Dépeceur de Mons

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Lun 25 Avr - 0:39

el gringo a écrit:En tout, cela fait donc, quatre meurtres durant les congés scolaires.
Pour moi, Janine Sopka a été tuée par un autre psychopathe...

5 si on ajoute Janine.
Moi, au contraire, je l'imagine bien parmi les victimes du dépeceur de Mons.

D'après ce qu'on sait (car pas mal de disparitions n'ont jamais été élucidées) les meurtres/dépeçages se sont arrêtés après Bégona en 97. L'auteur a t-il déménagé et recommencé ailleurs?

Le crâne, emballé dans un sac "Renmans"  dont el Gringo a parlé plus haut, c'est en 2003
http://www.lavenir.net/cnt/76695
...et pour rappel: Les boucheries Renmans n'existaient, à l'époque, qu'en Belgique.

....et 2003, c'est aussi l'année du meurtre de Janine Sopka.

C'est râlant de lire: La justice française va peut-être procéder à des analyses ADN du crâne afin d'établir une comparaison avec l'ADN des victimes du dépeceur de Mons.

Pourquoi peut être????? affraid
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La piste de l'hôpital psy

Message par Kassandra88 le Lun 25 Avr - 0:54

el gringo a écrit:
Didier a écrit:4 ( voir 5) des victimes du dépeceur ont fait un séjour dans le même hôpital psychiatrique, c est plus que troublant ,probabilité quelles soient toutes victimes de ce tueur et qu il n y ait aucuns liens ou pistes à explorer est nulle, était ce un hôpital mixte?
les patients hommes et le personnel masculin à t il était interrogé ?
voir suspecté?

En effet, entre 1990 et 1995, quatre d'entre elles ont séjourné dans le même centre psychiatrique
pour traitement ou pour hospitalisation. Cette information fut révélée par une infirmière travaillant
au centre or, les enquêteurs n'ont pas mené d'investigations au-delà de l'année 1996...


Il s'agit d'un hôpital mixte.

Intéressant:

Qu'est devenue Myriam Brohée?




http://users.skynet.be/dosscrim/mons/
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Lun 25 Avr - 2:46

Kassandra88 a écrit:
el gringo a écrit:En tout, cela fait donc, quatre meurtres durant les congés scolaires.
Pour moi, Janine Sopka a été tuée par un autre psychopathe...

5 si on ajoute Janine.
Moi, au contraire, je l'imagine bien parmi les victimes du dépeceur de Mons.

D'après ce qu'on sait (car pas mal de disparitions n'ont jamais été élucidées) les meurtres/dépeçages se sont arrêtés après Bégona en 97. L'auteur a t-il déménagé et recommencé ailleurs?

Le crâne, emballé dans un sac "Renmans"  dont el Gringo a parlé plus haut, c'est en 2003
http://www.lavenir.net/cnt/76695
...et pour rappel: Les boucheries Renmans n'existaient, à l'époque, qu'en Belgique.

....et 2003, c'est aussi l'année du meurtre de Janine Sopka.

C'est râlant de lire: La justice française va peut-être procéder à des analyses ADN du crâne afin d'établir une comparaison avec l'ADN des victimes du dépeceur de Mons.

Pourquoi peut être????? affraid

En 2007, lors d'un reportage de la RTBF consacré au dépeceur de Mons, Le Procureur Bernard Beffy avait été sollicité par rapport à ce crâne. Ce dernier n'excluait pas de faire réaliser des analyses supplémentaires.
A ce jour, rien n'a été fait...
En France, les analyses de ce crâne ont été négligées car ce dossier n'a jamais été une priorité.
De ce fait, les enquêteurs belges ont abandonné cette piste…

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Lun 25 Avr - 2:56

Autre erreur monumentale:
Dimanche 21 janvier 1996: découverte du bassin de Carmelina dans l'Escaut, à Château-l'Abbaye, dans le nord de la France.
Le bassin présentait une cicatrice, la trace d'une ancienne opération chirurgicale cependant, d'après ses enfants, Carmelina n'avait jamais subit une telle intervention. Les policiers français concluront donc qu' il s'agit d'une autre personne et refermeront le dossier sans réclamer la moindre analyse supplémentaire...
En juillet 1997, soit 18 mois après la découverte du bassin, les autorités belges et françaises se décident enfin à faire expertiser le bassin et arrivent à la conclusion qu'il s'agit bien de Carmelina Russo.
L'assassin aura eu le temps de tuer à quatre reprises avant que l'on s'intéresse vraiment à lui…

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Lun 25 Avr - 3:09

Kassandra88 a écrit:
el gringo a écrit:
Didier a écrit:4 ( voir 5) des victimes du dépeceur ont fait un séjour dans le même hôpital psychiatrique, c est plus que troublant ,probabilité quelles soient toutes victimes de ce tueur et qu il n y ait aucuns liens ou pistes à explorer est nulle, était ce un hôpital mixte?
les patients hommes et le personnel masculin à t il était interrogé ?
voir suspecté?

En effet, entre 1990 et 1995, quatre d'entre elles ont séjourné dans le même centre psychiatrique
pour traitement ou pour hospitalisation. Cette information fut révélée par une infirmière travaillant
au centre or, les enquêteurs n'ont pas mené d'investigations au-delà de l'année 1996...


Il s'agit d'un hôpital mixte.

Intéressant:

Qu'est devenue Myriam Brohée?




http://users.skynet.be/dosscrim/mons/

Concernant Myriam Brohée:
Au lieu de statuer sur un non-lieu, la chambre du conseil a décidé d’ordonner des devoirs d’enquête complémentaires. L’enquête continue, donc, et elle s’oriente vers le home Sainte-Elisabeth à Saint-Ghislain où un corps pourrait se trouver dans les fondations. Il pourrait s’agir de celui de Myriam Brohée...

http://www.laprovince.be/1409223/article/2015-11-01/saint-ghislain-le-corps-de-myriam-brohee-disparue-il-y-a-15-ans-pourrait-etre-en

J'ai l'intime conviction que Myriam Brohée a été tuée par son amant...

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Myriam Brohée

Message par Kassandra88 le Lun 25 Avr - 8:28

el gringo a écrit:
Concernant Myriam Brohée:
Au lieu de statuer sur un non-lieu, la chambre du conseil a décidé d’ordonner des devoirs d’enquête complémentaires. L’enquête continue, donc, et elle s’oriente vers le home Sainte-Elisabeth à Saint-Ghislain où un corps pourrait se trouver dans les fondations. Il pourrait s’agir de celui de Myriam Brohée...

http://www.laprovince.be/1409223/article/2015-11-01/saint-ghislain-le-corps-de-myriam-brohee-disparue-il-y-a-15-ans-pourrait-etre-en

J'ai l'intime conviction que Myriam Brohée a été tuée par son amant...

Tu penses que sa mort ne serait pas liée au dépeceur?
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Lun 25 Avr - 10:24

Didier a écrit:


La victime identifiée, 4 personnes interpellées.

Le corps démembré a été identifiée mais son identité n'a pas encore été révélée.
Quatre personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue. Selon une source citée par le quotidien corse, au moins l'une de ces personnes «appartenant à un milieu social plutôt compliqué», est soupçonnée d'être l'auteur principal en raison des liens qu'elle entretenait avec la victime. Ce suspect nie pour le moment l'intégralité des faits.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/corps-demembre-en-corse-la-victime-identifiee-4-personnes-interpellees-25-04-2016-5743797.php

On serait donc dans un contexte "classique" où un lien existe entre la victime et les auteurs.

avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Lun 25 Avr - 13:01

el gringo a écrit:En tout, cela fait donc, quatre meurtres durant les congés scolaires.
Pour moi, Janine Sopka a été tuée par un autre psychopathe...



Ou par quelqu'un qui a profité des crimes du dépeceur pour brouiller les pistes d'un crime qui n'est pas du même ordre (car il y a un corbeau dans l'histoire, qui dénigre Janine, puis accuse son amant. Qui a écrit la lettre anonyme qui implique cet amant ?)

Elle a pu rencontrer par hasard le tueur ce soir là, mais les circonstances qui entourent sa disparition, la petite annonce à caractère sexuel passée par la femme de son amant (et retrouvée au domicile de Janine), permettent en effet d'envisager qu'elles ne fassent pas partie des proies du dépeceur.



Pour ne rien rater, bien obligé de faire "comme si", cependant.


En tout les cas, celui qui accuse l'amant sait où et quand on a disposé du corps.

george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Lun 25 Avr - 13:05

Le meurtre de Janine peut être celui du dépeceur, mais revêtir un caractère plus personnel, ce qui fait qu'il n'aura pas été perpétré pendant la période habituelle.

Pendant les congés scolaires : si c'est un homme marié, il se peut qu'il soit libre à ces périodes ..... sa femme et ses enfants partent dans la famille par exemple, lui travaille et reste donc seul à la maison.


george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Janine Sopka

Message par Kassandra88 le Lun 25 Avr - 14:49

On peut envisager que le meurtrier de Janine soit un copy-cat. Mais a t-il remarqué aussi que les disparitions se déroulaient pendant les congés scolaires?

L'idée que le meurtrier ait une femme (et des enfants?), profiterait des congés scolaires pour tuer pendant la petite famille serait en villégiature sans lui est séduisante. Mais, cela signifierait alors qu'il soit parti en chasse autour des cafés épiant des femmes ivres qui en sortent, leur proposant de les raccompagner, et pas qu'il les épiait depuis un moment, voire qu'il les avait mises en confiance.
Un bémol: il entrepose relativement longtemps des parties de corps. Comment ne pas être repéré au retour de la famille?
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Lun 25 Avr - 19:29

Kassandra88 a écrit: Mais, cela signifierait alors qu'il soit parti en chasse autour des cafés épiant des femmes ivres qui en sortent, leur proposant de les raccompagner, et pas qu'il les épiait depuis un moment, voire qu'il les avait mises en confiance.


Pas forcément. S'il ou elle ne dispose de la scène de crime que pendant l'absence de sa famille (de ses parents ...), il peut tout à fait les avoir fréquentées depuis un moment. Il passe alors à l'acte au moment idéal pour lui.

Un bémol: il entrepose relativement longtemps des parties de corps. Comment ne pas être repéré au retour de la famille?


Très juste. Il ou elle amène les victimes là où il vit, en l'absence des siens, mais les découpe et les entrepose dans un local où sa famille ne vient jamais où ne fait que passer. S'il ou elle a des employés, idem. Il n'y a que lui qui ait la clé de cet endroit par exemple.


La piste du centre psychiatrique est très troublante en tout cas.


Et on a encore un corbeau, qui oriente les enquêteurs vers le médecin agresseur de Boussu (lettres dactylographiées). Ce qui nous fait 3 actes de dénigrement : celui de la femme de l'amant de Janine contre Janine elle même, celui qui dénonce l'amant cette fois et celui qui dénonce le médecin ..... un hasard ?




george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Lun 25 Avr - 19:40

"Il est tout de même préoccupant qu'à Tournai, deux femmes, elles aussi en traitement psychiatrique, ont disparu mystérieusement. Et que jamais à ce jour, le moindre cadavre n'a été découvert." http://archives.lesoir.be/mons-cinq-femmes-decoupees-et-emballees-dans-des-sacs-l_t-20020322-Z0LMMH.html


Celui.ci a été retrouvé on dirait : http://www.dhnet.be/actu/faits/squelette-feminin-decouvert-a-tournai-51b7cf8de4b0de6db98f8b2b

Une institutrice.



george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Lun 25 Avr - 21:07

george white a écrit:"Il est tout de même préoccupant qu'à Tournai, deux femmes, elles aussi en traitement psychiatrique, ont disparu mystérieusement. Et que jamais à ce jour, le moindre cadavre n'a été découvert."  http://archives.lesoir.be/mons-cinq-femmes-decoupees-et-emballees-dans-des-sacs-l_t-20020322-Z0LMMH.html


Celui.ci a été retrouvé on dirait : http://www.dhnet.be/actu/faits/squelette-feminin-decouvert-a-tournai-51b7cf8de4b0de6db98f8b2b

Une institutrice.



En ce qui concerne Michelle L., je cite  «Il ne s'agit pas d'un décès d'origine criminelle et aucune instruction n'a été ouverte à Tournai»,

http://www.dhnet.be/actu/faits/le-squelette-retrouve-a-tournai-est-identifie-51b7cfa2e4b0de6db98f9094
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Mar 26 Avr - 18:20

La presse est prompte aux amalgames ...


«Il ne s'agit pas d'un décès d'origine criminelle et aucune instruction n'a été ouverte à Tournai», s'est contenté de déclarer le 1er substitut du procureur du roi, Jean-Bernard Cambier qui a par ailleurs refusé de divulguer les causes exactes du décès vraisemblablement par respect à l'égard de la famille de la victime déjà très éprouvée.


Quelle cause peut-on identifier sur ce qui n'était plus qu'un amas d'ossements ?

Elle avait 49 ans, en avril 2000. Les restes sont retrouvés sur un talus au bord de l'Escaut.


"Jeudi après-midi, des ouvriers qui s'affairaient le long de l'Escaut à Tournai, à hauteur du boulevard Walter de Marvis, ont effectué une macabre découverte. Un squelette décharné sur lequel il ne restait que quelques lambeaux de vêtements et qui portait encore des pantoufles, gisait complètement disloqué dans des taillis recouvrant un talus longeant le fleuve et plongeant vers l'IESPP."

"il est quand même troublant qu'un cadavre soit resté pendant presque trois ans au coeur de la cité des Cinq Clochers, à un endroit certes peu fréquenté, sans que personne ne l'ait jamais remarqué." : Si elle s'est suicidé par noyade, peut être le corps a simplement été rejeté sur l'autre rive près de l'IESPP, bien plus tard. Mais comment identifie t on une noyade sur un squelette ?

Pas trouvé qui est la deuxième disparue soit disant jamais retrouvée. Quelqu'un le sait ?




george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Mar 26 Avr - 18:24

george white a écrit:

Pas trouvé qui est la deuxième disparue soit disant jamais retrouvée. Quelqu'un le sait ?

J'avais déduit que c'était Myriam Brohée (voir plus haut)
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Mar 26 Avr - 18:53

A lire en cache si pas accessible.

Jamais élucidé.

Découverte à Rilly sur Loire en 99, sur les bords du fleuve. Prostituée découpée à la scie électrique après ablation de l'utérus.

On retrouve la même signature qu'à Mons et à Perpignan : l'importance que revêtent pour ces meurtriers les organes génitaux féminins.

www.lexpress.fr/region/l-enigme-de-la-femme-au-papillon_720111.html+&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr" target="_blank" rel="nofollow">http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:ZqVJKCeKotQJ:www.lexpress.fr/region/l-enigme-de-la-femme-au-papillon_720111.html+&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr


"une femme proche des voyous de Bordeaux a bien téléphoné à la gendarmerie, qui, selon elle, est "passée à côté de quelque chose d'important". Las, elle s'est défenestrée avant d'avoir pu être entendue. "

Rien trouvé d'autre à son sujet.


george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Mar 26 Avr - 19:00

Kassandra88 a écrit:
george white a écrit:

Pas trouvé qui est la deuxième disparue soit disant jamais retrouvée. Quelqu'un le sait ?

J'avais déduit que c'était Myriam Brohée (voir plus haut)


Ah oui, très probable puisque c'est tout près de Tournai. Et alors, tout tout près de Boussu ..... cf le docteur J. Antoine.

george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par george white le Mar 26 Avr - 19:09

On a jamais retrouvé non plus l'utérus de Edith Muhr, la victime d'Yves Bureau (Dordogne, 2009).

george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Mer 27 Avr - 0:37

Kassandra88 a écrit:
el gringo a écrit:
Concernant Myriam Brohée:
Au lieu de statuer sur un non-lieu, la chambre du conseil a décidé d’ordonner des devoirs d’enquête complémentaires. L’enquête continue, donc, et elle s’oriente vers le home Sainte-Elisabeth à Saint-Ghislain où un corps pourrait se trouver dans les fondations. Il pourrait s’agir de celui de Myriam Brohée...

http://www.laprovince.be/1409223/article/2015-11-01/saint-ghislain-le-corps-de-myriam-brohee-disparue-il-y-a-15-ans-pourrait-etre-en

J'ai l'intime conviction que Myriam Brohée a été tuée par son amant...

Tu penses que sa mort ne serait pas liée au dépeceur?

J'en suis sûr et certain.

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Mer 27 Avr - 1:02

george white a écrit:
Kassandra88 a écrit:
george white a écrit:

Pas trouvé qui est la deuxième disparue soit disant jamais retrouvée. Quelqu'un le sait ?

J'avais déduit que c'était Myriam Brohée (voir plus haut)


Ah oui, très probable puisque c'est tout près de Tournai. Et alors, tout tout près de Boussu ..... cf  le docteur J. Antoine.

En fait, il s'agit de "Martine Van Krickenborn", cette dame âgée de 45 ans, a disparu de l'institut
psychiatrique "Les Marronniers", à Tournai, où elle était hébergée dans l'aile "Les Frênes".
Le 2 février 1998, dans l'après-midi, Martine a visité deux bistrots du centre-ville puis, elle a pris un taxi
pour se rendre à la clinique "La Dorcas", c'est là qu'on perd sa trace.
C'est la clinique où "Michelle Lemaire" était soignée en avril 2000, avant de disparaître...

C'est vraiment interpellant, mais pas assez pour les policiers...

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Mer 27 Avr - 8:56

Si je comprends bien: ça fait 3 femmes disparues:
Myriam Brohée: logopède de 42 ans disparue en octobre 2000 dont on n'a jamais retrouvé le corps dont la disparition serait sans lien avec le DDM.
puis 2 autres femmes évoquées par George White:
Michelle Lemaire, institutrice: vite classée en mort qui ne serait pas d'origine criminelle
et
Martine Van Krickenborn, 45 ans, qui n'a jamais été retrouvée.
On perd sa trace à la "Dorcas" c'est bien cela? Mais y est-elle arrivée?

Pour info: "Les Marroniers" un centre psychiatrique à Tournai
http://www.marronniers.be/

"Dorcas" une clinique avec un centre psychiatrique à Tournai également
http://www.chwapi.be/le-chwapi/horaire-des-visites-site-dorcas
http://www.chwapi.be/contacts
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Mer 27 Avr - 9:08

Kassandra88 a écrit:
En ce qui concerne Michelle L., je cite  «Il ne s'agit pas d'un décès d'origine criminelle et aucune instruction n'a été ouverte à Tournai»,

http://www.dhnet.be/actu/faits/le-squelette-retrouve-a-tournai-est-identifie-51b7cfa2e4b0de6db98f9094[/color]

Cette conclusion ne m'interpelle pas spécialement. Et le fait que son corps a été retrouvé entier ne cadre pas avec une intervention du DDM
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Mer 27 Avr - 23:59

Kassandra88 a écrit:Si je comprends bien: ça fait 3 femmes disparues:
Myriam Brohée: logopède de 42 ans disparue en octobre 2000 dont on n'a jamais retrouvé le corps dont la disparition serait sans lien avec le DDM.
puis 2 autres femmes évoquées par George White:
Michelle Lemaire, institutrice: vite classée en mort qui ne serait pas d'origine criminelle
et
Martine Van Krickenborn, 45 ans, qui n'a jamais été retrouvée.
On perd sa trace à la "Dorcas" c'est bien cela? Mais y est-elle arrivée?

Pour info: "Les Marroniers" un centre psychiatrique à Tournai
http://www.marronniers.be/

"Dorcas" une clinique avec un centre psychiatrique à Tournai également
http://www.chwapi.be/le-chwapi/horaire-des-visites-site-dorcas
http://www.chwapi.be/contacts

Il y a un élément qui m'interpelle dans cette affaire:
"Jeudi après-midi, des ouvriers qui s'affairaient le long de l'Escaut à Tournai, à hauteur du boulevard Walter de Marvis, ont effectué une macabre découverte. Un squelette décharné sur lequel il ne restait que quelques lambeaux de vêtements et qui portait encore des pantoufles, gisait complètement disloqué dans des taillis recouvrant un talus longeant le fleuve et plongeant vers l'IESPP."
Dans l'autre articlede la DH, je lis:
"Jeudi après midi, des étudiants de l'IESPP ont découvert un squelette dissimulé dans des fourrés aux abords immédiats de leur école et du boulevard Walter de Marvis. Les forces de l'ordre ont immédiatement été averties
et le parquet de Tournai est également descendu sur place."

Dans le premier article, ce sont des ouvriers qui ont découvert un squelette complètement disloqué:
les enquêteurs ont mis la main sur un petit amoncellement d'os...
Dans le second article, ce sont des étudiants de l'IESPP qui ont découvert un "squelette", dissimulé dans
les fourrés...

Comment est-ce possible de déterminer la cause de la mort avec un petit amoncellement d'os?

Apparemment, elle est bien arrivée à la clinique "La Dorcas", étant donné qu'on perd sa trace à cet endroit.
Cette clinique est probablement le lien entre ces deux affaires.


Dernière édition par el gringo le Jeu 28 Avr - 0:37, édité 2 fois

el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Kassandra88 le Jeu 28 Avr - 0:20

el gringo a écrit:

Il y a un élément qui m'interpelle dans cette affaire:
"Jeudi après-midi, des ouvriers qui s'affairaient le long de l'Escaut à Tournai, à hauteur du boulevard Walter de Marvis, ont effectué une macabre découverte. Un squelette décharné sur lequel il ne restait que quelques lambeaux de vêtements et qui portait encore des pantoufles, gisait complètement disloqué dans des taillis recouvrant un talus longeant le fleuve et plongeant vers l'IESPP."
Dans l'autre articlede la DH, je lis:
"Jeudi après midi, des étudiants de l'IESPP ont découvert un squelette dissimulé dans des fourrés aux abords immédiats de leur école et du boulevard Walter de Marvis. Les forces de l'ordre ont immédiatement été averties
et le parquet de Tournai est également descendu sur place."

Dans le premier article, ce sont des ouvriers qui ont découvert un squelette complètement disloqué:
les enquêteurs ont mis la main sur un petit amoncellement d'os...
Dans le second article, ce sont des étudiants de l'IESPP qui ont découvert un "squelette", dissimulé dans
les fourrés...

Oui pourquoi cette différence: ouvriers? Etudiants?

el gringo a écrit:
Comment est-ce possible de déterminer la cause de la mort avec un petit amoncellement d'os?
Comme l'avait d'ailleurs souligné George White. Tout au plus, on peut chercher la présence de fractures, impacts de balles sur les ossements. Le contexte familial a probablement joué dans les conclusions. Si la famille avait pensé à un acte commis par un tiers, elle aurait sans doute demander des analyses complémentaires.
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par el gringo le Jeu 28 Avr - 0:32

Kassandra88 a écrit:
el gringo a écrit:

Il y a un élément qui m'interpelle dans cette affaire:
"Jeudi après-midi, des ouvriers qui s'affairaient le long de l'Escaut à Tournai, à hauteur du boulevard Walter de Marvis, ont effectué une macabre découverte. Un squelette décharné sur lequel il ne restait que quelques lambeaux de vêtements et qui portait encore des pantoufles, gisait complètement disloqué dans des taillis recouvrant un talus longeant le fleuve et plongeant vers l'IESPP."
Dans l'autre articlede la DH, je lis:
"Jeudi après midi, des étudiants de l'IESPP ont découvert un squelette dissimulé dans des fourrés aux abords immédiats de leur école et du boulevard Walter de Marvis. Les forces de l'ordre ont immédiatement été averties
et le parquet de Tournai est également descendu sur place."

Dans le premier article, ce sont des ouvriers qui ont découvert un squelette complètement disloqué:
les enquêteurs ont mis la main sur un petit amoncellement d'os...
Dans le second article, ce sont des étudiants de l'IESPP qui ont découvert un "squelette", dissimulé dans
les fourrés...

Oui pourquoi cette différence: ouvriers? Etudiants?

el gringo a écrit:
Comment est-ce possible de déterminer la cause de la mort avec un petit amoncellement d'os?
Comme l'avait d'ailleurs souligné George White. Tout au plus, on peut chercher la présence de fractures, impacts de balles sur les ossements. Le contexte familial a probablement joué dans les conclusions. Si la famille avait pensé à un acte commis par un tiers, elle aurait sans doute demander des analyses complémentaires.

Du fait qu'elle était dépressive, le parquet a certainement classé l'affaire en "suicide" et la famille n'a pas
réclamé des devoirs d'enquête complémentaires...
Si la victime n'avait pas été dépressive, il y aurait eu des devoirs complémentaires.
Malheureusement, ce sont des "proies faciles" pour les prédateurs et la justice leur accorde peu d'importance...


el gringo

Messages : 278
Date d'inscription : 17/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépeceur de Mons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum