Victimes du grêlé?????

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Lun 17 Juil - 11:01

Cyclope a écrit:Pour Karine LEDOUX, je trouve que ça ne colle pas trop. Plus agée que les victimes "types" du G., aucun élément sur le mode oparétoire qui permettrait de lui attribuer cette disparition. Cette affaire me fait plutôt penser aux crimes de Fourniret.

Une personne qui a eu l'occasion de lire quelques articles sur cette affaire pense d'avantage à un suicide. Mon rapprochement est uniquement basé sur une phrase de Corinne Herrmann dans "les jours", et sur le fait que je n'ai trouvé que cette disparition qui collait avec ses dires. Rien d'objectif donc.
Ceci dit, Karine Ledoux avait 18 ans quand elle disparait et certaines victimes du G ont la 20 taine. (Andréa, Sylvia ....)
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Sanjon le Lun 17 Juil - 11:54

Kassandra88 a écrit:@ca gere et cyclope:
Vous avez raison de dire que du feuillard on en trouve partout ... , mais lorsqu'une imprimerie industrielle est présente dans le secteur immédiat d'un meurtre où du feuillard a été employé , je crois que ce n'est pas une perte de temps de vérifier l'éventuelle concordance entre celui du meurtre et celui , ceux trouvés dans l'imprimerie (industrielle) , qui en 94 devait encore employer de nombreuses personnes.

C'est bien sur !
Parfois, un élément laissé pour "minime" et c'est tout le resta qui en pâtit...
Non seulement l'analyse comparative permettant de trouver l'origine, mais aussi le fait qu'il faut savoir nouer solidement du feuillard, essayez donc !
Dans ce qui semble caractériser le MO du G, il y a une préparation qui fait partie intégrante de son profil.
Il y a du "ludique" autant que de la sécurité...
Sur de ses actes, sur du milieu, et si ça dérape, il tue !
Ce besoin de maîtriser n'est pas anodin.
Alors, oui, la reconnaissance, mais aussi cette capacité à s'adapter, à utiliser la ruse.
Même avec un "trousseau en poche", il a pu pénétrer dans les lieux par ruse !
S.
avatar
Sanjon

Messages : 953
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Lun 17 Juil - 13:33

Pour rester dans le domaine des feuillards, je vois sur le net qu'il en existe de différents formats. Il faudrait déjà s'assurer qu'il correspond ou pas à un modèle fabriqué par cette entreprise qui a fermé ses portes en 1994.
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par ca gere le Lun 17 Juil - 14:00

D'accord vérifier le type de feuillard utilise par l'entreprise du coin me semblé évident , et j'ose penser et j'espère que les enquêteur l'ont fait.
Le type de feuillard utilisé si on le savait nous renseignerais bien, quant à la prise de machine à café pareil ca peut venir de n'importe où, des poubelles du coin au bureau du PDG de l'entreprise du coin....
Au moins vérifier si des cabane de chantier n'ont pas été visiter dans les alentours ce jour là ... mais plus loin c'est vaste ....
Sans chercher loin , la piste d'un guss de sécurité reste plausible encore , machine à café de la nuit pour la surveillance , feuillard emprunté à l'entreprise surveillée....
On peut déjà tenter de rapprocher si une boite de déçu officié sur deux sites ( saclay et l'imprimerie par exemple )....
Ce n'est que une idée comme ca.

ca gere

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Lun 17 Juil - 14:14

ca gere a écrit:D'accord vérifier le type de feuillard utilise par l'entreprise du coin me semblé évident , et j'ose penser et j'espère que les enquêteur l'ont fait.
Le type de feuillard utilisé si on le savait nous renseignerais bien,  

Dans le reportage, ils montrent ceci:
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Sanjon le Lun 17 Juil - 14:41

Quel type de nœud sur le feuillard ?
S.
avatar
Sanjon

Messages : 953
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Lun 17 Juil - 14:44

Sanjon a écrit:Quel type de nœud sur le feuillard ?
S.

Réécoute la vidéo (P1) on le dit peut-être
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Karine Leroy

Message par Kassandra88 le Dim 30 Juil - 16:29

Bonjour,

Je n'ai pas confiance dans ce qu'il écrit, mais vu que ce n'est pas un avis que tous partagent, j'aimerais revenir sur cette déclaration:
L’une des particularités du tueur au visage grêlé, selon Stéphane Bourgoin, c’est «le degré de violence qui diminue au fil des agressions».

http://www.20minutes.fr/societe/1127567-20130328-20130328-route-crime-tueur-visage-grele-court-toujours-depuis-vingt-sept-ans

Effectivement, si je regarde le tableau des agressions, il n'y avait plus eu de meurtre depuis le 29 avril 1987 et la dernière agression connue (celle d'Ingrid) ne s'est pas terminée par un meurtre.
Karine Leroy ne serait donc pas une victime du G si on se réfère au profil dressé par Bourgoin.

Pour moi, ce serait loin d'être un argument pour l'exclure. Je pense tout simplement qu'elle a résisté à son agresseur, et quand on résiste au G, il tue. Le corps de Karine n'ayant été découvert que tardivement, je pense qu'il n'était pas possible de trouver des traces de défense.
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Patrisienne le Dim 30 Juil - 18:32

Kassandra, oui mais le MO ?
Les agressions jusqu'alors se passent à l'intérieur même si c'est une ferme désaffectée et il abandonne ses victimes là où elles ont été agressées.
À moins qu'au lieu d'une Volvo, il n'ait eu un véhicule de type fourgonnette ?
avatar
Patrisienne

Messages : 918
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Dim 30 Juil - 18:39

Patrisienne a écrit:Kassandra, oui mais le MO ?
Les agressions jusqu'alors se passent à l'intérieur même si c'est une ferme désaffectée et il abandonne ses victimes là où elles ont été agressées.
À moins qu'au lieu d'une Volvo, il n'ait eu un véhicule de type fourgonnette ?

Tu prêches à une convaincue Patrisienne.
Je ne pense pas que le grêlé soit mêlé à cette agression. Tout comme je ne pense pas que l'agressivité du G ait spécialement diminué au fil du temps. Je crois plutôt qu'elle est en dent de scie en fonction du comportement de la victime (compliante: elle aura la vie sauve, si non compliante, il la tue)
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par ca gere le Dim 30 Juil - 21:23

Bonjour,
Je pense surtout que l'expérience joue, je suis pas d'accord sur la retombé des violences, la victime émet un signe de résistance il tue....sinon il laisse tout sur place, victime preuve ADN .. etc..
C'est sur le moment du fait qu il stresse et qu il est susceptible de tuer, la suite il s'en fout, après ces méfait il laisse tout sur place comme si il était sur qu'on ne puisse remonter jusqu'à lui....
Jusqu'à peut être les années ou l'ADN commence à parler, alors peut être fait il maintenant disparaître sa victime... comme ca pas de trace depuis 1994

ca gere

Messages : 108
Date d'inscription : 18/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Dim 30 Juil - 23:41

ca gere a écrit:Bonjour,
Je pense surtout que l'expérience joue, je suis pas d'accord sur la retombé des violences, la victime émet un signe de résistance il tue....sinon il laisse tout sur place, victime preuve ADN .. etc..
C'est sur le moment du fait qu il stresse et qu il est susceptible de tuer, la suite il s'en fout, après ces méfait il laisse tout sur place comme si il était sur qu'on ne puisse remonter jusqu'à lui....
Jusqu'à peut être les années ou l'ADN commence à parler, alors peut être fait il maintenant disparaître sa victime... comme ca pas de trace depuis 1994

Nous sommes au moins deux.
Anacrim n'a pas relié les meurtres de la RN 20 au G non plus
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Dim 30 Juil - 23:43

Patrisienne a écrit:Kassandra, oui mais le MO ?
Les agressions jusqu'alors se passent à l'intérieur même si c'est une ferme désaffectée et il abandonne ses victimes là où elles ont été agressées.
À moins qu'au lieu d'une Volvo, il n'ait eu un véhicule de type fourgonnette ?

Pour Ingrid, c'était bien une Volvo 340 ou 360
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Patrisienne le Mar 1 Aoû - 21:39

Je pensais qu'en ce cas là, celui de K L , il aurait eu un autre véhicule que la Volvo, véhicule peut-être emprunté ou de travail mais c'est vraiment théorique donc ...
Mais il ne tue que s'il s´y sent obligé cad si la victime lui résiste, ne se soumet pas à son charme ou à sa volonté ( GP et IM ont eux aussi en quelque sorte refusé sa domination d'où leur " punition" ).
Peut-être que vers la fin des années 80 était-il en traitement puis, il l'a abandonné en 1994 et repris ( qui l'aurait obligé ? ) ensuite ... TTT, abandon, TTT , et ainsi de suite ...
Y-avait-il des HP ou cliniques psy dans les environs de Mitry-Mory ou de Saclay ?
avatar
Patrisienne

Messages : 918
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

HP

Message par laméche le Mar 1 Aoû - 22:01

Patrisienne a écrit:Je pensais qu'en ce cas là, celui de K L , il aurait eu un autre véhicule que la Volvo, véhicule peut-être emprunté ou de travail mais c'est vraiment théorique donc ...
Mais il ne tue que s'il s´y sent obligé cad si la victime lui résiste, ne se soumet pas à son charme ou à sa volonté ( GP et IM ont eux aussi en quelque sorte refusé sa domination d'où leur " punition" ).
Peut-être que vers la fin des années 80 était-il en traitement puis, il l'a abandonné en 1994 et repris ( qui l'aurait obligé ? ) ensuite ... TTT, abandon, TTT , et ainsi de suite ...
Y-avait-il des HP ou cliniques psy dans les environs de Mitry-Mory ou de Saclay ?

Je ne sais pas... mais à Paris il ya le trés célébre Hopitale st Anne dans le XIIIeme (limite XIVeme) arrondissement.... deux arrondissements où le G à sevit!!! fouiilé depuis par les flics... enfin j'ose ésperer!!!

laméche

Messages : 98
Date d'inscription : 27/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Patrisienne le Mer 2 Aoû - 13:24

Oui, Lamèche et beaucoup de cliniques psy privées en Essonne notamment ( une existait déjà en 1977, pour les autres je n'ai pas regardé).
avatar
Patrisienne

Messages : 918
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Ven 25 Aoû - 15:12

Bonjour,
Mat s'est demandé s'il n'avait pas croisé la route de G. Il s'était déjà exprimé sur le forum de France 2. Il nous a rejoint hier soir. Il rappelle son agression:
http://legreleilcourtencore.forumactif.org/t3p325-ses-crimes

Françoise qui est persuadée à 99,99% d'avoir croisé la route du G, s'est exprimée quelques fois ici aussi.
Je tenterai de recopier le témoignage qu'elle nous avait livré sur le forum France2 et en faire copie

Elle répondait à un internaute ici:
http://legreleilcourtencore.forumactif.org/t17p775-qui-est-ili

avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Sam 26 Aoû - 12:24

Bonjour,

je vais remettre en bleu des extraits du témoignage que Françoise nous a laissé le 20/12/2010 sur le forum de France2.


J'ai rencontré ce sinistre personnage à Paris, il m'observait dans une voiture type ds ou id de l'époque.  J'étais dans un café, la porte était ouverte mais il ne me draguait pas. Ensuite, il m'a accostée et la manipulation a commencé....
Contrairement à ce qu'a écrit MARATHON, je n'ai pas été sequestrée !
J'ai failli l'être et le pire m'attendait probablement, je me suis échappée.

OUI, je suis toujours autant troublée en voyant le portrait robot du beau visage, qui ressemble tout à fait à mon individu. D'ailleurs le reportage est repassé 3 fois et chaque fois ce fût des nuits blanches durant des semaines car tout remontait en moi et je me sentais impuissante ayant été malmenée sur l'autre forum, j'en resque marquée.
D'ailleurs si cela s'envenime ici, je ne resterai pas non plus.

Le probléme du visage est trés important, certes.
Alors, il m'a fallu me souvenir....
Je ne suis pas certaine des marques car ayant vu le reportage (avant de retrouver ma mémoire qui avait tout refoulé), j'aurais pu être imprégnée des faits.
Mais une scéne est revenue à ma mémoire : je le voyais en face de moi attablé et je me disais au fond de moi que c'était un trés bel homme mais dommage que son visage avait des marques d'acné.....
Je crois que cette scéne est revenue aussi et me conforte en l'idée que c'est bien lui.
Il devait avoir 20 ans et peut être un peu plus, c'est difficile les âges pour moi. Je pensais qu'il aurait pu être mannequin, tellement son visage était fin et beau, comme sur la photo........

Il parlait francais sans accent et aurait dit s'appeler GERARD...
___________

Je ne serai jamais tranquille tant que je ne pourrai pas savoir qui habitait (ou squattait ) l'appartement où je ne suis restée que quelques minutes....
Un homme dormait et fût expulsé sans ménagement terrorisé...
L'agneau et le gentleman se transforma en loup et j'ai ENFIN compris que le bel ange était plutôt diabolique !
Un viol m'attendait au mieux..., au pire la torture que sais je !
Je n'ai rien d'une personne inconsciente, j'ai habillement été manipulée progressivement..., dans un moment d'intense faiblesse (je ne peux détailler ma vie perso). Il a vu dans ma détresse une faille pour me choisir en tant que victime et a réussi à me convaincre de me rendre chez lui pour refaire mon maquillage dégoulinant avec des yeux gonflés.... Il disait que je n'avais aucune crainte à avoir, il était connu dans le quartier comme artisan laveur de carreaux. Car bien entendu, j'étais plutôt farouche et méfiante avec les inconnus. Il a su trouver les bons arguments pour faire tomber les barriéres de protection et puis aprés tout tous les commercants devait le connaitre et il était donc respectable et pas dangereux ...
Soucieuse de mon apparence, je suis tombée dans le piége. Je devais rester seule, lui restait dans le café et me donnait ses clés.
Au lieu de me maquiller, ayant vu son attitude changer comme un volcan, je suis restée derriére la porte, ayant perdu la confiance qu'il avait mise en avant. J'ai donc vu le verrou s'ouvrir doucement, je refermais, il ouvrait...

Pas de carte de police, si c'est lui, son mode opératoire aurait pu changer ensuite. Par contre, son trousseau comportait BEAUCOUP de clés...

Quand j'ai dévalé l'escalier, ayant entrevu ce qu'il pouvait et allait me faire, il criait "je vais te tuer"  "je vais te tuer"....
Sur le trottoir, j'ai vu son visage défiguré par la haine, sa proie lui avait échappée. Ses yeux étaient devenus horribles et je vois encore la scéne.
Son "ami", était stoique sur le trottoir, débraillé, il avait du s'habiller en dévalant l'étage, jeté en hurlant, de son lit... (c'était tôt le matin, j'attendais l'ouverture d'un magasin dans le café, en pleurant....)
La crainte toujours dans les yeux me laisse à penser qu'il était sous la coupe du cinglé , en tout cas, il l'aurait laissé faire !
Le cinglé est t'il homo ?

Par la suite, mon enquête m'a menée à des révélations troublantes sur 2 hommes "amis" , avec 2 appartements qui communiquent.....
Mais au téléphone je ne peux pas aller trop loin dans mes questionnements, je prenais déjà des risques et les voisins sont réticents pour dévoiler des détails sur la vie des autres, ils ne me connaissent pas aprés tout.

n°9684
francoiseL​EGRELE

Posté le 20-12-2010 à 15:13:22  profilanswer


je continue la suite avec le verrou :

Derriére la porte donc, il s'est mis à hurler voyant que je fermais sans cesse le verrou et moi j'essayais de garder mon calme, j'étais terrorisée.
Les insultes pleuvaient "*****" "je vais t'avoir" ect.
J'ai cogité vite, pensant je pouvais m'échapper entre la double porte et lui qui ne manquerait pas de mettre ses bras en croix...
Effectivement, il avait cette position pour me retenir mais agile et encore jeune (35 ans), je me suis faufilée accroupie, dévalant les escaliers et lui hurlant derriére qu'il allait me tuer !!!!

Je pense qu'il a récupéré des clés auprés du type resté comme une m omie sur le trottoir, ou il avait des doubles. A l'époque je ne pouvais pas savoir qu'il n'était pas seul, il ne m'avait rien dit pour ne pas fait naitre en moi plus de suspicions ou d'inquiétude supplémentaires.
Quand je repense à cela, je me dis que sa méthode d'approche était excellente et que je pensais tout maitriser en gardant les clés !
Tout ces risques pour refaire mon maquillage, sur SON invitation, et comme j'étais soucieuse de mon aspect, j'ai plongé et puis il était gentil, prévenant, tous les atouts pour piéger une femme même méfiante.
Rassurée d'être dehors, j'ai rendu le trousseau (quelle bêtise !) à l'un ou l'autre, je ne sais plus.
Je n'ai pas porté plainte, pour X raisons et mon mari était aussi parano et violent, alors il aurait jubilé d'apprendre cet épisode marquant dans ma vie.
J'ai enfoui tous les détails et aprés le premier reportage, le nom de la rue a fini par revenir , le numéro, des détails, le café où j'étais avec lui, ect., des mois de recherches sur internet pour retrouver les photos de la rue, les voisins, les commercants, les appels téléphoniques...

Son approche était bien calculée et trés rassurante, un vrai professionnel, organisé dans la traque et habile manipulateur.
Il était en costume, le matin de bonne heure, puisque j'attendais l'ouverture des magasins, dans ce café .
J'en ai déduis avec le livre de CH, qu'il devait travailler de nuit et qu'il avait trop de clés pour un simple particulier.

J'ai enquêté au moment du premier reportage par le biais des commerçants : il n'y avait pas d'artisan laveur de carreaux dans le secteur....= mensonge.


avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Patrisienne le Sam 26 Aoû - 14:41

Bonjour Kassandra
Ce témoignage  comme celui de Mat est très intéressant .  Françoise a-t-elle indiqué la date de cette tentative d'agression ?
avatar
Patrisienne

Messages : 918
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Sam 26 Aoû - 15:02

Patrisienne a écrit:Bonjour Kassandra
Ce témoignage  comme celui de Mat est très intéressant .  Françoise a-t-elle indiqué la date de cette tentative d'agression ?

C'était en 1980 mais vu qu'elle a occulté cela pendant plus de 20 ans, ces souvenirs sont imprécis pour la date. C'est le reportage de 2003 qui a tout réveillé.
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Nouti le Jeu 14 Sep - 9:14

Bonjour à tous,

Je ne participe pas souvent, mais je vous lis régulièrement.

En fouillant dans le net, je suis tombée sur le récit d'une jeune femme qui pense avoir croisé le Grêlé en 1999.
Copié/collé de "la scène" :

...

En 1999, ma famille et moi vivions dans le 14ème arrondissement de Paris. J’allais cependant dans un collège du 3ème. Bien sûr, j’aurais pu rentrer en classe de 6ème au collège Giacometti se trouvant juste en face de chez moi ce qui aurait été plus pratique. Pourtant, ayant déménagé l’été précédent du Marais, je souhaitais garder le contact avec ce quartier (et non mon cercle d’amis).

Un soir d’automne, à la sortie des cours, je me rendais à la rue Réaumur où mon père m’attendait dans une toute petite boutique tenue par une réparatrice en horlogerie que j’aimais beaucoup.

Il faut savoir que deux pâtés de maisons séparaient ces deux endroits et, malgré mes onze ans et le fait que je faisais une heure et demie de métro tous les jours et la plupart du temps, seule, rien ne m’avait avertie de la suite. A part peut-être cette banane en guise de goûter que je m’apprêtais à déguster:

– « Bonjour » me lança un grand monsieur, la trentaine bien entamée un peu trop sociable à mon sens.

– « ‘jour » je ne sais pas trop si j’ai bien fait de lui répondre à celui-là… Mais que voulez-vous, je suis polie!

– « Elle est bonne ta banane? »

Oui, alors là c’est vrai on tombe dans la caricature presque burlesque du pédophile amusé par la proie parfaite répondant au banal fantasme de ce fruit défendu. J’étais Alice aux pays des coins sombres.

– « Euh… oui! »

Bon, lui, il a pas l’air de savoir comment s’adresser à une jeune fille. Néanmoins du monde arpente la rue donc je ne m’inquiète pas encore.

– « Et t’as quel âge? »

Non mais sérieusement, demander son âge à une demoiselle en fleur. Où est-ce qu’il a appris ces manières? Ca va que je n’ai que onze ans et que je ne les fais pas!

– « J’ai presque douze ans ! » Entonnai-je, fière, car je pensais déjà à la fête d’anniversaire que mes parents allaient me laisser faire si je continuais à insister auprès d’eux.

– « Ah… presque… »

Son ton ne me plu pas tellement. Il avait dit ce mot qui laissait présager un plan et je compris que je devais partir… Oui, tout de suite!

Les envies de fête d’anniversaire disparurent bien vite et je traversai la rue laissant cet individu au bord du trottoir. Ma banane n’étant plus en vue, il allait me laisser en paix. Ouf!

Que nenni! Cinquante mètres plus loin, ces longues jambes se faufilèrent furtivement et marchèrent de nouveau à mes côtés. Cette fois, il n’était plus question d’anniversaire, ni de mon goûter mais bien de ses goûts à lui qui étaient bien personnels.

– « Et sinon… est-ce que t’as des poils au minou? Parce que si tu veux je pourrais te les lécher avec ma langue? »

Mon sang ne fit qu’un tour et mon corps se raidit. Je ne voulais pas entendre ça. Je n’étais pas prête à entendre ça. Je pressais le pas et la terreur m’envahit.

– « C’est cinq cent francs!!! » me lança-t-il en haussant la voix.

Petite parenthèse: après le traumatisme et la peur, encore à l’heure actuelle je me demande si c’est moi qui était censée le payer pour effectuer la tâche proposée ou bien s’il me proposait tout bonnement de me prostituer.

Amis lecteurs, aujourd’hui encore, le mystère reste entier!
Je dois avouer qu’aujourd’hui je ris doucement de cet évènement. Non, non, pas comme une veuve qui, dévastée par son chagrin de perte, se serait mise à rire nerveusement durant l’enterrement de son cher mari. Cela est récent, mais, oui, je ris de cet homme car il a été bien amusé (ou excité) par mon expression de stupeur. Il cherchait à me choquer avec ces obscénités et j’en viens même à penser qu’il ne me voulait pas de mal. Même si, bien plus tard, regardant une émission sur le « grêlé » des années 80, il me semble l’avoir reconnu et j’en viens donc à supposer que j’ai peut être eu de la chance et éviter un drame.

....

Lien : https://auroremulticolore.com/2016/07/31/dans-le-vif-du-sujet-en-sortant-du-college/

silent

Nouti

Messages : 3
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Kassandra88 le Jeu 14 Sep - 18:40

Bonjour Nouti,
Très interpellant ce témoignage. Et si la jeune fille a vraiment croisé le G, cela voudrait dire qu'il zonait encore dans le Marais fin des années 90.
avatar
Kassandra88

Messages : 4112
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par FRANCOISE le Ven 15 Sep - 12:14

..


Dernière édition par FRANCOISE le Mar 19 Sep - 22:58, édité 1 fois

FRANCOISE

Messages : 15
Date d'inscription : 24/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par limacinaclione le Ven 15 Sep - 15:09

IL REVIENT SUR SONT SECTEUR QUI LUI EST FAMILLIER.
avatar
limacinaclione

Messages : 52
Date d'inscription : 04/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par limacinaclione le Ven 15 Sep - 17:18

avatar
limacinaclione

Messages : 52
Date d'inscription : 04/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victimes du grêlé?????

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum