L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Page 3 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Kassandra88 le Lun 6 Juin - 15:42

george white a écrit:http://www.ladepeche.fr/article/2016/06/06/2359685-drome-tireur-embusque-ouvre-feu-bus-enfants.html


Un tireur ouvre le feu à l'arme de chasse dans la Drôme. Autoroute A7

X Baligant revenait de vacances en Ardèche, à Joyseuse .... pas très loin finalement  du lieu où vient de se passer cet événement : Saulce sur Rhône.
Il a dû remonter par Lyon pour arriver en Lorraine où il s'est fait tirer dessus.

Hypothèse à discuter éventuellement : Même tireur qui effectuerait ce trajet. Un routier ?


J'y ai pensé aussi en lisant "arme de Chasse". L'arme de gros calibre utilisée pour abattre Xavier était un Schmidt-Rubin K31, un fusil qui équipait l’armée Suisse dans les années 50. Dans ton article, on dit que la balle pourrait permettre de remonter jusqu'au tireur. J'avoue que je suis sceptique. Mais si déjà, on peut remonter jusqu'au modèle de l'arme ......



«On n'a pas d'éléments qui laissent à penser que ce bus-là était ciblé plus qu'un autre», a précisé le procureur de la République.


Je pense la même chose. A 22H30, il fait nuit. On ne peut donc pas remarquer que le bus est immatriculé à l'étranger.
avatar
Kassandra88

Messages : 5198
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par natacha37000 le Jeu 9 Juin - 1:09

le routier sur le parking ou est tué Xavier n'a vu aucune voiture et encore moins un routier quitter les lieux après le meurtre.

je ne pense pas que ce soit un routier.
A mon avis, le tueur est reparti à pieds par le grillage et par la route departementale qui jouxte l'aire de repos.

natacha37000

Messages : 60
Date d'inscription : 23/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par george white le Jeu 9 Juin - 18:38

Et une dalle de béton sur les voies ferrées :


"Dimanche matin, alors que la petite commune de 2000 habitants faisait la Une de l'actualité après qu'un car de touristes tchèques a essuyé deux tirs à l'arme de chasse sur l'A7, dans le même temps, les gendarmes étaient appelés un peu plus au sud de la commune où une dalle de béton posée au milieu de la voie ferrée, venait d'être découverte. Cet acte de malveillance aurait d'ailleurs retardé plusieurs touristes qui se rendaient en train dans les Pyrénées, dont des pèlerins en voyage pour Lourdes." http://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/3974795/malveillances-en-serie-a-saulce-sur-rhone.html


Phot d'un impact sur le bus, à première vu le calibre est assez important, non ?
http://www.ledauphine.com/drome/2016/06/07/les-photos-exclusives-du-car-pris-pour-cible-sur-l-a7

george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Kassandra88 le Ven 22 Juil - 16:50

Mort de Xavier Baligant : le mystère reste entier

Le jeune père de famille de Nivelles, en Belgique, a été abattu dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011, sur l’aire de Malvaux, près de Toul, alors qu’il rentrait de vacances. Cinq ans plus tard, son meurtre n’est toujours pas élucidé.

«Mon mari, qui était policier, me l’avait dit à l’époque : si on ne retrouve pas le meurtrier dans les quinze jours, cela pourra durer des années », reconnaît Katia Louckx, cinq ans jour pour jour après les faits. La mère de Xavier Baligant, assassiné sur l’aire de Malvaux, près de Toul, sur l’A 31, espère pourtant toujours que le meurtrier de « son Xavier » soit arrêté un jour. « Je sais qu’il y a eu de nombreuses hypothèses, mais je reste persuadée qu’il était probablement au mauvais endroit au mauvais moment », lâche Katia Louckx, qui n’en dira pas plus. « Vous savez, je vis une très mauvaise journée. Et puis le père de Xavier est décédé aussi il y a deux mois… ». Jean-Luc Baligant, un policier reconnu dans l’arrondissement de Nivelles, où résidait l’essentiel de la famille Baligant, ne connaîtra jamais l’issue de l’enquête ouverte depuis ce tragique mois de juillet 2011.

En cinq ans, de nombreuses pistes, du crime passionnel au règlement de comptes sur fond de grand banditisme, voire un trafic de stupéfiants et même l’œuvre de braconniers, ont pourtant été envisagées par les enquêteurs de la section de recherches (SR) de la gendarmerie de Nancy et de la cellule « Bac Hom 31 ». Ils ont été saisis du dossier par le juge Legaut puis, à partir de début 2012, par la doyenne des juges d’instruction de Nancy, Mireille Maubert-Lœffel et aujourd’hui par la juge Carole Mazzacavallo.

Interrogé hier, un porte-parole du parquet de Nancy confirme « la mobilisation des enquêteurs et de la justice », sur cette affaire singulière et marquante, qui a frappé un jeune père de famille, tué alors que ses deux enfants dormaient à l’arrière de sa voiture. « Il suffit parfois d’un bon rapprochement entre deux affaires, d’un élément technique qui émerge et le dossier est relancé », analyse le procureur adjoint Pierre Kahn. A l’initiative du juge d’instruction, une série d’expertises scientifiques sont en cours et portent sur la balistique, l’ADN et la téléphonie.
Une véritable exécution


Le fils de policier, technicien pour le laboratoire pharmaceutique GSK, footballeur à Nivelles, membre d’une association folklorique, l’Apertintaille, s’est arrêté sur l’aire de Malvaux vers 2h du matin, le 19 juillet. Il a laissé ses enfants dans sa voiture puis a rejoint les toilettes. Il a alors été abattu de plusieurs balles dont la dernière tirée dans la tête. Une véritable exécution.

Xavier Baligant avait en apparence tout du jeune homme rangé, sans histoires. Divorcé, il entretient d’excellentes relations avec son ex-femme, Mihaela, comme elle le confirmera aux enquêteurs. Le compagnon de celle-ci au moment des faits, José Oliveira, a été entendu, mais l’hypothèse d’un crime passionnel fondé sur la jalousie n’a pas tenu, faute d’éléments.

Fin 2012, les gendarmes se sont penchés sur d’éventuelles ressemblances – des touristes, une arme rare – entre le meurtre de l’A 31 et la tuerie de Chevaline, en Haute-Savoie, où un couple de Britanniques, un proche et un cycliste de passage avaient été mitraillés à mort. Sans aboutir à quoi que ce soit de concret. L’hypothèse d’un trafic de stupéfiants ou d’armes ou d’autres marchandises illégales n’a pas résisté aux investigations : Xavier Baligant a été tué devant le bâtiment des toilettes, l’endroit le plus éclairé de l’aire de repos, donc le moins susceptible d’abriter un trafic. Par ailleurs,, l’arme utilisée, un encombrant Schmidt-Rubin K31, le fusil de l’armée suisse dans les années 50, est appréciée par les collectionneurs, pas par les trafiquants. L’enquête de l’émission Non Elucidé , sur France 2, en 2015, avait abouti à suspecter des braconniers, qui auraient abattu Xavier Baligant par erreur.


Alain MORVAN.

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-ville/2016/07/21/mort-de-xavier-baligant-le-mystere-reste-entier
avatar
Kassandra88

Messages : 5198
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par george white le Ven 22 Juil - 17:51

"L’enquête de l’émission Non Elucidé , sur France 2, en 2015, avait abouti à suspecter des braconniers, qui auraient abattu Xavier Baligant par erreur"

"par erreur", j'y crois pas du tout. Il a vu son meurtrier.


"Quatre impacts de balles, dont deux mortels, à l'abdomen et à la tête.

Deux autres plaies ont été identifiées sur chacune de ses mains.

"Il a pu y avoir entre deux et quatre projectiles tirés: il est possible que M. Baligant ait effectué un geste de protection avec ses mains, la balle les aurait alors traversées avant d'atteindre la tête ou l'abdomen."

"Il résulte que le ou les auteurs ont agi avec une intention criminelle"http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1324872/2011/09/26/Xavier-Baligant-a-ete-execute-selon-l-autopsie.dhtml




george white

Messages : 407
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Kassandra88 le Sam 23 Juil - 0:32

george white a écrit:"L’enquête de l’émission Non Elucidé , sur France 2, en 2015, avait abouti à suspecter des braconniers, qui auraient abattu Xavier Baligant par erreur"

"par erreur", j'y crois pas du tout. Il a vu son meurtrier.


Moi non plus, mais par contre, que des braconniers aient eu peur qu'on ne dénonce leur trafic juteux, je trouve cela tout-à-fait possible.
avatar
Kassandra88

Messages : 5198
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Kassandra88 le Sam 23 Juil - 0:41

On a fait le rapprochement entre la tuerie de Chevaline et le meurtre de Xavier.
Le point commun une arme qui a équipé l'armée suisse.
Une chose est sure, les faits étant antérieurs au quadruple meurtre, on ne peut pas dire que le tueur se soit inspiré de Chevaline pour abattre Xavier.

Déjà en 2015, lors de l'émission NE, on parlait d'analyses ADN et de recherches téléphoniques ... un an plus tard, on dit qu'on va les réaliser. Les résultats? ce sera pour les calendes grecques????
avatar
Kassandra88

Messages : 5198
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Kassandra88 le Sam 23 Juil - 18:30

Depuis janvier, Katia Louckx n’a plus reçu de nouvelles concernant l’évolution de l’enquête. "Une nouvelle juge a repris l’instruction en mains (NDLR : trois autres avant elle l’ont précédée), explique la dame qui s’est portée partie civile dès le lendemain de l’annonce de la mort de Xavier Baligant. Elle semble faire du meilleur travail que ses prédécesseurs. Elle a fait rouvrir les scellés pour reprendre l’enquête depuis le début. La résolution de l’affaire risque de prendre du temps."

Après de premières pistes rapidement écartées dans l’entourage de Xavier Baligant, l’enquête se dirigerait vers des tiers, n’ayant aucun rapport avec le jeune Nivellois. "Je pense sincèrement que Xavier était là au mauvais endroit, au mauvais moment. Peut-être a-t-il vu quelque chose qu’il ne devait pas voir. Avec tout ce qui se passe en ce moment dans le monde actuellement, on ne sait pas trop…"


http://www.dhnet.be/regions/brabant/deces-de-xavier-baligant-je-veux-connaitre-la-verite-sur-la-mort-de-mon-fils-578d27c635705dcbd70283b1
avatar
Kassandra88

Messages : 5198
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Didier le Sam 15 Oct - 20:59

Rediffusion ce soir chaîne 23 du non élucidé consacré à xavier baligant

http://www.numero23.fr/programmes/non-elucide/

avatar
Didier
Admin

Messages : 1619
Date d'inscription : 07/05/2015
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://legreleilcourtencore.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Mike68 le Dim 5 Mar - 9:11

Pour ma part , je ne crois absolument pas à l'hypothèse qui a été développée un peu + haut sur ce fil d'un Braconnier tueur - En quoi Xavier Baligant les aurait-il....."gêné" et qu'aurait-il pu faire lui tout seul contre eux (?) - Le mode opératoire fait irrésistiblement penser à une exécution , à un CONTRAT -
Tirs de près , à plusieurs reprises (dont 1 ou 2 , alors qu'il est déjà par terre) - Le visage a été quasiment pulvérisé nous dit-on , ça devait pas être beau à voir - Si ça avait été des braconniers , ils lui auraient juste fait peur (Tirs en l'air) - NON , ça ne tient pas une minute - Perso , je pense que le bras armé était un des chauffeurs des poids-lourds qui étaient garé là cette nuit - C'est la raison pour laquelle les témoins n'ont pas entendu de véhicule repartir : le tueur était déjà sur place - Et je pense que ca été commandité - on a attiré XB sur cette aire - J'ai de forts soupçons du côté du nouveau compagnon de Mihaela (commanditaire) - Ca n'est pas parce qu'on a pas trouvé de preuves irréfutables contre lui , qu'il n'est pas lié à l'affaire....Je trouve également son ex pas très nette (elle ne semble pas vraiment ...."effondrée" - Pourtant ça reste le père de ses enfants ?!)
avatar
Mike68

Messages : 1483
Date d'inscription : 05/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Sanjon le Mer 29 Mar - 11:48

Bonjour.
Il est surprenant que l'on retrouve dans cette affaire une arme de guerre Suisse comme dans le cas de la tuerie de Chevalines.
Si telles étaient ces coïncidences avérées : coups de feu répétés, "acharnement" sur des personnes passantes, usage d'armes étrangères dont la détention est légale par des civils Suisses, tireur arrivant à pied, autant de convergences qui pourraient orienter les recherches vers la Suisse, avec toutes les difficultés que l'on sait et donc le sentiment de sécurité pour l'auteur !
Il serait intéressant de pouvoir rechercher des cas similaires, mêmes minimes compte tenu d'une possible escalade.
L'hypothèse d'un tueur en série serait alors envisageable...
Malheureusement !
Sanjon.
avatar
Sanjon

Messages : 957
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Mike68 le Mer 29 Mar - 20:32

Sanjon a écrit:Bonjour.
Il est surprenant que l'on retrouve dans cette affaire une arme de guerre Suisse comme dans le cas de la tuerie de Chevalines.
Si telles étaient ces coïncidences avérées : coups de feu répétés, "acharnement" sur des personnes passantes, usage d'armes étrangères dont la détention est légale par des civils Suisses, tireur arrivant à pied, autant de convergences qui pourraient orienter les recherches vers la Suisse, avec toutes les difficultés que l'on sait et donc le sentiment de sécurité pour l'auteur !
Il serait intéressant de pouvoir rechercher des cas similaires, mêmes minimes compte tenu d'une possible escalade.
L'hypothèse d'un tueur en série serait alors envisageable...
Malheureusement !
Sanjon.

L'emploi d'une arme Suisse n'est là que pour brouiller les pistes - De Plus dans les 2 cas : ces armes sont très difficilement traçables - c'est pour ça qu'elles ont été employées -
Il y a effectivement un - et un seul - point commun entre Chevaline et Baligant : il s'agit dans les 2 cas d'un contrat. Je ne crois absolument pas à 1 tueur en série -
- Dans la tuerie de Chevaline , le profil des Al-Hilli est trop particulier pour qu'il s'agisse de l'acte d'un tueur isolé , fou , qui aurait décimé des gens ....."au hasard" , ben voyons......
- Et pour l'affaire Baligant , ça sent le contrat et l'Europe de l'Est - son ex est roumaine et reste extrêmement (et étonnemment) froide durant le reportage.....
avatar
Mike68

Messages : 1483
Date d'inscription : 05/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Sanjon le Ven 31 Mar - 9:27

La signature semble identique pourtant car l'usage de ces armes de guerre n'est pas ce qu'il peut y avoir de plus "approprié" dans les deux cas.
Le risque d'enrayement comme l'encombrement n'amènent pas une fiabilité que rechercherait "un pro", à moins qu'il puisse s'agir d'un individu ayant construit sa démarche avec l'acceptation de ces risques...
S'il s'agissait de liens possibles avec une quelconque organisation criminelle des pays de l'Est, le choix des armes, par facilité et peut être aussi par habitude se serait porté vers celles utilisées dans ces pays.
Mais, tout est possible... Il ne faut s'étonner de presque rien !
De plus l'emploi de munitions militaires est étonnant dans la mesure où il s'agirait "d'un ou de deux contrats" qui se doit d'être efficace...
Avec des ogives demi blindées, voir pointes creuses, voir même à double noyau, à courte ou moyenne distance, peu de coups de feu auraient été tirés pour une efficacité redoutable...
Dans le cas de l'arme de poing, privilégier un petit calibre (inférieur à 9 mm), c'est opter pour la possibilité de répéter plus rapidement les tirs.
Pourquoi pas dans le cas d'une arme de secours...
Avec le fusil, outre que la discrétion n'est pas optimale, ce qui interpelle le plus s'il s'agissait d'un contrat, c'est pour le tueur d'avoir anticipé le lieu de pause choisi par la victime, surtout s'il aurait du pour cela arriver par une route secondaire et donc finir son approche forcément à pied... Cependant si le tireur avait un complice qui pistait les victimes, le créneau d'intervention optimal semble improbable...
Dans le cas de l'arrivée à pied, le problème de la discrétion est moins important, surtout par un sous bois.
Il serait intéressant de pouvoir croiser les éléments concordants transfrontaliers pour cerner les possibilités soit de contrats par un même tueur, soit de faits ou d'incidents liés à de telles armes de guerre.
Dans les deux hypothèses et dans le cas ou il s'agirait du même individu, il a du s'entraîner pour maîtriser de telles armes.
De plus la détente est souvent trop dure pour obtenir une bonne précision, à moins d'une "préparation". Donc, cela induit une connaissance de leur mécanisme pour les adoucir et les améliorer.
Donc, collectionneur, ancien militaire (Suisse ?), ce qui n'exclue aucune des précédentes hypothèses.
Sanjon.

avatar
Sanjon

Messages : 957
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Mike68 le Ven 31 Mar - 17:16

"Pas l'arme la + appropriée" , on est bien d'accord , mais le but est justement de nous emmener vers de fausses pistes - De nombreux tueurs à gages utilisent des armes "non appropriées , car elles sont difficilement traçables.......Et ça marche , la preuve : on a toujours pas retrouvé l'origine ni le (les) propriétaires des armes - et on ne remontera jamais jusqu'à eux -
Par rapport à Xavier Baligant , je pense que le tueur était déjà présent sur l'aire de repos (un des camionneurs) , c'est la raison pour laquelle on a pas entendu de véhicule repartir après les tirs - Il a été suivi , d'une façon ou d'une autre , et il ne s'est pas arrêté à cet endroit par hasard - N'oubliez pas qu'il y a eu un appel sur son portable pendant le trajet du camping vers l'aire d'autoroute - Appel qui n'a soi disant jamais pu être récupéré (!) - QUI était au courant qu'il remontait en Belgique ce jour là ? Poser la question c'est y répondre....et NON , je suis persuadé que ce n'est pas le même tueur qui a fait le carnage de chevaline et qui a tué XB - Dans 1 cas , il cherche à tuer un enfant , dans l'autre il les épargne , c'est une des différences majeures - Et ce sont 2 lieux totalement différents (un chemin forestier isolé d'un côté et une aire d'autoroute avec beaucoup de passage de l'autre) - Les 2 affaires sont distantes géographiquement , non décidément ça ne colle pas.
avatar
Mike68

Messages : 1483
Date d'inscription : 05/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Sanjon le Ven 31 Mar - 19:28

Bonsoir.
Plutôt que de se réduire à un seul scénario, ouvrir les possibles génère certes plus de travail et de recherches, mais, cela permet aussi de ne pas passer à coté d'éléments concordants.
Qu'est ce qui permet d'affirmer avec certitude que l'auteur n'est pas le même ?
Qu'est ce qui permet de ne pas considérer la concordance de nature pour des armes de guerre provenant d'un pays particulier, où elles sont une dotation citoyenne ?
Qu'est ce qui permet d'écarter ce caractère particulier d'un "collectionneur" ayant fait un "héritage" et qui, pour des raisons psychologiques déstabilisant son identité chercherait par la violence "gratuite" à utiliser des armes de guerre qui n'ont jamais pu participer à aucune ?
La piste du camionneur reste possible, pratique, cependant sur cette aire de repos, qu'est ce qui permet d'affirmer qu'un véhicule léger ne s'est pas arrêté à l'abri des regards ?
Bien des zones d'ombres pour de simples citoyens soucieux que justice soit rendue par la légalité !
Sanjon.
avatar
Sanjon

Messages : 957
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Mike68 le Ven 31 Mar - 19:38

Je ne ferme aucune hypothèse , mais pour moi la "piste de l'Est" est la plus plausible , il y avait beaucoup de camions roumains , bulgares , etc....cette nuit là - Tous les témoins sont formels : ils n'ont entendu aucun véhicule à moteur repartir après les tirs (moto , auto ou camion) - Donc 2 hypothèses : le tueur était déjà sur place - le tueur s'est échappé vers la forêt (il y a 1 trou dans le grillage) - J'ai beaucoup - beaucoup - beaucoup de mal avec l'hypothèse "braconnier" qui a été développée + haut - Si ça avait été le cas , il(s) auraient juste fait peur à XB en tirant en l'air , là c'est clairement une exécution - des balles en pleine face.....Quelle hypothèse reste-t-il une fois celle là éliminée ?
avatar
Mike68

Messages : 1483
Date d'inscription : 05/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Sanjon le Ven 31 Mar - 20:54

A proximité d'une autoroute le bruit du trafic routier peut couvrir le départ d'un véhicule silencieux...
Je ne sais la teneur des déclarations enregistrées auprès des camionneurs, ni leur attitude.
J'espère que les auditions ont été poussées pour observer et tenir compte des comportements et que les dires ont été "croisés" et vérifiés.
Après de tels actes, même maîtrisés par un "pro", l'auteur ne peut rester indemne et quand bien même il dissimulerait, le trop est souvent plus révélateur que le moins...
Les bourreaux se font plus aisément passer pour des victimes...
Si contrat il y avait, difficile de prouver que l'auteur eut le temps matériel de se poster avant l'arrivée des victimes.
Soit il était déjà présent sur les lieux, soit il est arrivé après ses victimes, ou en même temps.
La thèse de la victimologie épargnant les enfants dans un cas et pas dans l'autre pourrait être aussi invalidée dans le cas où il s'agirait de victimes collatérales abattues uniquement pour "effacer" toute possibilité de témoignage...
La violence du massacre est pourtant "ordonnée" vu la précision des tirs.
Il n'est pas évident que l'auteur ait été entendu.
Dans les deux affaires, il est souhaitable que la Justice puisse agir avec des moyens efficaces et donc que lui soit laissé ce dont elle a besoin !
Il parait évident que des investigations devraient pouvoir aussi se poursuivre en Suisse avec la collaboration des services de Police Helvétiques, car s'il s'agit de contrats ou d'un psychopathe quelconque, il recommencera tôt ou tard...
Sanjon.
avatar
Sanjon

Messages : 957
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Mike68 le Ven 31 Mar - 21:16

Je ne pense pas que l'arme utilisée puisse nous faire remonter au meurtrier - Chavaline , il est évident qu'il fallait éliminer tous les témoins , donc déjà on écarte la thèse du déséquilibré - Travail trop précis , trop méticuleux : pas 1 seule balle dans la carrosserie de la voiture !
pour moi le motard et l'ancien pilote de la RAF sont suspects - en tout cas l'un des 2 ment , c'est sûr et certain - Les témoignages ne collent pas entre eux : 2 voitures ONF 4X4 vert , 1 moto , 2 motos (?) , un 4X4 avec conduite anglaise que certains ont vu , d'autre non , en étant au même endroitVU[/b] - Il y a l'un d'entre eux qui affabule - Pour XB , là aussi , c'est calme , précis , méthodique , pas l'oeuvre d'1 déséquilibré - "Bruit du moteur caché par le bruit sur l'autoroute ?" , le problème c'est que c'était en pleine nuit et qu'il y avait très peu de trafic.......donc du bruit .................
dans les 2 cas le tueur - me semble-t-il - était déjà sur place , je ne pense pas qu'il soit arrivé en même temps (pour XB peut-être....) , mais pour Chevaline : NON.
avatar
Mike68

Messages : 1483
Date d'inscription : 05/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Sanjon le Ven 31 Mar - 21:46

Que nous puissions savoir, seul le type d'arme est connu, pas les armes en elles mêmes, puisqu'elles n'ont apparemment pas été retrouvées...(?)
Un psychopathe peut être extrêmement froid et appliqué.
Ce n'est qu'après les actes qu'il va avoir besoin de "revivre" les faits, puisque pendant il assouvit son besoin identitaire.
Soit il conserve un élément symbolisant l'événement, soit il devra repasser à l'acte plus vite.
Quoique, le "fétichisme" d'un collectionneur d'armes ne fait que l'encourager encore plus dans sa déviance tout en "tempérant la fréquence (relativement, car il peut y avoir escalade).
L'objet supplétif peut être dans l'usage des armes de guerre Suisses, allez savoir pourquoi !
Seul l'auteur le sait...
Un salop peut être extrêmement poli avec ses victimes.
Les nazis ne l'ont démontré que trop souvent pendant qu'ils torturaient nos résistants !
Sanjon.
avatar
Sanjon

Messages : 957
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Mike68 le Sam 1 Avr - 8:22

En tout cas Sanjon , heureux de voir que quelqu'un d'autre que moi se soucie de cette douloureuse affaire -
N'étant pas 1 expert en armes ni en balistique - contrairement à vous d'après ce que j'ai compris - je m'en réfère aux nombreuses lectures de spécialistes que j'ai faites - On peu remonter à 1 type d'arme grâce à un projectile - Dans l'affaire XB , l'arme n'a pas été retrouvée effectivement -
Concernant Chevaline , 1 morceau de crosse explosée a été retrouvé par contre , peut être à-t-il donné des indices précieux (?) , n° de série par exemple ? y avait-il des empreintes , de l'ADN dessus , j'ose espérer que tous les prélèvement nécessaires ont été faits ???
Concernant l'hypothèse d'1 psychopathe : attendant caché et tapi sur 1 aire d'autoroute déserte , c'est dans le domaine du possible , mais sur un chemin de randonnée forestière , justement au moment où les Al-Hilli et SM arrivent , j'ai vraiment du mal , pourquoi serait-il allé "au diable Vauvert" pour commettre ces actes , alors qu'il y a tant d'autres endroits + aisés et faciles d'accès - ou alors c'est 1 dingue , mais je n'y crois pas du tout - Pour apporter de l'eau à votre moulin malgré tout  : c'est vrai que les dates se suivent : 2011/2012 pour les 2 meurtres - Mais je reste sur mon hypothèse d'1 contrat et (ou) dans tous les cas d'un assassinat commis par quelqu'un gravitant dans l'entourage immédiat (familial) pour les 2 cas - avec 1 montage + complexe pour l'Affaire chavaline (sûrement plusieurs intermédiaires , d'où le fait qu'on ait toujours rien trouvé) - Les questions fondamentales qu'il faut se poser dans toute affaire criminelle , c'est tout de même : "à qui profite le meurtre" et "qui pouvait en vouloir à la victime"  , une fois qu'on a asséché toutes les pistes des proches , on peu se tourner vers l'acte de quelqu'un qui n'a rien à voir avec les protagonistes - Si c'est le cas , ces 2 affaires ne seront jamais élucidées , à moins d'1 énorme coup de chance - Il en arrive parfois - et c'est heureux.
avatar
Mike68

Messages : 1483
Date d'inscription : 05/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Kassandra88 le Sam 1 Avr - 10:59

Le papa de Xavier n'est plus là pour se battre pour son fils. Cela joue peut être aussi dans la communication.
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10153546653546615&id=300152356614
Je constate qu'on n'a toujours pas livré les résultats sur les recherches ADN et en matière de téléphonie. Il faudra sans doute attendre juillet 2017 pour avoir droit à un nouveau point presse.....et les calendes grecques.

En ce qui me concerne, je reste sur l'hypothèse du tiers n'ayant aucun lien avec Xavier. J'ai toujours été interpellée par le fait qu'il se soit dirigé vers les toilettes des FEMMES alors qu'il aurait pu accomplir un besoin naturel près de sa voiture ....vu l'heure à laquelle les choses se sont passées. Pour moi, l'idée "braconnage" n'est pas stupide, je crois l'avoir développée d'ailleurs mais j'ai aussi pensé à un trafic d'être humains. Personnes débarquées sur cette aire de parking et transportées ensuite dans un autre véhicule via une route accessible par la clôture abimée.

Si c'est ce qui s'est passé, Xavier devenait alors un témoin extrêmement gênant
avatar
Kassandra88

Messages : 5198
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Mike68 le Sam 1 Avr - 12:07

Kassandra88 a écrit:Le papa de Xavier n'est plus là pour se battre pour son fils. Cela joue peut être aussi dans la communication.
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10153546653546615&id=300152356614
Je constate qu'on n'a toujours pas livré les résultats sur les recherches ADN et en matière de téléphonie. Il faudra sans doute attendre juillet 2017 pour avoir droit à un nouveau point presse.....et les calendes grecques.

En ce qui me concerne, je reste sur l'hypothèse du tiers n'ayant aucun lien avec Xavier. J'ai toujours été interpellée par le fait qu'il se soit dirigé vers les toilettes des FEMMES alors qu'il aurait pu accomplir un besoin naturel près de sa voiture ....vu l'heure à laquelle les choses se sont passées. Pour moi, l'idée "braconnage" n'est pas stupide, je crois l'avoir développée d'ailleurs mais j'ai aussi pensé à un trafic d'être humains. Personnes débarquées sur cette aire de parking et transportées ensuite dans un autre véhicule via une route accessible par la clôture abimée.

Si c'est ce qui s'est passé, Xavier devenait alors un témoin extrêmement gênant

J'ai toujours été interpellée par le fait qu'il se soit dirigé vers les toilettes des FEMMES
il fallait peut-être tout simplement qu'il passe devant les toilettes femmes pour aller aux toilettes hommes ? , c'était "sur sa route" , et il s'est fait tirer comme un lapin à ce moment là -
ça aurait aussi bien se produire à un autre endroit du parking , mais c'est juste une hypothèse.....Braconnage : au risque de me répéter Suspect hautement improbable - Ils auraient
simplement fait peur à XB en tirant en l'air ou tout simplement seraient partis en courant et allés se cacher (il y avait 1 trou dans le grillage , il était très simple de déguerpir) ,
pourquoi le liquider ? , au risque en plus d'alerter les personnes présentes dans les véhicules cette nuit là ? ça n'est pas logique.
Trafic d'être humains , je n'y crois pas non plus , l'enquête n'a d'ailleurs jamais détecté le moindre indice dans ce sens - NON , ça ressemble bien à un contrat , fomenté à mon humble
avis de......BELGIQUE , si vous voyez ce que je veux dire.......avec une pincée d'Europe de l'Est.......
avatar
Mike68

Messages : 1483
Date d'inscription : 05/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Kassandra88 le Sam 1 Avr - 12:35

Bon à savoir K31 bonne arme pour les survivalistes (via G.W forum France2)

http://survivreauchaos.blogspot.be/2014/01/une-arme-de-survivaliste-le-k31-de.html

@ Mike, je t'ai laissé un mp Cool

avatar
Kassandra88

Messages : 5198
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Sanjon le Sam 1 Avr - 14:34

Bonjour.
En ce qui concerne la piste de "bracos", l'arme et munitions utilisées ne sont pas adaptées.
Ogives demi blindées plutôt, voir arme munie de silencieux, ou arbalète, pourquoi pas.
Par les temps qui courent, la recrudescence d'actes de braconnage s'amplifie avec la crise.
Les tirs pratiqués en avançant sur la victime me font penser à certains exercices militaires d'assaut.
Je ne vois pas un néophyte agir de la sorte, à moins qu'il ait pu s'entraîner et pourquoi pas au paint ball...
Soit il s'agirait d'un "braco" fou, mais utiliser de la munition blindée et une arme très bruyante, de plus avec le risque d'un ricochet !
En général, la discrétion est recherchée par ce genre d'individus.
Le fait des détonations retentissantes peut avoir un effet dissuasif recherché sur l'entourage.
Qui ne s'éloigne pas d'une zone de tir, par pure prudence !
Par contre, s'il y avait eu un"cavalier blanc", il est de fortes chances pour qu'il ait été abattu lui aussi, non ?
Les chauffeurs qui ont entendu les tirs ne sont pas intervenus. De plus, s'ils ont téléphoné, comme ne l'ont pas démontré les auditions, ce n'est pas pour alerter les secours ni la police.
Par contre, rien n'empêche la possibilité que certains d'entre eux aient entendu ou vu quelque chose, mais, soit ils sont restés silencieux, soit ils ont pu appeler leur patron ou leur famille...
JM Block lance cette possibilité de deux tueurs distincts. Pourquoi pas...
Mais, si tel était le cas, il y aurait eu deux fois plus de chances pour que ce type de scénario se reproduise.
Si aucun nouvel élément de ce type n'est connu, peut être que le tueur a pu se donner la mort, compte tenu de l'escalade de violence entre les deux affaires.
Une recherche de suicide par arme à feu de guerre ?
Non pas qu'il soit pris de remords, mais qu'il n'arrive plus à satisfaire ses angoisses, ses besoins identitaires...
La tension peut être si forte que la ficelle se brise.
De toutes façons la violence projetée vers des victimes est souvent une "libération" que recherche l'individu qui croit par là même se débarrasser de sa crise identitaire personnelle.
Alors, in fine, si l'agression ne le satisfait plus, l'auteur tente de supprimer directement la cause et pourquoi pas lui même.
Ce qui est dur pour les familles, c'est de ne pouvoir obtenir une explication, de ne pouvoir faire le deuil, exorciser ce démon en mettant un visage, un nom sur ce qui les blesse.
La peine est dévastatrice.
Je compatis avec toutes les victimes de ces individus brisés qui brisent à leur tour bien des vies autour d'eux.
Sanjon.
avatar
Sanjon

Messages : 957
Date d'inscription : 29/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Mike68 le Sam 1 Avr - 19:12

Kassandra88 a écrit:Bon à savoir K31 bonne arme pour les survivalistes (via G.W forum France2)

http://survivreauchaos.blogspot.be/2014/01/une-arme-de-survivaliste-le-k31-de.html

@ Mike, je t'ai laissé un mp Cool


Hello kassandra , je t'ai également envoyé 1 message en MP sur ce forum-ci , mais apparemment ça bugue - l'as-tu bien reçu ?
et un également (un peu + long) sur le forum de la 2 Cool
avatar
Mike68

Messages : 1483
Date d'inscription : 05/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’ÉNIGME DE L’A31, LE MEURTRE NON ÉLUCIDÉ DE XAVIER BALIGANT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum