagination débordante avait livré une description précise de la tentative d’enlèvement aux enquêteurs.

"Il y a trois jours, nous nous demandions si un prédateur rodait dans la région de Saint-Étienne après quatre tentatives d’enlèvement ratées. L’une d’elles concernait un garçon de 11 ans, scolarisé à l’école Champagnat de Saint-Just-Saint-Rambert." etc


https://www.lenouveaudetective.com/loire-saint-just-saint-rambert-tentative-enlevement-invention-enfant/

robert21

Messages : 125
Date d'inscription : 18/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mort de Clément B.16 ans retrouvé dans un étang de Ham (Somme)

Message par Kassandra88 le Lun 3 Avr - 17:04

robert21 a écrit:
Le corps d'un lycéen de 17 ans, qui avait disparu de son établissement scolaire, a été découvert dans un étang près de son lycée, jeudi soir, à Ham (Somme). Le parquet d'Amiens a ouvert une enquête pour «recherche des causes de la mort», ce qui signifie que, pour l'instant, toutes les hypothèses sont envisagées, «un homicide et aussi un suicide, les traces retrouvées étant compatibles avec un geste volontaire».

http://www.leparisien.fr/faits-divers/somme-un-lyceen-de-17-ans-retrouve-mort-dans-un-cours-d-eau-31-03-2017-6812223.php

Une enquête est ouverte pour homicide volontaire.

«La plaie mortelle au niveau de la gorge de l'adolescent, ainsi qu'une plaie secondaire au niveau de l'abdomen», relevées lors de l'autopsie réalisée samedi, «sont compatibles avec un homicide volontaire mais aussi avec un acte suicidaire», écrit le procureur Alexandre de Bosschère dans un communiqué.

«aucun couteau ou arme blanche n'a pu être découvert dans l'étang ou à proximité de celui-ci», et ce «en dépit des nombreuses recherches effectuées par les gendarmes depuis trois jours».

La piste du harcèlement

Selon les investigations menées au lycée professionnel Peltier de Ham, où il était scolarisé, Clément B. avait signalé en mars avoir été victime de harcèlement, piste que les enquêteurs entendent explorer, indique le procureur. «Une procédure disciplinaire a été mise en oeuvre après ces révélations», précise le magistrat, sans mentionner le nombre de lycéens concernés. Le parquet avait évoqué vendredi le «mal-être personnel important» de la victime.

Selon un témoignage du meilleur ami de Clément B, publié dans les colonnes du Courrier Picard ce lundi, la victime aurait subi plusieurs faits de «bizutage» par un groupe de lycéens plus âgés, dont il avait visiblement très peur. Clément, qui était particulièrement maigre, était devenu ces derniers temps le souffre-douleur de cette bande.

Certains d'entre eux auraient cassé son téléphone portable, lui auraient fait avaler es médicaments et rasé la tête. Cet ami explique : «Clément ne parlait à personne de ça, mais il écrivait sur Facebook qu’il voulait arrêter de vivre, que ça allait mal finir. Mais il ne se serait pas tué, il n’en était pas capable. C’était un appel au secours.»

http://www.leparisien.fr/faits-divers/lyceen-mort-dans-un-etang-de-la-somme-enquete-ouverte-pour-homicide-volontaire-03-04-2017-6820092.php
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par Kassandra88 le Jeu 6 Avr - 14:40

avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par Didier le Jeu 6 Avr - 14:57

Logique !
avatar
Didier
Admin

Messages : 1619
Date d'inscription : 07/05/2015
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://legreleilcourtencore.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par Kassandra88 le Jeu 6 Avr - 14:58


Et ...c'était trop beau: F. W. Ai entendu ce midi aux infos que ses avocats faisaient appel de la décision de renvoi aux assises. Je n'y connais rien en justice, j'espère pour Mr Kulik que ca ne retardera pas encore le procès.


https://www.facebook.com/groups/201640193221137/
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par robert21 le Dim 9 Avr - 13:11

Durrenbach - Après la découverte du corps sans vie de Béatrice Bowe
Vers une piste criminelle
Au lendemain de la découverte du corps sans vie dans sa maison d’une habitante de Durrenbach (Alsace du Nord), le parquet a ouvert une information judiciaire.

On n’arrive pas à comprendre ce qui s’est réellement passé. » Le président du club de football de Durrenbach, Yannick Reeb, est sous le choc. Béatrice Bowe, retraitée, a été retrouvée morte chez elle jeudi par les pompiers ( DNA d’hier). Habitant le village « depuis toujours », comme l’explique le maire du village Damien Weiss, elle était une grande supportrice des équipes locales et assistait aux matchs. « Pendant des années, elle a lavé les maillots des joueurs. Elle était très investie dans la vie du club. Elle passait beaucoup de temps au stade », décrit le président du club. Habitant dans la maison familiale, son fils, 29 ans, gardien de l’équipe 2, y est également très impliqué comme bénévole, tout comme l’était le défunt mari de la victime — la proximité de la maison avec le stade a sans doute favorisé l’implication de la famille Bowe dans la vie du club.

Ni le maire, ni le président du club n’ont constaté un quelconque conflit entre Béatrice Bowe et d’autres personnes. « Leur maison est isolée. Peut-être était-elle moins impliquée dans le village qu’elle l’était avec le club de foot. Mais à ma connaissance, elle n’avait pas d’histoire », indique Yannick Reeb.

Le parquet s’oriente vers une piste criminelle : hier, au lendemain de la dramatique découverte, il a ouvert une information judiciaire pour « meurtre précédé d’un autre crime » — une qualification punie de la réclusion criminelle à perpétuité. Un motif laissant à penser que le corps présentait des traces de violences.

Toutes les pistes restent ouvertes

Alertés par un promeneur (qui est de la famille de la victime), les sapeurs-pompiers avaient été appelés jeudi en début d’après-midi pour un incendie dans cette maison isolée, à la façade en briques du 1 route de Woerth. Située en bordure de la RD86, la bâtisse est sans vis-à-vis et protégée par un grand sapin. Ils ont découvert le corps de la victime sur place.

Au lendemain du drame, toutes les pistes restent ouvertes pour les enquêteurs de la section de recherches de Strasbourg, chargée de résoudre l’affaire.


Dernière édition par robert21 le Mar 18 Avr - 14:50, édité 1 fois

robert21

Messages : 125
Date d'inscription : 18/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par robert21 le Mer 12 Avr - 12:34

"La police enquête sur des agissements suspects à Dottignies (Belgique)
Publié le mardi 11 avril 2017 à 12h20 - Mis à jour le mardi 11 avril 2017 à 12h20

La police locale de Mouscron enquête sur les agissements suspects de deux individus circulant à bord d'une camionnette blanche et dans laquelle se trouvait un petit chien. Un animal parfois utilisé pour attirer les enfants. Cette enquête a été ouverte après que des faits ont été signalés ce dimanche après-midi à Dottignies.

Il n'y pas eu de tentative d'enlèvement. "Et à ce stade-ci de l'enquête, aucun autre fait de la même nature n'a été signalé, explique la commissaire divisionnaire de la police de Mouscron Christine Noterdeam, qui ne souhaite pas que la psychose s'installe. "Plusieurs enquêteurs sont chargés de cette affaire. Nous essayons de creuser les intentions de ces deux individus, nous vérifions divers éléments et nous croisons des données. Diverses pistes sont possibles comme une tentative d'enlèvement, des individus qui tentent d'arnaquer des personnes..."

La police locale de Mouscron prend donc cette affaire très au sérieux."


Dernière édition par robert21 le Mar 18 Avr - 14:50, édité 1 fois

robert21

Messages : 125
Date d'inscription : 18/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par robert21 le Mer 12 Avr - 13:32

robert21 a écrit:"La police enquête sur des agissements suspects à Dottignies (Belgique)
Publié le mardi 11 avril 2017 à 12h20 - Mis à jour le mardi 11 avril 2017 à 12h20

La police locale de Mouscron enquête sur les agissements suspects de deux individus circulant à bord d'une camionnette blanche et dans laquelle se trouvait un petit chien. Un animal parfois utilisé pour attirer les enfants. Cette enquête a été ouverte après que des faits ont été signalés ce dimanche après-midi à Dottignies.

Il n'y pas eu de tentative d'enlèvement. "Et à ce stade-ci de l'enquête, aucun autre fait de la même nature n'a été signalé, explique la commissaire divisionnaire de la police de Mouscron Christine Noterdeam, qui ne souhaite pas que la psychose s'installe. "Plusieurs enquêteurs sont chargés de cette affaire. Nous essayons de creuser les intentions de ces deux individus, nous vérifions divers éléments et nous croisons des données. Diverses pistes sont possibles comme une tentative d'enlèvement, des individus qui tentent d'arnaquer des personnes..."

La police locale de Mouscron prend donc cette affaire très au sérieux."

Tentative d'enlèvement dans une camionnette blanche à Dottignies: "On ne sait pas ce qu'ils auraient fait avec notre fils"
Jordan Kasier

L’affaire est prise très au sérieux par la police de Mouscron. Deux individus, qui circulaient dans une camionnette blanche, ont tenté d’attirer un enfant de 4 ans avec un petit chiot. Les faits se sont produits ce dimanche en début d’après-midi à la rue du Quevaucamps à Dottignies. La maman est intervenue et les deux hommes ont pris la fuite.

Une camionnette de ce type était garée à environ 30 mètres de l’habitation.

C’est une famille encore sous le choc que nous avons pu rencontrer hier. Deux jours après les faits, elle se demande encore ce que voulaient ces deux individus qui ont tenté d’attirer leur enfant de 4 ans à l’aide d’un petit chiot.
http://www.nordeclair.be/1824126/article/2017-04-11/tentative-d-enlevement-dans-une-camionnette-blanche-a-dottignies-on-ne-sait-pas

robert21

Messages : 125
Date d'inscription : 18/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

meurtre de Jacques Heusèle

Message par Kassandra88 le Ven 14 Avr - 9:29

Didier a écrit: meurtre de Jacques Heusèle
Message par Kassandra88 Aujourd'hui à 18:49

L’heure du crime:

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-affaire-jacques-heusele-7784819779

Quelques morceaux choisis

On ne peut pas normalement proclamer un non lieu, sans avoir réalisé des devoirs d’enquête accordés mais jamais réalisés, pourtant ici, cela pourrait être le cas.
16è min Mme Heusèle trouve anormal qu’une vitre arrière de la voiture soit entrouverte, en plus au mois de novembre, alors que JH détestait ouvrir les vitres d'une voiture et que sa Mercédès avait une bonne clim….. (un cadavre transporté?)

28è minute:
Des témoins ont signé un PV manuscrit. Dans le dossier, on trouve un PV tapuscrit mais pas la trace de la version manuscrite qui en principe devrait être accolée à la version retapée et soit disant signée par les témoins.
Soit le témoin ment, ne se souvient plus de ce qu'il a dit, ….soit il y a faux en écriture…..La famille n'a pas obtenu d'éclaircissement à ce sujet.

2è témoin: Page1 Page2, il reconnait sa signature, Page3, il ne reconnait pas sa signature.

Une page FICOBA manque (correspond à un compte suspect) on ne peut donc pas tracer des flux financiers.

40ème minute : refus de la presse de Lille (L’AFP) de relayer les infos concernant le dépôt de plainte. Lille est devenue la « Corée du nord »

Une nouvelle émission hier:
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/l-enigme-jacques-heusele-7788071603
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par robert21 le Lun 17 Avr - 19:18

"Le corps sans vie d’un homme a été repêché par les pompiers, vendredi soir dans la Meuse à Huy(belgique). Un juge d’instruction a été saisi du dossier et des devoirs d’enquête sont en cours.
Les pompiers hutois de la zone Hesbaye-Meuse-Condroz (HEMECO) sont intervenus vendredi, de 19H00 à 22H00, dans la Meuse à Huy. Des passants avaient observé une masse suspecte flottant à la surface du fleuve.

C’est le corps d’un homme que les plongeurs ont finalement repêché à hauteur du port de Statte. Selon certaines sources, la victime serait décédée des suites d’une mort violente. Une descente sur les lieux a été ordonnée par le parquet de Liège et l’affaire a été mise à l’instruction.

« Dans le courant de la nuit, en accord avec le juge d’instruction, nous avons décidé de ne rien communiquer à propos de ces faits, explique la magistrate du parquet liégeois en charge du dossier. Nous ne souhaitons pas que d’éventuelles informations ou commentaires puissent nuire à l’enquête. Par ailleurs, nous sommes tenus au secret de l’instruction. »

Il est peu probable que d’autres informations ne soient officiellement communiquées durant ce week-end pascal, ajoute-t-on au parquet de Liège.

+ MISE À JOUR 20h15 : Le corps repêché en Meuse à Huy serait celui d’un jeune Wanzois

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170415_00990161


Dernière édition par robert21 le Lun 17 Avr - 19:43, édité 1 fois

robert21

Messages : 125
Date d'inscription : 18/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par robert21 le Lun 17 Avr - 19:30

Suite de l'affaire précitée
Le corps retrouvé vendredi soir dans la Meuse à Statte serait vraisemblablement celui de Valentin Vermeesch, a expliqué samedi à Belga un magistrat du parquet de Huy. Si l'enquête s'oriente bien dans ce sens, de nombreuses vérifications et devoirs d'enquête sont en cours afin de faire la lumière sur ce dossier. Le parquet précise aussi que l'identification de la victime n'est toujours pas entièrement certifiée ce samedi soir. Aucune communication officielle n'est donc prévue pour ce week-end de Pâques.
Valentin, un jeune homme âgé de 18 ans et originaire de Wanze (région de Huy), a été vu pour la dernière fois à Charleroi le 27 mars dernier. Depuis, il ne s'était plus manifesté.
L'avis de disparition du jeune homme n'était ce samedi plus disponible sur le site web de la police fédérale.

http://www.rtl.be/info/regions/liege/les-pompiers-de-huy-retrouvent-le-corps-sans-vie-d-un-homme-dans-la-meuse-son-identite-reste-un-mystere-909352.aspx

robert21

Messages : 125
Date d'inscription : 18/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par Kassandra88 le Lun 17 Avr - 21:02

robert21 a écrit:Suite de l'affaire précitée
Le corps retrouvé vendredi soir dans la Meuse à Statte serait vraisemblablement celui de Valentin Vermeesch, a expliqué samedi à Belga un magistrat du parquet de Huy. Si l'enquête s'oriente bien dans ce sens, de nombreuses vérifications et devoirs d'enquête sont en cours afin de faire la lumière sur ce dossier. Le parquet précise aussi que l'identification de la victime n'est toujours pas entièrement certifiée ce samedi soir. Aucune communication officielle n'est donc prévue pour ce week-end de Pâques.
Valentin, un jeune homme âgé de 18 ans et originaire de Wanze (région de Huy), a été vu pour la dernière fois à Charleroi le 27 mars dernier. Depuis, il ne s'était plus manifesté.
L'avis de disparition du jeune homme n'était ce samedi plus disponible sur le site web de la police fédérale.

http://www.rtl.be/info/regions/liege/les-pompiers-de-huy-retrouvent-le-corps-sans-vie-d-un-homme-dans-la-meuse-son-identite-reste-un-mystere-909352.aspx


Il s'agissait bien de Valentin. 5 personnes dont un mineur d'âge sont en état d'arrestation.
http://www.lameuse.be/1826423/article/2017-04-15/huy-cinq-personnes-arretees-pour-le-meurtre-de-valentin
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par Kassandra88 le Lun 17 Avr - 21:08

Je doute fort que ce soit lui qui ait été aperçu à Charleroi car, je cite: Lors de sa disparition, le vélo du jeune homme avait été retrouvé sur la rive gauche du fleuve, près du Centre commercial du Batta, proche du lieu où le corps gisait.

http://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/le-corps-retrouve-dans-la-meuse-vendredi-est-bien-celui-de-valentin-vermeesch-909901.aspx
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaires non élucidées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 26 sur 30 Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27, 28, 29, 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum