Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Aller en bas

Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Message par Kassandra88 le Mer 5 Juil - 0:07

Charazed Bendouiou a disparu en 1987 à l'âge de 10 ans.




http://www.oubliezpas.fr/
https://www.facebook.com/profile.php?id=100010257998692



Dernière édition par Kassandra88 le Mer 27 Déc - 9:16, édité 1 fois
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Message par Kassandra88 le Sam 8 Juil - 8:33

Il y a 30 ans, en 1987, une petite fille de 10 ans, Charazed, se volatilise en bas du HLM où elle vit avec sa famille.

Sa sœur, Férouze Bendouiou se bat depuis 30 ans avec toute sa famille et son association N'oubliez pas Charazed pour que l’affaire ne sombre pas dans l’oubli. Dans ce combat, elle est épaulée par deux avocats qui ont littéralement déplacé des montagnes pour que le dossier Charazed ne soit pas refermé par la Justice.


http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/30-ans-disparaissait-charazed-7789195057
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Message par Kassandra88 le Sam 8 Juil - 17:41

Vu que l'enquête porte sur un enlèvement et une séquestration, l'enquête ne sera pas prescrite

Férouze et sa famille ont été reçus pour la première fois par le JI .....début 2017 soit un peu plus de 29 ans après la disparition de Charaze Mad d
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Message par Kassandra88 le Sam 8 Juil - 18:08

Une marche blanche composée d’environ 80 personnes s’est élancée ce samedi après-midi, à 14h30, de la mairie de Bourgoin-Jallieu, en hommage à Charazed Bendouiou, une fillette de dix ans disparue de manière inexpliquée le 8 juillet 1987 dans le quartier de Champ-Fleuri à Bourgoin-Jallieu.

Trente ans plus tard, l’énigme reste entière et le dossier judiciaire est toujours ouvert. « On veut dire que l’on est toujours là, que les consciences sont toujours éveillées, » a témoigné sa grande sœur Férouze. « Les gendarmes travaillent et il ne faut pas hésiter à donner des témoignages. On peut avoir l’impression qu’il s’agit d’un détail mais cela peut être en réalité important. »

Des habitants du quartier et des membres de la famille de Charazed, frères, sœurs, neveux et nièces, figuraient dans le cortège. Il doit rejoindre cet après-midi le parc des Lilattes où un arbre avait été planté, il y a dix ans, en souvenir de la fillette.

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2017/07/08/une-marche-blanche-pour-charazed
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Message par Kassandra88 le Sam 8 Juil - 18:19

Article de novembre 2014

Elle l'a vue "remonter avec la carafe, la poser dans l’évier, puis ressortir jouer"

Charazed Bendouiou avait 10 ans lorsqu'elle s’est volatilisée. C’était le 8 juillet 1987 à Bourgoin-Jallieu. Ses parents lui ont demandé d’aller vider la poubelle au sous-sol du bâtiment. La petite fille est descendue en début d’après-midi. En 1988, les enquêteurs ont noté "que l’enfant n’a plus été revu après son départ de l’appartement". En 2008, quand les investigations ont repris, les gendarmes se sont fondés sur ce même constat. "Or, il est erroné", affirment d’une même voix Ferouze et ses avocats.

Rafika, la sœur aînée de Charazed, soutient l’avoir revue après qu’elle a jeté les ordures. Maîtres Seban et Herrmann l’ont fait savoir au juge d’instruction Joséphine Scaramozzino en février 2014. La magistrate ne leur a pas répondu. Rafika, 15 ans au moment des faits, se souvient que sa petite sœur "est remontée solliciter une carafe d’eau pour leur mère qui se trouvait au bas de l’immeuble", écrivent les avocats. Elle l’a vue "remonter avec la carafe, la poser dans l’évier, puis ressortir jouer". La maman et une voisine confirment. Et un témoignage qui indiquait la présence de Charazed dans sa robe jaune vers 15 heures devant le magasin Genty, avait été trop vite écarté à l’époque. Les analystes de la gendarmerie qui reprennent la procédure dans son intégralité en 2008 reviennent pourtant vers cette déclaration qu’ils jugent fiable, et invitent les enquêteurs à rechercher les enfants avec lesquels la petite jouait. "Où en est-on de ces investigations ? Qu’est-ce qui a été fait ?", interroge Ferouze.


http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20141113.OBS4974/disparus-de-l-isere-non-lieu-dans-l-affaire-charazed.html
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Message par Kassandra88 le Jeu 17 Aoû - 0:08

Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Charazed en lisant cet article:

Un homme de 95 ans est soupçonné d'agressions sexuelles sur des mineures en Isère. Il a été MEE.
Les faits se seraient déroulés dans le quartier populaire de Montfleuri, à Bourgoin-Jallieu (Isère)

http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-homme-de-95-ans-soupconne-d-agressions-sexuelles-sur-des-mineures-en-isere-16-08-2017-7195875.php

Je n'ai pas trouvé de quartier "Montfleuri" mais par contre, le quartier de champ-fleuri, immeuble "Les tilleuls" est l'endroit où Charazed été vue pour la dernière fois.
http://sos-enfants.skyrock.com/442467455-CHARAZED-BENDOUIOU.html


avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Message par Nordine le Sam 11 Nov - 23:42

Café-crimes. Jacques Pradel. Une émission qui date déjà un peu mais résume bien ces affaires.

http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/cafe-crimes/sons/cafe-crimes-les-disparus-de-l-isere-127329
avatar
Nordine

Messages : 1468
Date d'inscription : 14/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les disparus de l’Isère

Message par Kassandra88 le Mer 27 Déc - 9:16

Dossier. Les disparus de l’Isère, le point sur l’enquête.



L’affaire des disparus de l’Isère hante le département depuis bientôt 40 ans. Aujourd’hui, de nouvelles pistes sont exploitées dans le cadre de trois dossiers, les familles des victimes continuent de chercher des réponses.

Grâce aux scellés de deux enquêtes et à un contrôle anti-drogue,  Georges Pouille a été reconnu coupable en 2015 des meurtres  de Sarah Siad et Saïda Berch, mais il est impossible de le relier aux autres disparus de l’Isère, du fait de son âge. Trop jeune au moment des faits, il n’a pas pu commettre les autres agressions.

Si l’ADN et les progrès scientifiques ont permis de résoudre ces deux cas, les autres piétinent, car dans ces dossiers, il manque les corps ou les pièces à conviction nécessaires aux nouvelles analyses.

Trois dossiers réouverts en 2014

En 2014 trois dossiers sur les neuf restants, sont donc refermés, et la cellule mineurs 38, désactivée. Une décision de justice que refusent les familles des victimes. Un an plus tard, elles gagnent en appel et obtiennent le déclenchement de nouvelles investigations.

Les proches des disparus sont alors réentendus et nouvelles pistes explorées. Les parcours de plusieurs tueurs en série sont même étudiés. Certains ont été interrogés en prison pour écarter ou non leur nom définitivement de ces dossiers.

Dans quelques mois, les conclusions du complément d’enquête de trois dossiers devraient être connues. Dans le même temps sous l’impulsion des parties civiles d’autres dossiers des disparus de l’Isère pourraient être rouverts.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/dossier-disparus-isere-point-enquete-1391227.html
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Georges Pouille

Message par Kassandra88 le Mer 27 Déc - 11:34

avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ludovic Janvier

Message par Kassandra88 le Sam 17 Mar - 0:11

«On a volé mon petit frère», témoigne Jérôme Janvier

Il y a trente-cinq ans, Ludovic Janvier, 6 ans, disparaissait à Saint-Martin-d’Hères (Isère), emmené par un inconnu. Son grand frère, Jérôme, 42 ans aujourd’hui, était avec lui, et vit avec cette culpabilité dont il ne peut se défaire.

C’était le 17 mars 1983, il y a trente-cinq ans. Ludovic Janvier, 6 ans, était emmené par un homme qui prétextait avoir besoin d’aide pour chercher son chien égaré à deux pas de la poste de Saint-Martin-d’Hères (Isère). On n’a plus jamais revu cet enfant. C’est aujourd’hui le second plus ancien « cold case » encore ouvert en France. Un des dossiers non élucidés de l’affaire dite des « Disparus de l’Isère ».

Ce 17 mars, Ludovic était accompagné par Jérôme, son aîné, alors âgé de 7 ans et demi et de leur petit frère, Nicolas, 2 ans. Toujours tenaillé par le remords, Jérôme Janvier, 42 ans, qui a pris le relais de sa mère Maryline dans ce combat judiciaire, se confie.


Vous rappelez-vous des circonstances de la disparition de Ludovic ?

Jérôme Janvier. Oui. C’était un jeudi. Ce jour-là, mon père nous avait demandé d’aller chercher des cigarettes. Le bureau de tabac était tout proche. Nous venions d’arriver de la Sarthe trois semaines auparavant car papa avait du travail à Saint-Martin-d’Hères. On était sur le chemin du retour. Un homme habillé en bleu de travail, comme s’il sortait de l’usine, nous a abordés. Il nous a promis des bonbons si on l’aidait à retrouver son chien-loup. On a accepté. L’homme est parti avec Ludovic, moi je suis resté avec Nicolas… Quand j’ai compris que j’avais fait une bêtise, j’ai couru vers notre maison. Nous avons cherché Ludovic partout dans les rues des alentours. C’était trop tard. On avait volé mon petit frère.

À quoi ressemblait cet homme ?

Il avait, selon moi, entre 40 et 50 ans et portait un casque de moto. Mais je n’ai pas le souvenir d’avoir vu une moto ou une mobylette.

S’agissait-il d’un piège pour enlever votre frère ?

À la réflexion, je me demande s’ils n’étaient pas deux hommes. On avait joué avec un chariot pour les courses en chemin. On avait mis Nicolas dedans mais on lui avait coincé un doigt. Un homme est venu pour nous gronder. On a sorti Nicolas de cette charrette improvisée. Et juste après, cet homme au casque est apparu comme s’ils nous attendaient.

Comment s’est déroulée l’enquête ?

La police a fait un portrait-robot avec mes descriptions. Ils venaient me chercher après l’école pour me montrer des centaines de pages de classeurs. Mais la police n’a rien trouvé de mieux que de mettre mon pauvre père en garde à vue… Si cela avait été lui sous le casque, je l’aurais reconnu ! Surtout, si l’alerte enlèvement avait existé à l’époque, on aurait retrouvé Ludovic.

Au bout de trente-cinq ans de vaines recherches, gardez-vous toujours espoir ?

Oui. Comme ma mère, mon frère Nicolas et ma sœur, nous sommes déterminés à le retrouver. Il est impossible de tirer un trait sur notre frère. Il est avec nous en permanence. J’ai toujours sur moi une photo de Ludovic. Et nous avons une petite mallette avec des objets lui appartenant, son cartable notamment. Nous avons besoin de vérité. Ne pas savoir c’est le pire. Ça vous torture jour et nuit…

Comment vivre après un tel drame ?

Cela m’obsède depuis trente-cinq ans. Ludovic est dans mes pensées à chaque instant, à chaque pas. Je suis le seul et dernier témoin à avoir vu partir mon petit frère. Je l’ai laissé partir. Je m’en veux toujours. Ça me poursuit. J’avais 7 ans… Puis au fil du temps, on se forge une carapace.

Et vos parents ?

Notre famille n’a pas résisté à cette épreuve. J’ai vu ma mère déprimer. Mon père s’est laissé mourir à 54 ans. Il s’en est voulu jusqu’à la fin. Ils ont sombré tous les deux dans le chagrin. Leur couple a explosé. Et pourtant ils s’aimaient. Je les ai vus se détruire physiquement et moralement.

Devenu père, avez-vous eu peur pour vos enfants ?

J’ai quatre filles. Je ne les ai jamais laissées sortir seules. La première fois que l’aînée est sortie seule, elle avait 17 ans. Nous avons toujours pris mille précautions. Mais il ne fallait pas non plus les étouffer.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/disparus-de-l-isere-on-a-vole-mon-petit-frere-temoigne-jerome-janvier-16-03-2018-7612812.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ludovic Janvier

Message par Kassandra88 le Sam 17 Mar - 0:15

L’affaire Ludovic Janvier, dossier emblématique des «Disparus de l’Isère»

Le 17 mars 1983, Ludovic Janvier, 6 ans, disparaissait en Isère, emmené par un inconnu. C’est aujourd’hui le second plus ancien «cold case» encore ouvert en France. Un des dossiers non élucidés de l’affaire des «Disparus de l’Isère».


L’affaire dite des « Disparus de l’Isère » porte sur les meurtres ou disparitions de dix enfants dans la région dont plusieurs sont restés non élucidés. Cette vaste enquête a été relancée en 2008 sous l’impulsion de Martine Valdès-Boulouque, alors procureur générale de Grenoble. Cela a permis de résoudre les meurtres des petites Sarah Syad et Saïd Berch, tuées à Voreppes en 1991 et 1996 par Georges Pouille, leur voisin, confondu en 2013 et condamné à 30 ans de réclusion criminelle en 2016.

Mais en 2014, Jean-Yves Coquillat, alors procureur de Grenoble, avait décidé de refermer les dossiers de Ludovic Janvier et de Grégory Dubrulle, seule victime survivante de ces affaires. La décision du magistrat avait été sèchement rejetée, infirmée par le parquet général. Les gendarmes avaient en effet établi un lien possible entre les deux affaires d’enlèvement des deux garçons.

« Un squelette, retrouvé il y a quelques années dans une grotte du Vercors, pourrait correspondre à celui d’un enfant. Mais il a été égaré dans les scellés du tribunal de Grenoble. Il faudrait le retrouver. Les nouvelles techniques pourraient nous dire s’il s’agit de Ludovic Janvier », martèle Me Didier Seban, l’avocat de la famille Janvier.



http://www.leparisien.fr/faits-divers/l-affaire-ludovic-janvier-dossier-emblematique-des-disparus-de-l-isere-16-03-2018-7612821.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 8860
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charazed Bendouiou et les disparus de l'Isère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum