Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Kassandra88 le Mer Mar 06, 2019 1:40 pm

Dijon : va-t-on fermer les dossiers des meurtres non-élucidés de Saône-et-Loire ?


     Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Disparues_71_1 ©️ France 3 Bourgogne


Une audience judiciaire a lieu à Dijon ce mercredi 6 mars 2019. Elle portera sur l’affaire Sylvie Aubert, une des jeunes femmes assassinées en Bourgogne entre 1986 et 1999. Les familles se battent toujours pour retrouver les assassins.


L’audience qui se tient ce mercredi doit décider de la fermeture ou non du dossier Sylvie Aubert, un des noms qui revient dans l'affaire des disparues de Saône-et-Loire.

Cette jeune caissière de supermarché avait 23 ans quand elle a disparu le 14 novembre 1986.
Son cyclomoteur a été retrouvé sur la route entre son lieu de travail à Chalon-sur-Saône et la maison de ses parents à Saint-Loup-de-Varennes.

Le corps de la jeune femme avait été retrouvé quelques mois plus tard, en avril 1987, dans la rivière de la Dheune.

Le rappel des faits d’Elsa BEZIN et Maxime OZEL avec
Corinne Herrmann, avocate de Martine Aubert (en janvier 2016)





Les avocats de la famille vont plaider pour que la justice conserve le dossier ouvert.



D'autres cas non élucidés dans l'affaire des "disparues de l'A6"


Rappelons que les familles de plusieurs jeunes femmes assassinées sont toujours à la recherche de la vérité. Au sein de l’association Christelle, elles se battent pour faire avancer les dossiers et trouver les coupables. Ces meurtres non-élucidés de Saône-et-Loire sont aussi connus sous le nom de "les disparues de l'A6".



Les familles craignent que si le dossier de Sylvie Aubert est fermé, ce soit aussi le cas pour d’autres disparues.

"On avait des enquêteurs, des juges d’instruction déterminés qui ont permis de résoudre deux dossiers : celui de Christelle Maillery et de Christelle Blétry. Là, on a l’impression que cette volonté a disparu. A Chalon, il n’y a quasiment plus de juge d’instruction, il y a des juges de remplacement ou les juges sont partis. Les enquêteurs criminels, il n’y en a plus", déplore Didier Seban, avocat de l'association Christelle.

 https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/cote-d-or/dijon/dijon-va-t-on-fermer-dossiers-meurtres-non-elucides-saone-loire-1633824.html
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Kassandra88 le Mer Mar 06, 2019 2:08 pm

Kassandra88 a écrit:





Muenstermann dit "c'est pas moi" donc on en reste là .... affraid affraid affraid
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Kassandra88 le Mer Mar 06, 2019 6:14 pm

« Disparues de Saône-et-Loire ». La famille refuse la fin de l’enquête sur le meurtre de Sylvie Aubert

Une audience judiciaire avait lieu ce mercredi à Dijon sur l’affaire Sylvie Aubert, une jeune femme disparue le 14 novembre 1986 et retrouvée décédée cinq mois plus tard dans une rivière. La famille de la victime refuse la fin de l’enquête. Le meurtre fait partie d’une série d’homicides dans les années 1980 et 1990 de jeunes filles, connues sous le nom des « disparues de Saône-et-Loire »

Les avocats de la famille de Sylvie Aubert, l’une des « disparues de Saône-et-Loire » tuée en 1986, ont annoncé avoir contesté ce mercredi devant la cour d’appel de Dijon une ordonnance de non-lieu rendue dans cette affaire de meurtre, refusant l’abandon de l’enquête.
Il y a encore dans ce dossier « du travail à faire qui n’a pas été fait », a indiqué, après l’audience, Me Didier Seban, l’un des avocats de la famille, précisant que « le délibéré de la chambre de l’instruction (de la cour d’appel) est fixé au 15 mai ». ....
Recherchez

Une audience judiciaire avait lieu ce mercredi à Dijon sur l’affaire Sylvie Aubert, une jeune femme disparue le 14 novembre 1986 et retrouvée décédée cinq mois plus tard dans une rivière. La famille de la victime refuse la fin de l’enquête. Le meurtre fait partie d’une série d’homicides dans les années 1980 et 1990 de jeunes filles, connues sous le nom des « disparues de Saône-et-Loire »

Les avocats de la famille de Sylvie Aubert, l’une des « disparues de Saône-et-Loire » tuée en 1986, ont annoncé avoir contesté ce mercredi devant la cour d’appel de Dijon une ordonnance de non-lieu rendue dans cette affaire de meurtre, refusant l’abandon de l’enquête.
Il y a encore dans ce dossier « du travail à faire qui n’a pas été fait », a indiqué, après l’audience, Me Didier Seban, l’un des avocats de la famille, précisant que « le délibéré de la chambre de l’instruction (de la cour d’appel) est fixé au 15 mai ».
Sylvie Aubert, caissière âgée de 23 ans, avait disparu le 14 novembre 1986 après sa journée de travail à Chalon-sur-Saône. Son corps avait été retrouvé cinq mois après dans une rivière à Saint-Loup-de-la-Salle (Saône-et-Loire). Elle avait été étranglée et ses mains étaient liées par un fil de fer.
Le meurtre fait partie d’une série d’homicides dans les années 1980 et 1990 - dont certains toujours non élucidés - de jeunes filles, connues sous le nom des « disparues de Saône-et-Loire » ou « disparues de l'A6 ».


« Des débuts de traces ADN, des rapprochements à faire »

« On a l’impression que le cœur n’y est plus » au tribunal de Chalon-sur-Saône, a tancé Me Seban, indiquant que l’ordonnance de non-lieu dans l’affaire Sylvie Aubert a été rendue par un juge d’instruction « il y a plusieurs mois ».
L’enquête n’a « plus les moyens » d’avancer, ce qui « pourrait être le signe que la justice veut laisser les choses en l’état », a-t-il regretté, alors qu’il y a selon lui « des débuts de traces ADN, des rapprochements à faire » avec d’autres dossiers de « disparues de Saône-et-Loire », dont certains ont abouti à des condamnations.


Plusieurs dossiers rouverts

Pascal Jardin a ainsi écopé de la perpétuité, confirmée en appel en 2018, pour le viol suivi du meurtre de 123 coups de couteau de Christelle Blétry en 1996.
En 2016, Jean-Pierre Mura avait été condamné en appel à vingt ans de réclusion pour le meurtre, en 1986 au Creusot, d’une collégienne, Christelle Maillery.
Plusieurs dossiers ont été rouverts sous l’impulsion de l’association Christelle, qui regroupe les familles d’une dizaine de ces jeunes filles tuées dans la région, et celle de ses avocats parisiens, Didier Seban et Corinne Herrmann, ceux-ci réclamant des vérifications et de nouvelles expertises.

Dans ce cadre, la gendarmerie avait notamment lancé en juin 2016 un appel à témoins dans l’affaire du meurtre de Sylvie Aubert, afin d’explorer la piste d’Ulrich Muenstermann, déjà condamné deux fois à perpétuité pour viol et meurtre.



https://www.ouest-france.fr/faits-divers/disparition/disparues-de-saone-et-loire-la-famille-refuse-la-fin-de-l-enquete-sur-le-meurtre-de-sylvie-aubert-6250375
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Muenstermann

Message par Kassandra88 le Mer Mar 06, 2019 6:26 pm

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Capture-d-e-cran-2014-03-03-a-18-43-02-copie
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Carole Soltysiak

Message par Kassandra88 le Mer Mar 13, 2019 11:36 pm

Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Sylvie Aubert

Message par Kassandra88 le Dim Mar 17, 2019 11:47 pm

https://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2019/03/17/long-format-affaire-sylvie-aubert-33-ans-apres-sa-disparition-le-mystere-continue-de-planer?fbclid=IwAR1lmDI70toKxW1qHYkv5gOqL7ig8Of-hUzLsbu7cBdTnRnuTxy9OlL8ldk



Affaire Sylvie Aubert : 33 ans après sa disparition, le mystère continue de planer



Tout a commencé un soir d'automne. Le 14 novembre 1986, Sylvie Aubert, 23 ans, quitte son poste de caissière à l'hypermarché Mammouth de Chalon-sur-Saône (situé à l'emplacement de l'actuel Géant). Il est 21 h. La jeune femme récupère son cyclomoteur de marque Ciao Piaggio, pour rejoindre le domicile familial, situé à Saint-Loup-de-Varennes, au sud de Chalon. Mais elle n'y arrivera jamais...
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par ruth le Lun Mar 18, 2019 8:04 pm

MAINTENANT L' HEURE DU CRIME
SUR RTL (104.3)

SUR LES DISPARUES DE L A6
ET LE NON-LIEU POUR  LE DOSSIER DE S. AUBERT

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-affaire-sylvie-aubert-7797237728/amp&ved=2ahUKEwjV8a2MqY3hAhWi1uAKHVT1ALoQyM8BMAB6BAgEEAQ&usg=AOvVaw2yUs4IyipKH1qIP5NLOvZv&cf=1

Les avocats ont fait appel du non-lieu prononcé par la nouvelle juge d'instructions de Chalons sur Saône  et proposé de nouvelles invistigations.
La chambre de l'instruction rendra sa décision, le 15 mai.
Les conseils pensent à la piste Münstermann, condamné pour meurtre et viol à Avallon et qui a vécu à Chalons sur Saône même s'il affirme qu'il était en Angleterre à ce moment-là.
Il s'y serait marié.
Tout cela doit pouvoir être vérifié une bonne fois pour toutes !
Ils songent aussi à des pistes locales, comme celle de P. Jardin, condamné dans le dossier Blétry. Il y aurait plusieurs points communs entre ces deux derniers crimes.
Il n'aurait jamais été interogé sur ce dossier.

___________________________________________

" Passer pour un idiot aux yeux d'un imb... est une volupté de fin gourmet." -   G. COURTELINE

ruth

Messages : 4733
Date d'inscription : 30/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Kassandra88 le Mar Mar 19, 2019 3:39 pm

ruth a écrit:MAINTENANT L' HEURE DU CRIME
SUR RTL (104.3)

SUR LES DISPARUES DE L A6
ET LE NON-LIEU POUR  LE DOSSIER DE S. AUBERT
Le replay est disponible:
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-affaire-sylvie-aubert-7797237728
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par ruth le Mer Mar 20, 2019 7:19 am

Une excellente émission de L'Heure du Crime de 2016 (piquée et remontée par un youtubeur...), sur
Müenstermann et notamment la piste S. Aubert.

Avec entre autres  la participation sans langue de bois du juge d'instruction et de l'expert psychiatre de l'Affaire S.Bâton, à Avallon, pour laquelle il fut finalement condamné pour viol et meurtre.
Vu ce qu'on entend du personnage, il est malheureusement probable que l'affaire S. Aubert restera non élucidée, si c'est bien lui.  Sad


___________________________________________

" Passer pour un idiot aux yeux d'un imb... est une volupté de fin gourmet." -   G. COURTELINE

ruth

Messages : 4733
Date d'inscription : 30/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Sylvie Aubert

Message par Kassandra88 le Mar Mar 26, 2019 12:07 am

Kassandra88 a écrit:
ruth a écrit:MAINTENANT L' HEURE DU CRIME
SUR RTL (104.3)

SUR LES DISPARUES DE L A6
ET LE NON-LIEU POUR  LE DOSSIER DE S. AUBERT
Le replay est disponible:
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-affaire-sylvie-aubert-7797237728
Il faudra attendre le 15 mai pour la décision en appel.
La piste Muenstermann n'a rien donné. Il prétend qu'il s'est marié en Angleterre le jour de meurtre. Me Herrmann et Seban voudraient que ce soit vérifié. Ils s'intéressent aussi à Pascal Jardin parce entre le crime de Christelle Blétry et celui de Sylvie Aubert, l y a plusieurs similitudes (41è min):
La proximité géographique
Le profil des victimes: +/_ le même âge, une certaine ressemblance physique (au niveau du visage)
Les deux crimes ont lieu la nuit
Dans les 2 cas, le tueur est véhiculé (le corps de Sylvie n'est pas retrouvé à l'endroit où on va retrouvé sa mobylette).
Les deux crimes se passent en fin d'année (nov pour Sylvie et décembre pour Christelle) et d'après son fils, plusieurs fois, en fin d'année, il changeait un peu de comportement: plus fébrile, plus nerveux, plus violent.
Lors de son interrogatoire, il va dire qu'il a eu plusieurs aventures avec plusieurs femmes, et pour une de ses conquêtes, il va citer le prénom de Sylvie. Ce n'est peut-être qu'une coïncidence, mais cela mériterait d'être relevé.
On n'a jamais pu retracer tout son parcours et il n'aurait jamais été interrogé sur Sylvie.

L'expert psychiatre Daniel Zagury qui l'a examiné a vu en lui des traits psychopathiques.
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par ruth le Mar Mar 26, 2019 4:28 am

On avait même parlé de traits propres aux tueurs en série lors des procès de P. Jardin.
Il faudrait des vérifications pour tous les cas de l'A6 mais aussi pour les meurtres non élucidés du Sud-Ouest.
Il a été arréte dans les Landes.
Il s'y était installe avec nouvelle femme et enfants après sa sortie de prison pour aggressiin sexuelle.
En slip, Il avait menacé avec un couteau à son domicile une jeu'e femme repérée et piégée à domucile. affraid
Heureusement pour elle, son ex-compagnon faisait la sieste avec sa fille dans la chambre et lui avait "mis quelques patates."

___________________________________________

" Passer pour un idiot aux yeux d'un imb... est une volupté de fin gourmet." -   G. COURTELINE

ruth

Messages : 4733
Date d'inscription : 30/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Sennheiser2 le Mar Mar 26, 2019 10:49 pm

Dans l'affaire Sylvie Aubert,la piste locale est à privilégier.La Dheune ,cette rivière où fut repêché le corps prend sa source à proximité de Montchanin entre Le Creusot et Blanzy. Elle se situe à une trentaine de km à l'ouest du lieu de la disparition,ce qui signifie que l'agresseur a immergé la victime entre ce point et le lieu de sa découverte à Saint Loup Géanges.Ce cours d'eau et pour le moins retiré,il serpente essentiellement à travers une campagne isolée et ses rives sont arborés de part et d'autres sur quasiment tout le parcours la dissimulant .Pour connaitre cette petite rivière et se douter qu'elle cachera sa victime un moment,il faut être du coin.

Sennheiser2

Messages : 82
Date d'inscription : 29/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Sennheiser2 le Mer Avr 03, 2019 6:54 pm

Je vais évoquer le cas Virginie Bluzet qui a un possible lien avec celui de Sylvie Aubert.Dans un premier temps on note des similitudes entre ces deux affaires,des victimes retrouvés dans un cours d'eau plusieurs semaines après leur disparition,les poignées entravés. Bluzet fut découverte au bord de la Saône, cependant comme Sylvie Aubert il est fort probable qu'elle ait été jeté au préalable dans la Dheune. Petit cours de géographie ,la Dheune prends source à l'étang de Longpendu ça ne s"invente pas,à proximité de Montchanin entre Blanzy et Le Creusot.Elle s'écoule sur environs 70 km et se jette dans la Saône , je vous le donne en mille à Verdun-sur-le-doubs ,lieu ou fut localisé le cadavre de Virginie Bluzet. IL traîne sur internet une vidéo extraite d'un journal télévisé, on y aperçoit le gendarme chargé de l’enquête à l'époque des faits désormais à la retraite et le père de la victime .Ils sont sur la rive droite opposés à celle ou on a découvert le corps, par contre proche de l'affluent , en l’occurrence la Dheune,il désigne du doigt un pont qui se situe en amont à environs 800m en affirmant c'est de la qu'a dut être jeter le corps ,sans envisager un instant qu'il aurait pu déboucher de l'affluent .Sur google map en vue satellite on évalue bien la situation, on se rend compte qu'il est plus probable d'échouer sur la rive gauche en sortant de l'affluent qu'en venant de l'amont de la Saône.Du reste c'est possiblement l'endroit ou aurait finit le corps de Sylvie Aubert s'il n'avait été repérer à Saint Loup Géanges.

Sennheiser2

Messages : 82
Date d'inscription : 29/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par ruth le Jeu Avr 04, 2019 9:15 am

Bonjour Sennheiser,
Merci pour ces précisions.
Que pensez-vous de P. Jardin, du coup ?
Il a résidé au Creusot et à Blanzy, il sillonnait le secteur pour son activité professionnelle et il était pêcheur, je crois.

___________________________________________

" Passer pour un idiot aux yeux d'un imb... est une volupté de fin gourmet." -   G. COURTELINE

ruth

Messages : 4733
Date d'inscription : 30/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Sennheiser2 le Jeu Avr 04, 2019 3:58 pm

S'agissant de p.jardin,il serait surprenant qu'il débuta sa carrière à 35 ans avec l'assassinat de la malheureuse C. Bletry .Y a eu quand même une certaine maîtrise et si ce n'était le revers sur l 'agression de Chalons,il serait peut être encore dans la nature. Sans l'intervention du compagnon que serait il advenu je pencherais pour un nouveau drame et mystère dans le secteur. L'individu à grandit à Le Creusot et le meurtre qui s'y est déroulé 10 ans avant
Christelle Blétry, en l’occurrence celui de Christelle Maillery ( c'est dingue même les noms se ressemblent ) serait assez dans ses cordes ,à l'époque il a 25 ans.Il y a travaillé dans une entreprise qui fournit les supermarché de la région en aliment surgelé,laquelle à déménagé en 1994 à Demigny,il y a exerçait jusque son arrestation en 2004.C'est troublant lorsque on songe que cette localité est situé à 10 mn de Géanges et que la Dheune coule paisiblement à quelques pas de cette entreprise .

Sennheiser2

Messages : 82
Date d'inscription : 29/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par ruth le Jeu Avr 04, 2019 4:10 pm

L'affaire C. Maillery a été élucidée (puis jugée) un peu avant celle de C. Blétry par le même policier de Châlons, de retour de la brigade criminelle de Paris.

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Affaire_Jean-Pierre_Mura&ved=2ahUKEwjb8o33zrbhAhX8AGMBHbCyBtQQmhMwDHoECAcQLg&usg=AOvVaw29RiLdGTXbFWJoU4rLGlxS

___________________________________________

" Passer pour un idiot aux yeux d'un imb... est une volupté de fin gourmet." -   G. COURTELINE

ruth

Messages : 4733
Date d'inscription : 30/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Sennheiser2 le Jeu Avr 04, 2019 4:36 pm

Dans l'affaire Maillery c'est un zombie qui fut jugé et condamné,pis surtout dans quelle contexte et de quelle manière c'était ubuesque.Au cours de l'instruction le pauvre hère se trouvait en internement psychiatrique ,du reste il l'est encore.Un soir monsieur à pris la poudre d'escampette puis à réintégrer tranquillement quelques jours plus tard l'établissement.Un moment donné faut arrêter ,on est pas au cirque.Enfin si ça arrange tout le monde y compris l’intéressé , qui lui au moins est dans sa bulle.

Sennheiser2

Messages : 82
Date d'inscription : 29/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Kassandra88 le Jeu Avr 04, 2019 4:54 pm

Sennheiser2 a écrit:Dans l'affaire Maillery c'est un zombie qui fut jugé et condamné,pis surtout dans quelle contexte et de quelle manière c'était ubuesque.Au cours de l'instruction le pauvre hère se trouvait en internement psychiatrique ,du reste il l'est encore.Un soir monsieur à pris la poudre d'escampette puis à réintégrer tranquillement quelques jours plus tard l'établissement.Un moment donné faut arrêter ,on est pas au cirque.Enfin si ça arrange tout le monde y compris l’intéressé , qui lui au moins est dans sa bulle.
Bonjour Sennheiser,
Ayant suivi cette affaire, je n'ai vraiment pas de doute sur la culpabilité de J.P Mura
Au milieu d'inepties de toutes sortes, d'expressions délirantes, à peine compréhensibles, Jean-Pierre Mura semble tout à coup s'adresser à Michel Bartolo, l'ancien petit copain de la victime, en ces termes : "elle a tué ton bébé, Michel, j'ai bien fait de lui couper la gueule à cette putain". Or, Christelle Maillery avait effectivement subi un avortement quelques mois avant sa mort. A la question de la présidente, sur le pourquoi de cette référence précise, l'accusé répond : "je ne sais pas, peut-être à cause du premier procès... C'est tout des suppositions. C'est mon imagination, quoi.".....

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/affaire-christelle-maillery-la-lettre-troublante-de-jean-pierre-mura-envoyee-au-parquet-en-mars-2016-1031491.html
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par ruth le Jeu Avr 04, 2019 4:56 pm

Qu'il soit très perturbé ( et surtout après les faits) n'empêche pas la commission du crime.
C'est même un profil assez répandu en criminologie.
De plus, ça s'est passé dans une cité en pleine journée ; je pense qu'un étranger et/ou son véhicule aurait été remarqué par des témoins.
En dehors de ces diverses confidences y compris sur des détails non publics, il y a aussi son couteau dont les diverses caractéristiques coïncident avec celles des blessures.
Bref, je ne crois absolument pas à une éventuelle erreur judiciaire.

Ma question portait sur un éventuel lien entre
P. Jardin et les meurtres de S. Aubett et V. Bluzet.

___________________________________________

" Passer pour un idiot aux yeux d'un imb... est une volupté de fin gourmet." -   G. COURTELINE

ruth

Messages : 4733
Date d'inscription : 30/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Sennheiser2 le Sam Avr 06, 2019 9:56 am

ruth a écrit:

Ma question portait sur un éventuel lien entre
P. Jardin et les meurtres de S. Aubett et V. Bluzet.

Qui sait,dans tout les cas on peut se poser certaines questions. La disparition de Virginie Buzet intervient six semaines après le meurtre de C.B cela se déroule également au cours d'une nuit de vendredi à samedi.A l'époque le lieu de travail de l'individu est basé dans la localité de Demigny qui se situe à une quinzaine de minutes en voiture de Baune . A partir de la on peut s'imaginer qu'il aurait pu s'y rendre. De plus je soulève  l’hypothèse que la victime bien que découverte 5 semaines plus tard sur le bord de la Saone aurait en réalité était jeté dans la Dheune dont l'affluent débouche à proximité de ce lieu à Verdun sur le doubs. En suivant cette supposition,il serait probable que le meurtrier se serait débarrassé du corps entre Géanges et l'endroit oú a échoué la victime.

Sennheiser2

Messages : 82
Date d'inscription : 29/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Sennheiser2 le Sam Avr 06, 2019 10:12 am

Une autre coïncidence , lors de l'agression de 2004 à Chalons sur saône qui aboutira à sa première arrestation,l'individu profite d'une livraison qu'il vient d'effectué pour assouvir ses pulsions. Il semblerait qu'il revenait du centre commercial la Thalie qui est à 500 m et qui ne serait autre que anciennement Mammouth , ( a confirmer)

Sennheiser2

Messages : 82
Date d'inscription : 29/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Kassandra88 le Mer Mai 15, 2019 9:02 pm

Le meurtre de Sylvie Aubert n'a jamais été résolu. Elle fait partie de la douzaine de victimes surnommées "les disparues de l'A6". Son dossier pourrait être clos.

Comme chaque mois depuis 33 ans, Martine Aubert se rend sur la tombe de sa petite sœur, Sylvie, atrocement assassinée. Son meurtre n'a jamais été élucidé et la justice pourrait décidér de clore le dossier, mercredi 15 mai. "Un non-lieu, ce serait la tuer une deuxième fois. Tant que l'assassin n'est pas retrouvé, je ne peux pas faire mon deuil", assure-t-elle.
https://www.francetvinfo.fr/societe/justice/justice-le-dossier-des-disparues-de-l-a6-pourrait-etre-clos_3443419.html
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Kassandra88 le Mer Mai 15, 2019 11:27 pm

la justice annule un non-lieu dans l’affaire Sylvie Aubert

Une lueur d’espoir pour la famille d’une des « disparues ». La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Dijon a annulé mercredi une ordonnance de non-lieu rendue par un juge d’instruction dans l’affaire Sylvie Aubert, l’une des « disparues de Saône-et-Loire » tuée en 1986, selon des sources concordantes.

Pour la chambre de l’instruction, il faut « investiguer complètement les pistes éventuelles d’un tueur en série et mettre le dossier au fichier Salvac » (système d’analyse des liens de la violence associée aux crimes, NDLR), a précisé Me Didier Seban, l’un des avocats de la famille.

La famille de Sylvie Aubert est « très heureuse » de cette décision, a indiqué Me Seban. « J’espère que cet arrêt va redynamiser la juridiction de Chalon et qu’on va enfin retrouver des enquêteurs sur ces affaires qui en manquent cruellement. »

Selon l’avocat, il y a encore « des rapprochements à faire » avec d’autres dossiers de « disparues de Saône-et-Loire », dont certains ont abouti à des condamnations. Deux dossiers attirent particulièrement l’attention. Celui de Pascal Jardin, qui avait écopé de la perpétuité, confirmée en appel en 2018, pour le viol suivi du meurtre par 123 coups de couteau de Christelle Blétry en 1996. Ou encore celui de Jean-Pierre Mura, qui avait été condamné en 2016 en appel à vingt ans de réclusion pour le meurtre, en 1986 au Creusot, d’une collégienne, Christelle Maillery.

Plusieurs dossiers rouverts

Plusieurs dossiers ont été rouverts sous l’impulsion de l’association Christelle, qui regroupe les familles d’une dizaine de ces jeunes filles tuées dans la région, et celle de ses avocats parisiens, Didier Seban et Corinne Herrmann, ceux-ci réclamant des vérifications et de nouvelles expertises.

Dans ce cadre, la gendarmerie avait notamment lancé en juin 2016 un appel à témoins dans l’affaire du meurtre de Sylvie Aubert, afin d’explorer la piste d’Ulrich Muenstermann, un tueur en série déjà condamné deux fois à perpétuité pour viol et meurtre. Ce dernier a toujours nié son implication dans le meurtre de la Française.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/disparues-de-l-a6-la-justice-annule-un-non-lieu-dans-l-affaire-sylvie-aubert-15-05-2019-8072544.php
Kassandra88
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 12783
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Qui sont les « disparues de l'A6 » ? - Page 5 Empty Re: Qui sont les « disparues de l'A6 » ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum