Ses crimes

Page 19 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par jacynthia le Dim 1 Oct - 16:38

Kassandra88 a écrit:
mat a écrit:Concernant l'approche du G envers les enfants, j'insiste sur le fait que c'est presque imparable.
Le garçon avec moi (plus jeune de 1 ou 2 ans environ)voulait le suivre....et j'ai eu de la chance qu'il me comprenne et "m'obéisse".

-Il a prit plus de "risque" dans son approche ce jour là (tellement confiant, qu'il a voulu satisfaire une pulsion très vite)
-Sans son détail "bizarre"(genre :"faites pipi pour voir"), je l'aurais suivi.
Il y avait un lien entre le fait d'uriner, et "l'histoire" qu'il nous a raconté, mais c'est un "détail" qui m'a fait "tilter".

C'est vraiment un détail important Mat, je reprends Carine:
P188 (Saclay): Puis il demande à la fillette de se déshabiller. Elle lui dit qu'elle doit aller aux toilettes. Il exige qu'elle urine devant lui. Il regarde entre ses jambes pendant qu'elle se soulage.
Perso, je pense que le grele est avant tout un "detraqué" sexuel, plein de deviances, sado-maso,....(BD pornos, garrot comme un bondage même improvisé, menottes, aime les rapports dominé-dominant...) , il est impensable qu'il n'ait pas été arrêté avant 1986 ? peut-être mineur ?? pourquoi pas ?? ça remonterait loin !

jacynthia

Messages : 295
Date d'inscription : 26/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Kassandra88 le Dim 1 Oct - 18:00

jacynthia a écrit:
Perso, je pense que le grele est avant tout un "detraqué" sexuel, plein de deviances, sado-maso,....(BD pornos, garrot comme un bondage même improvisé, menottes, aime les rapports dominé-dominant...) , il est impensable qu'il n'ait pas été arrêté avant 1986 ? peut-être mineur ?? pourquoi pas ?? ça remonterait loin !

Les déviances que tu énumères sont communes à beaucoup de pervers, mais je ne sais pas si les urophiles sont si nombreux que cela, ce qui semble être une caractéristique du grêlé.


http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/urophilie/
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10039
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par mat le Dim 1 Oct - 19:09

Il prend souvent beaucoup de risques(plus ou moins calculés), et pour moi, il y a au moins 2 fois plus de victimes....
Oui, ça parait impensable qu'il n'ait pas de casier judiciaire, vu le nombre de tentatives qu'il fait (à chaque opportunité?).

Mais personnellement, je le vois avec un casier vierge, voire des petits délits....
Je pense qu'il est capable de kidnapper pour une longue durée.
Je pense aussi, que s'il en a l'opportunité, il peut cacher un corps pour camoufler son crime.
il affiche ses crimes, mais plus parce que c'est plus simple et plus pratique(par rapport aux lieux où il commet ses actes).
Pour moi c'est un suspect crédible dans la disparition d'enfants de l'époque.

mat

Messages : 57
Date d'inscription : 24/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Maison le Dim 1 Oct - 21:05

Kassandra88 a écrit:
jacynthia a écrit:
Perso, je pense que le grele est avant tout un "detraqué" sexuel, plein de deviances, sado-maso,....(BD pornos, garrot comme un bondage même improvisé, menottes, aime les rapports dominé-dominant...) , il est impensable qu'il n'ait pas été arrêté avant 1986 ? peut-être mineur ?? pourquoi pas ?? ça remonterait loin !

Les déviances que tu énumères sont communes à beaucoup de pervers, mais je ne sais pas si les urophiles sont si nombreux que cela, ce qui semble être une caractéristique du grêlé.


http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/urophilie/

L'ondinisme... Oui, je ne suis pas sûre qu'il y ait beaucoup d'adeptes... Beaucoup d'odeurs de pipi dans les escaliers et caves de certains immeubles. bom
C'est son côté "cracra". Les jeunes femmes adeptes de ces pratiques dans les années 80-90 devraient voir du côté de leurs relations.
On ne sait jamais.

A+

Maison

Messages : 865
Date d'inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par lefouineur31 le Sam 11 Nov - 19:00

Concernant le crime de Cécile, le grêlé a pu laisser entrouverte la porte menant au 3ème sous sol en coinçant un paquet de cigarette entre la porte et son encadrement. Mais comment a t-il pu ouvrir sans effraction la porte du local où on a retrouvé le corps de la malheureuse enfant?

lefouineur31

Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

ses crimes

Message par mimi le Sam 11 Nov - 20:26

bonsoir,

c'était un local désaffecté, sans éclairage, servant de débarras pour les agents d'entretien
et les employés de la résidence
peut-être un jour  l'un des agents a oublié sur la porte du local les clés et ne l'a jamais signalé à ses supérieurs,
ou l'un des agents a signalé la perte des clés ?
ne pas oublier que pendant les jours qui ont précédé le meurtre, plusieurs dysfonctionnements sont constatés dans la résidence !
le vol de ces clés peut faire partie de l'un de ces dysfonctionnements ? ou de la préparation du crime ?
avant que les sociétés de maintenance interviennent,  il va se passer cet évènement grave !


Dernière édition par mimi le Sam 11 Nov - 20:46, édité 1 fois

mimi

Messages : 326
Date d'inscription : 21/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

ses crimes

Message par mimi le Sam 11 Nov - 20:31

bonsoir,

ce local était connu seulement des employés de la résidence, peut-être tout simplement il n'était jamais fermé à clef ?

les employés ont une part de responsabilité dans ce qui est arrivé, y a t-il eu des négligences constatées
ou des manquements professionnels ?
ont-ils fermé les yeux ou ont-ils eu peur de loubards ou de sans domicile fixe qui squattaient les sous sols de la résidence ?
la peur peut engendrer des comportements irrationnels !
les enquêteurs devraient interroger à nouveau les deux gardiens de l'époque, un détail pourrait faire avancer l'enquête !
je pense qu'ils ont eu peur de quelque chose, mais quoi ?
ça me fait penser aux drogués qui squattent les halls d'immeuble, tout le monde en a peur !
parmi ces sans domicile fixe,  il y avait certainement le grêlé !

mimi

Messages : 326
Date d'inscription : 21/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par jacynthia le Sam 11 Nov - 23:01

le grelé a montré à toutes les personnes agressées, ou tuées, qu'il était un homme dangereux, c'est-a-dire du côté des "méchants" , mais dans la réalité, pour ses amis et famille ? je pense que c'est tout le contraire, c'est une façade "gentille" qu'il montre; je dirais que même sa peau, du visage, n’était pas réellement "grêlée" mais maquillée. Tout pourrait être l'inverse de ce qu'il montre, .....c'est un faux grêlé qui a été recherché ?? affraid

jacynthia

Messages : 295
Date d'inscription : 26/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Kassandra88 le Sam 11 Nov - 23:31

lefouineur31 a écrit:Concernant le crime de Cécile, le grêlé a pu laisser entrouverte la porte menant au 3ème sous sol en coinçant un paquet de cigarette entre la porte et son encadrement. Mais comment a t-il pu ouvrir sans effraction la porte du local où on a retrouvé le corps de la malheureuse enfant?

Je pense qu'il s'agit d'un local qui n'était pas fermé à clé.
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10039
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par lefouineur31 le Dim 12 Nov - 11:54


lefouineur31 a écrit:Concernant le crime de Cécile, le grêlé a pu laisser entrouverte la porte menant au 3ème sous sol en coinçant un paquet de cigarette entre la porte et son encadrement. Mais comment a t-il pu ouvrir sans effraction la porte du local où on a retrouvé le corps de la malheureuse enfant?


Mimi :
c'était un local désaffecté, sans éclairage, servant de débarras pour les agents d'entretien
et les employés de la résidence.


Il me semble que j’ai vu où entendu dire que ce local avant d’être un débarras avait servi de lieu de détente pour les concierges qui s’adonnaient 
au ping-pong en ce lieu.

lefouineur31

Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

crime cécile bloch

Message par mimi le Dim 12 Nov - 14:16

bonjour,

dans le PV n°1, le procès-verbal de constatations qui constitue le socle du dossier judiciaire, Jean-Marie Zahra, le procédurier, consigne tous les
éléments alentour : la pièce de jeu des concierges à côté, le parking de la résidence au même niveau, l'escalier en colimaçon qui permet de descendre du -2 au -3, non desservi par les ascenseurs. Il établit un plan des lieux. En élargissant le cercle, le procédurier situe le bâtiment de dix étages dans la résidence de 800 appartements et recense les moyens de transport.

à côté de la pièce de jeux des concierges se trouve un débarras :
l'endroit est tellement exigu et incommode que les policiers de la crim' peuvent juste jeter un coup d'oeil à tour de rôle sur ce petit corps dissimulé sous un bout de moquette sale, dans un débarras dépourvu de porte et de lumière
à la lueur de la torche, les flics découvrent cécile bloch, une main levée et figée qui émerge de ce tapis de fortune replié sur elle

le grêlé aurait prémédité son acte, il a donc dû forcément repérer les lieux à l'avance, il est venu dans ce bâtiment dans les jours ou les semaines
qui ont précédé le 05 mai 1986.
il a dû se familiariser avec les lieux, circuler dans les sous-sols, repérer les points isolés, et trouver la manière la plus sûre d'y accéder

mimi

Messages : 326
Date d'inscription : 21/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par lefouineur31 le Dim 12 Nov - 20:53

mimi a écrit:bonjour,

dans le PV n°1, le procès-verbal de constatations qui constitue le socle du dossier judiciaire, Jean-Marie Zahra, le procédurier, consigne tous les
éléments alentour : la pièce de jeu des concierges à côté, le parking de la résidence au même niveau, l'escalier en colimaçon qui permet de descendre du -2 au -3, non desservi par les ascenseurs. Il établit un plan des lieux. En élargissant le cercle, le procédurier situe le bâtiment de dix étages dans la résidence de 800 appartements et recense les moyens de transport.

à côté de la pièce de jeux des concierges se trouve un débarras :
l'endroit est tellement exigu et incommode que les policiers de la crim' peuvent juste jeter un coup d'oeil à tour de rôle sur ce petit corps dissimulé sous un bout de moquette sale, dans un débarras dépourvu de porte et de lumière
à la lueur de la torche, les flics découvrent cécile bloch, une main levée et figée qui émerge de ce tapis de fortune replié sur elle

le grêlé aurait prémédité son acte, il a donc dû forcément repérer les lieux à l'avance, il est venu dans ce bâtiment dans les jours ou les semaines
qui ont précédé le 05 mai 1986.
il a dû se familiariser avec les lieux, circuler dans les sous-sols, repérer les points isolés, et trouver la manière la plus sûre d'y accéder

Merci de votre réponse
Donc au 3ème sous-sol, il y a côte à côte le local de jeux et le local de débarras où le corps a été retrouvé.
J'essaye d'avoir une vue d'ensemble. 
Ainsi, les trois niveaux servent de parking, mais on ne peut accéder par les ascenseurs qu'aux un et deux. Pour le trois, il faut prendre obligatoirement l'escalier en colimaçon.
C'est là que je m'interroge. Je vois au choix deux possibilités. Quelle est la bonne:
1) En bas de l'escalier en colimaçon il y a une porte qui ferme à clé (celle que le grêlé a bloqué ouverte avec un paquet de cigarette ). Passé cette porte, on a directement accès au parking et aux deux locaux.
2) En bas de l'escalier en colimaçon il n'y a pas de portes et on a donc directement accès au parking. Mais pour accéder à la zone où se trouvent en particulier les deux locaux cités plus haut, il y a une porte qui ferme (celle que le grêlé a bloqué ouverte avec un paquet de cigarette).

lefouineur31

Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

ses crimes

Message par mimi le Dim 12 Nov - 21:39

bonsoir,

c'est la première possibilité :

en arrivant au niveau -2 on prend directement l'escalier en colimaçon, en bas il y a une porte que le grêlé avait
laissé entrouverte à l'aide du paquet de cigarettes
en ouvrant cette porte , à droite , il y a le débarras, puis le local de jeux, et le parking du 3ème sous-sol

mimi

Messages : 326
Date d'inscription : 21/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Kassandra88 le Lun 13 Nov - 15:23

Bonjour,
je reprends la description des lieux décrite par Carine (p31/32)

...Le -3. Un sous-sol qui n'abrite que quelques armoires techniques. Personne ne s'y rend. D'ailleurs l'ascenseur ne descend qu'au -2. Pour accéder au 3è sous sol, il faut prendre l'escalier. La plupart des co-propriétaires ignorent même l'existence de ce niveau.
L'espace est séparé en 3 ....L'un est vide. Dans l'autre, accessible avec une clé, se trouve une table de ping-pong. Le gardien y joue parfois avec des proches.


Dans le 3è local, pas de lumière. On y entasse toute sorte de débris (planches, plâtras, bouts de ferraille....)
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10039
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Kassandra88 le Lun 13 Nov - 15:28

mimi a écrit:bonsoir,

c'est la première possibilité :

en arrivant au niveau -2 on prend directement l'escalier en colimaçon, en bas il y a une porte que le grêlé avait
laissé entrouverte à l'aide du paquet de cigarettes

en ouvrant cette porte , à droite , il y a le débarras, puis le local de jeux, et le parking du 3ème sous-sol

Non. La porte laissée entr'ouverte avec un paquet de cigarettes de marque Malboro est celle qui mène au 3ème sous sol. Au 3ème sous-sol, il n'y a pas de parking, rien que 3 locaux.
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10039
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par lefouineur31 le Lun 13 Nov - 20:39

Kassandra88:
Non. La porte laissée entr'ouverte avec un paquet de cigarettes de marque Malboro est celle qui mène au 3ème sous sol. Au 3ème sous-sol, il n'y a pas de parking, rien que 3 locaux.




Selon vous, il y a trois locaux côte à côte et non deux et pas de parking.
Toujours selon vous, mais j'ai peut-être mal compris, la porte que le grêlé a bloqué ouverte se trouve en haut de l'escalier en colimaçon (au 2ème étage) et non en bas de l'escalier en colimaçon (3ème étage)

lefouineur31

Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

extrait de france-soir 1986

Message par mimi le Lun 13 Nov - 22:35


mimi

Messages : 326
Date d'inscription : 21/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par louloufun le Lun 13 Nov - 23:12

2e ou 3e ss est ce important
les enquêteurs sont certains y a eu repérage des lieux


louloufun

Messages : 87
Date d'inscription : 11/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Kassandra88 le Lun 13 Nov - 23:40

lefouineur31 a écrit:


Selon vous, il y a trois locaux côte à côte et non deux et pas de parking.
Toujours selon vous, mais j'ai peut-être mal compris, la porte que le grêlé a bloqué ouverte se trouve en haut de l'escalier en colimaçon (au 2ème étage) et non en bas de l'escalier en colimaçon (3ème étage)

C'est comme cela que je le comprends.
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10039
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Maison le Lun 13 Nov - 23:43

lefouineur31 a écrit:Kassandra88:
Non. La porte laissée entr'ouverte avec un paquet de cigarettes de marque Malboro est celle qui mène au 3ème sous sol. Au 3ème sous-sol, il n'y a pas de parking, rien que 3 locaux.




Selon vous, il y a trois locaux côte à côte et non deux et pas de parking.
Toujours selon vous, mais j'ai peut-être mal compris, la porte que le grêlé a bloqué ouverte se trouve en haut de l'escalier en colimaçon (au 2ème étage) et non en bas de l'escalier en colimaçon (3ème étage)

Bonsoir à tous.
C'est intéressant ! Quels type de locaux ? Un, certainement dédié à la maintenance de l'ascenseur.
A+

Maison

Messages : 865
Date d'inscription : 05/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Kassandra88 le Mar 14 Nov - 10:39

Maison a écrit:

Bonsoir à tous.
C'est intéressant ! Quels type de locaux ? Un, certainement dédié à la maintenance de l'ascenseur.
A+

Apparemment non.
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10039
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

une gardienne

Message par jacynthia le Mar 14 Nov - 21:42

mimi a écrit:
je remarque que c’était une gardienne que les enquêteurs ou policiers ont "interrogé".... un peu ou plus, lors des faits ?? sans importance !
le grelé, connaissait-il les lieux depuis quand ? peut-être a-t-il déjà fait un contrôle ? électricité (niveau ..digicode ?) dans cet immeuble du 116, rue Petit
ce qui aurait déjà un rapport avec la "sécurité" !!
pour une "boite de sécurité"...il a pu faire plusieurs boites ? dans le cas où ce serait son métier..
et ensuite, être embauché en province .. Arrow

jacynthia

Messages : 295
Date d'inscription : 26/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par jacynthia le Mar 14 Nov - 22:12

G.P habitait un immeuble avec porte sécurisée, cad digicode ? le grelé, idem, aurait pu travailler sur cette ouverture_cette entrée du 7, rue ste croix , à un moment donné...et a pu apercevoir I.M, s’intéresser à elle, pour son physique (brune, etc..) observateur ! (c un prédateur, non ? )
qui dit digicode, dit " dépannage, ou devis ou installation " et.... ça laisse des adresses "intéressantes", ou pas ! pour plus tard...le grelé y revient avec des infos, sur certains habitants, donc, noms, adresses, etc...assez facile de revenir quand un certain temps s'est écoulé , ou revenir pour "draguer" ?

il doit y avoir d'autres cas, de femmes ayant été "draguées" par ce TES....reste aussi à voir ses employeurs, si on y croit....que le grelé ait pu travailler pour des stes de securité..
j'imagine alors, qu'il a du finir dans " la sécurité " et ça recouvre pas mal de lieux...

securité, electricité ....Paris et banlieue ? et province.. study

jacynthia

Messages : 295
Date d'inscription : 26/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par lefouineur31 le Mar 14 Nov - 22:55

Tout d’abord, mimi, merci pour cet extrait du France Soir . J’en ai isolé deux phrases qui m’ont semblé intéressante à décortiquer.



« UNE PORTE QUI SE VÉROUILLE AUTOMATIQUEMENT »
La porte doit très certainement être muni d’un dispositif hydraulique qui permet que la porte se rabatte automatiquement.



« TOUS LES HABITANTS POSSÈDENT UNE CLÉ. LES VISITEURS QUI VEULENT EN RESSORTIR DOIVENT ENTRAVER LA FERMETURE AVEC POURQUOI PAS … UN PAQUET DE CIGARETTE »
Là où je travaille, il y a pas mal de portes, où côté local, il y a une poignée pour pouvoir ouvrir la porte et sortir sans avoir à user de la clé. Et côté couloir, ces portes n’ont pas de poignées qui s’abaissent, et pour pouvoir ouvrir, on doit user de la clé pour tourner le barillet et pousser la porte en même temps. Ce qui protège les locaux des intrusion indésirables.

Mais concernant la porte bloquée ouverte par le grêle, je n’ai jamais vu ce cas là. Il semble que des deux côté, il faille user de la clé pour ouvrir la porte si elle se retrouve être rabattue par le dispositif hydraulique de fermeture automatique.

lefouineur31

Messages : 27
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

extraits journaux époque 1986

Message par mimi le Mer 15 Nov - 10:04






mimi

Messages : 326
Date d'inscription : 21/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ses crimes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 22 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21, 22  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum