Dépeceur de Mons

Page 3 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Jeu 21 Avr - 13:29

el gringo a écrit:



Apparemment, les parties corporelles n'ont pas été congelées.

Il faut savoir que le tueur se débarrassait assez rapidement des parties corporelles: il a jeté dans "La Haine", à Mons, le tronc de Martine Bohn ainsi que le bassin de Carmelina Russo. Le bassin de Carmelina dériva jusque "Chateau-l'Abbaye", dans le nord de la France.

Trouille -> Haine -> Escaut si je ne m'abuse:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bassin_versant_de_l'Escaut


el gringo a écrit:
Par contre, le tueur "stockait" les membres de ses victimes à la "Rue Emile Vandervelde", à Cuesmes.
Donc, il se débarrassait rapidement des grosses parties corporelles mais conservait les membres dans sa "cachette",
située à la "Rue Emile Vandervelde", à Cuesmes.
Peut-être qu'il revenait sur place afin de revivre ses "exploits" ultérieurement...
merci
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Jeu 21 Avr - 16:43

Kassandra88 a écrit:Je pense aussi qu'on sous-estime le nombre de personnes capables de dépecer, même si je trouve normal d'avoir relié les victimes de Mons à une seule et même personne.

Voilà encore une victime dépecée:
http://www.faitsdivers.org/22557-Corse-un-cadavre-sans-tete-sans-jambes-et-sans-bras-decouvert-par-des-randonneurs.html

....nous avons également suivi quelques affaires, dont certaines toujours, à ce jour, non élucidées pour lesquelles les victimes avaient été dépecées. Ce n'est donc pas "si" rare.


Dont celle-ci. Elucidée, elle :

http://www.sudouest.fr/2013/04/06/l-horreur-de-verdon-a-rejuger-1016136-1980.php





george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Jeu 21 Avr - 16:59

Le meurtrier : une compagne "d'infortune" ?


Les victimes étant passées par le même hôpital psychiatrique, le dépeceur est peut être une dépeceuse. Une femme, qui elle aussi aurait séjourné dans cet établissement. Et qui fréquentait pourquoi pas également le même bar qu'elles près de la gare.

george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Ven 22 Avr - 0:58

george white a écrit:Le meurtrier : une compagne "d'infortune" ?


Les victimes étant passées par le même hôpital psychiatrique, le dépeceur est peut être une dépeceuse. Une femme, qui elle aussi aurait séjourné dans cet établissement. Et qui fréquentait pourquoi pas également le même bar qu'elles près de la gare.  

Pourquoi pas?
C'est une hypothèse tout à fait plausible...

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Ven 22 Avr - 1:27

Kassandra88 a écrit:Je viens de réécouter "chroniques criminelles".
Faisant désormais abstraction de Jacques Pluchard, je trouve qu'il y a pas mal de points communs entre Janine et les victimes de Mons. Janine était assez bien alcoolisée quand elle a disparu, comme devaient l'être aussi les victimes de Mons. De plus (NE), elle n'avait pas semble t-il, la fibre très maternelle. (comme les victimes de Mons -certaines en tout cas).
Autres points communs: Hachette (nom évocateur) et probablement même type de découpe (on dit en tout cas qu'elle n'a pas été découpée avec une scie industrielle).

Alors: qui se trouvait dans le café en même temps qu'elle ce jour là?

Y avait-il un véhicule équipé d'une plaque belge (elles sont lettres/chiffres rouges sur fond blanc) qui rôdait dans les parages?

Je continue à percevoir le dépeceur comme quelqu'un qui tente d'éliminer les femmes qui sont en décrochage, qui trainent dans les cafés et s'enivrent.

Apparemment, Janine Sopka n'avait pas abusé de la boisson. Cette information fut révélée par le patron de
"La Friterie du Nord", dans laquelle Janine et son amant avaient pris un repas.
"Ensemble, ils avaient pris un repas, vers 20 h, à la Friterie du Nord, avenue de la Gare, juste à côté de la gare d'Avesnes. Patrick Carlier, le patron, nous a dit hier que contrairement à ce que prétend Jacques Michaux qu'il connaît bien, le couple n'avait pas abusé de la boisson. « Ils étaient tout à fait normaux. Elle avait bu deux apéritifs et lui un seul. Ils avaient ensuite, durant le repas, continué à l'eau, elle avait mangé un moules frites et lui un pavé au poivre. Ils sont ensuite partis à deux, sans se disputer."

Selon Jacques Michaux par contre, elle avait un peu abusé de la boisson. Il lui en aurait fait la remarque alors qu'il la véhiculait. Elle serait alors descendue de sa voiture, à deux kilomètres de Saint-Hilaire. Jacques Michaux est persuadé « qu'elle avait un rendez-vous». Avec qui? « Elle mettait des annonces dans les gratuits et était en contact avec quatre ou cinq hommes. Un du Quesnoy. Un d'Avesnes. Je suis tombé un jour sur une lettre. Faut pouvoir écrire des choses comme ça».

http://www.dhnet.be/archive/depeceur-il-y-a-6-ans-51b84541e4b0de6db9a218db

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Ven 22 Avr - 8:25


Intéressant:
Jeanine Sopka a-t-elle tenu une maison close à Mons? Les autorités judiciaires montoises observent toujours le black out le plus complet à ce propos. Par contre, il est désormais totalement confirmé que la coquette sexagénaire continuait à vivre de ses charmes. Elle avait des clients, en ce compris des clients belges. C'est en tout cas ce que prétend Jacques Michaux, un intime de la sexagénaire. C'est lui qui l'aura vue vivante pour la dernière fois, le 19 février dernier.


Voici un nouveau lien possible avec la Belgique.


elle a disparu le 19 juin 2003, c'était un mercredi.




http://www.lavoixdunord.fr/region/affaire-janine-sopka-dix-ans-apres-le-mystere-demeure-jna12b0n1037189
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Ven 22 Avr - 9:03

Carmelina Russo, 42 ans, disparue le 4 janvier 1996. Jeudi
Le 4 janvier 1996, elle a rendu visite à un proche à la prison de Mons, qu'elle a quittée vers 15 h 30.
A 18 heures, elle sortait du GB de Jemappes.
C'est là que sa trace se perd

Martine Bohn
, 43 ans, disparue le 21 juillet 1996 un dimanche

Jacqueline Leclercq, 33 ans, mère de 4 enfants, disparue depuis le 22 décembre 1996. Imprécis donc.

Nathalie Godart, 22 ans, disparue le dimanche 16 mars 1997, Nathalie et Léopold participent à la marche blanche de Mons.
Nathalie disparaît ce jour-là.

Begonia Valencia, 37 ans, disparue de son domicile de Frameries durant l’été 1997.
lorsqu'elle disparait entre juillet et août 1997.
Imprécis

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9peceur_de_Mons
http://archives.lesoir.be/liliane-sek-et-begonia-valencia-victimes-possibles_t-19980320-Z0F0EA.html

et comme l'a dit el gringo, on pourrait peut être aussi ajouter Liliane Sek.

La tête et la jambe droite de cette femme de 37 ans avaient été retrouvées en 1993 dans le bois de la Tourette, à Yves-Gomezée, le long d'un talus de chemin de fer de la ligne Couvin-Charleroi.
Artiste peintre, Liliane Sek fréquentait les bars de Charleroi.


Si j'ajoute Janine S. , ça fait 2 disparitions un dimanche, une un mercredi et une un jeudi. Mais on a trop peu de données tirer des conclusions


Dernière édition par Kassandra88 le Dim 1 Mai - 0:28, édité 1 fois
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Ven 22 Avr - 11:02



Étonnant !

"En 1998, une commission rogatoire belge se rend à Perpignan. Dans le quartier de la gare, là aussi, quatre femmes ont été dépecées. Des SDF de Perpignan se rendaient régulièrement à Mons."

http://blog.lesoir.be/jour-apres-jour/2010/02/07/depeceur-de-mons-un-suspect-relance-l%E2%80%99enquete/





george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Didier le Ven 22 Avr - 14:02


avatar
Didier
Admin

Messages : 1619
Date d'inscription : 07/05/2015
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://legreleilcourtencore.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Didier le Ven 22 Avr - 14:03

Bon là cela ce passe en Corse...
avatar
Didier
Admin

Messages : 1619
Date d'inscription : 07/05/2015
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://legreleilcourtencore.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Ven 22 Avr - 14:15

george white a écrit:

Étonnant !

"En 1998, une commission rogatoire belge se rend à Perpignan. Dans le quartier de la gare, là aussi, quatre femmes ont été dépecées. Des SDF de Perpignan se rendaient régulièrement à Mons."

http://blog.lesoir.be/jour-apres-jour/2010/02/07/depeceur-de-mons-un-suspect-relance-l%E2%80%99enquete/





Oui, c'était bien avant qu'on ne démasque Jacques Rançon .... qui ne serait jamais allé en Belgique.
Un devoir d'enquête tout-à-fait légitime même si ça ne collait pas avec le profil des victimes.
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Ven 22 Avr - 14:31

Didier a écrit:Bon là cela ce passe en Corse...

Il y a eu un sujet ouvert sur le forum de France 2 à propos d'un corps de femme retrouvé sans tête ni mains dans l'Essonne

http://forums.france2.fr/france2/Non-elucide/retrouve-essonne-mains-sujet_120_1.htm

Voici les vêtements qu'elle portait:



Je ne sais pas si, à ce jour, elle a pu être identifiée, et si on a retrouvé la personne qui a fait cela.
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Ven 22 Avr - 18:02

Kassandra88 a écrit:
george white a écrit:

Étonnant !

"En 1998, une commission rogatoire belge se rend à Perpignan. Dans le quartier de la gare, là aussi, quatre femmes ont été dépecées. Des SDF de Perpignan se rendaient régulièrement à Mons."

http://blog.lesoir.be/jour-apres-jour/2010/02/07/depeceur-de-mons-un-suspect-relance-l%E2%80%99enquete/





Oui, c'était bien avant qu'on ne démasque Jacques Rançon .... qui ne serait jamais allé en Belgique.
Un devoir d'enquête tout-à-fait légitime même si ça ne collait pas avec le profil des victimes.

Un pervers qui se rendrait en Belgique pour rencontrer des femmes "faciles", voir des prostituées, ça colle au profil du dépeceur, à celui des victimes, et à celui de Rançon aussi car ses découpes n'avaient rien "d'utilitaire". Il serait étonnant que deux dépeceurs au fonctionnement pervers se soient côtoyés à Perpignan ...

Je ne l'écarterais pourtant pas définitivement, à moins d'être certaine de tout son parcours, de ses permissions de sortie pendant la période incriminée (en 96 en particulier) et de ce qu'il a pu en faire. Est ce qu'il a bénéficié de semi liberté par exemple ?

Dès les premières semaines de son arrivée à Perpignan, il tue, ce qui est troublant : donc pas sûr que ce soit une première fois.

Il y a dans les deux affaires un lien avec la gare de la ville concernée.


Jamais lu nulle part qu'il n'aurait jamais mis les pieds en Belgique. La Picardie, c'est tout proche.


"Incarcéré dès 1992, Jacques Rançon est condamné deux ans plus tard par la Cour d'assises d'Amiens à huit ans de prison. "


george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Ven 22 Avr - 18:13

Ce qui serait bien aussi c'est de savoir si des prostituées n'ont pas eu affaire à lui, et de quelle manière, pendant la période où il était présent à Perpignan, vu qu'il fréquentait le quartier de la gare et de la poste, connu pour accueillir ces jeunes femmes.

Ce qui est certain, c'est qu'il n'est pas celui qui a tué toutes les "disparues de Perpignan", puisqu'il était en prison en 95 quand Tatiana Andujar disparait. Alors peut être que toutes les victimes de Mons ne le sont pas non plus du même prédateur.



george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Ven 22 Avr - 18:25

george white a écrit: Alors peut être que toutes les victimes de Mons ne le sont pas non plus du même prédateur.



N'oublie pas que dans un même sac, se trouve un mélange de morceaux de plusieurs victimes.

La où on peut douter, c'est pour la victime de Charleroi et Janine Sopka.
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Sam 23 Avr - 1:16

george white a écrit:Ce qui serait bien aussi c'est de savoir si des prostituées n'ont pas eu affaire à lui, et de quelle manière,  pendant la période où il était présent à Perpignan, vu qu'il fréquentait le quartier de la gare et de la poste, connu pour accueillir ces jeunes femmes.

Ce qui est certain, c'est qu'il n'est pas celui qui a tué toutes les "disparues de Perpignan", puisqu'il était en prison en 95 quand Tatiana Andujar disparait. Alors peut être que toutes les victimes de Mons ne le sont pas non plus du même prédateur.



Toutes les victimes de Mons ont été tuées par le même prédateur.
Cela a été confirmé par les médecins légistes.

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Sam 23 Avr - 1:24

Kassandra88 a écrit:Carmelina Russo, 42 ans, disparue le 4 janvier 1996. Jeudi
Le 4 janvier 1996, elle a rendu visite à un proche à la prison de Mons, qu'elle a quittée vers 15 h 30.
A 18 heures, elle sortait du GB de Jemappes.
C'est là que sa trace se perd

Martine Bohn
, 43 ans, disparue le 21 juillet 1996 un dimanche

Jacqueline Leclercq, 33 ans, mère de 4 enfants, disparue depuis le 22 décembre 1996. Imprécis donc.

Nathalie Godart, 22 ans, disparue le dimanche 16 mars 1997, Nathalie et Léopold participent à la marche blanche de Mons.
Nathalie disparaît ce jour-là.

Begonia Valencia, 37 ans, disparue de son domicile de Frameries durant l’été 1997.
lorsqu'elle disparait entre juillet et août 1997.
Imprécis

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9peceur_de_Mons
http://archives.lesoir.be/liliane-sek-et-begonia-valencia-victimes-possibles_t-19980320-Z0F0EA.html

et comme l'a dit el gringo, on pourrait peut être aussi ajouter Liliane Sek.

La tête et la jambe droite de cette femme de 37 ans avaient été retrouvées en 1993 dans le bois de la Tourette, à Yves-Gomezée, le long d'un talus de chemin de fer de la ligne Couvin-Charleroi.
Artiste peintre, Liliane Sek fréquentait les bars de Charleroi.


Si j'ajoute Janine S. , ça fait 2 disparitions un dimanche, une un mercredi et une un jeudi. Mais on a trop peu de données tirer des conclusions

J'ai l'impression que le tueur avait un travail, en effet :

-Carmelina Russo a disparu le jeudi 4 janvier 1996, après les fêtes de fin d'année

-Martine Bohn a disparu le samedi 20 juillet 1996, la veille de la fête nationale

-Jacqueline Leclercq a disparu le dimanche 22 décembre 1996, avant les fêtes de Noël

-Nathalie Godart a disparu le dimanche 16 mars 1997, après avoir participé à la «Marche blanche»

-Begonia Valencia a disparu dans le courant du mois de juillet 1997 soit, un an après Martine Bohn


Donc, le tueur se met «en chasse» le week-end et peut-être pendant «ses congés».
Il dispose probablement d'un local isolé afin d'effectuer sa macabre besogne.

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Dim 24 Avr - 10:02

@ el gringo: je vais fusionner nos 2 posts et changer la date pour Martine Bohn:

el gringo a écrit:
Kassandra88 a écrit:

Carmelina Russo
, 42 ans, disparue le 4 janvier 1996. Jeudi après les fêtes de fin d'année
Le 4 janvier 1996, elle a rendu visite à un proche à la prison de Mons, qu'elle a quittée vers 15 h 30.
A 18 heures, elle sortait du GB de Jemappes.
C'est là que sa trace se perd

Martine Bohn
, 43 ans, disparue le 20 juillet 1996 un samedi la veille de la fête nationale

Jacqueline Leclercq, 33 ans, mère de 4 enfants, disparue dimanche le 22 décembre 1996 avant les fêtes de Noël

Nathalie Godart, 22 ans, disparue le dimanche 16 mars 1997, Nathalie et Léopold participent à la marche blanche de Mons.
Nathalie disparaît ce jour-là.

Begonia Valencia, 37 ans, disparue de son domicile de Frameries durant l’été 1997.
lorsqu'elle disparait entre juillet et août 1997, un an après Martine Bohn
Imprécis

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9peceur_de_Mons
http://archives.lesoir.be/liliane-sek-et-begonia-valencia-victimes-possibles_t-19980320-Z0F0EA.html

et comme l'a dit el gringo, on pourrait peut être aussi ajouter Liliane Sek.

La tête et la jambe droite de cette femme de 37 ans avaient été retrouvées en 1993 dans le bois de la Tourette, à Yves-Gomezée, le long d'un talus de chemin de fer de la ligne Couvin-Charleroi.
Artiste peintre, Liliane Sek fréquentait les bars de Charleroi.


Si j'ajoute Janine S. , ça fait 2 disparitions un dimanche, une un mercredi (Janine.S)  une le samedi et une un jeudi.


Je partage tes déductions:

J'ai l'impression que le tueur avait un travail, en effet :

Donc, le tueur se met «en chasse» le week-end et peut-être pendant «ses congés».
Il dispose probablement d'un local isolé afin d'effectuer sa macabre besogne.


Et je remarque que Janine Sopka a disparu pendant la période des congés d'hiver (à ce propos, quelqu'un peut-il confirmer qu'on peut se référer à la zone B vu que Saint-Hilaire-sur-Helpe est proche de Lille?):
http://cache.media.education.gouv.fr/file/84/1/5841.pdf

avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Carmelina Russo Jacqueline leclerq

Message par Kassandra88 le Dim 24 Avr - 11:22


Carmelina Russo, 42 ans, disparue le jeudi 4 janvier 1996.

Année scolaire 1995/1996 en Belgique

2. Les vacances de Noël commencent le samedi 23 décembre 1995 et finissent le dimanche 7 janvier 1996.


Jacqueline Leclercq, 33 ans, mère de 4 enfants, disparue dimanche le 22 décembre 1996 avant les fêtes de Noël

Année scolaire 1996/1997 en Belgique

2. Les vacances de Noël commencent le samedi 21 décembre 1996 et finissent le dimanche 5 janvier 1997.

http://www.legilux.public.lu/leg/a/archives/1995/0086/a086.pdf

Deux cas de meurtres pendant des congés scolaires (3 avec Janine): Une personne qui travaille dans l'enseignement?
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Janine Sopka

Message par Kassandra88 le Dim 24 Avr - 15:18

Kassandra88 a écrit:
Et je remarque que Janine Sopka a disparu pendant la période des congés d'hiver (à ce propos, quelqu'un peut-il confirmer qu'on peut se référer à la zone B vu que Saint-Hilaire-sur-Helpe est proche de Lille?):
http://cache.media.education.gouv.fr/file/84/1/5841.pdf

[/b]

Merci à la personne qui confirme bien que ST Hilaire est relié à l'académie de Lille
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Lun 25 Avr - 0:10

Kassandra88 a écrit:
Carmelina Russo, 42 ans, disparue le jeudi 4 janvier 1996.

Année scolaire 1995/1996 en Belgique

2. Les vacances de Noël commencent le samedi 23 décembre 1995 et finissent le dimanche 7 janvier 1996.


Jacqueline Leclercq, 33 ans, mère de 4 enfants, disparue dimanche le 22 décembre 1996 avant les fêtes de Noël

Année scolaire 1996/1997 en Belgique

2. Les vacances de Noël commencent le samedi 21 décembre 1996 et finissent le dimanche 5 janvier 1997.

http://www.legilux.public.lu/leg/a/archives/1995/0086/a086.pdf

Deux cas de meurtres pendant des congés scolaires (3 avec Janine): Une personne qui travaille dans l'enseignement?

On peut aussi ajouter:
Martine Bohn, disparue le 20 juillet 1996, durant les "grandes vacances scolaires"
Begonia Valencia, disparue dans le courant du mois de juillet 1997, comme Martine Bohn, durant
les "grandes vacances scolaires"

Ce prédateur se met en chasse de façon "cyclique"...

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Lun 25 Avr - 0:16

En tout, cela fait donc, quatre meurtres durant les congés scolaires.
Pour moi, Janine Sopka a été tuée par un autre psychopathe...

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum