Affaire Grégory: les mobiles supposés

Page 10 sur 15 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15  Suivant

Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Stephane le Dim 3 Déc - 19:28

Quand on parcourt le forum de l’excellent site Justice pour Gregory, notamment: le topic Anacrim initié par Arnaud et les excellentes contributions de la plupart des intervenants que je ne peux tous citer ici, l’étrangete du comportement des uns et des autres au cours de la soirée du 16 octobre, notamment MV, MoV et par contumace, on va dire, GiV, amène une véritable question qui brûle les lèvres: est-on si sûr que ça de l’emploi du temps de cette dernière de 13h à 21h?
G qui ne connaissait pas, ou alors que très peu, MJ et/ou JJ se serait-il laissé remettre par BL comme ça, sans s’affoler ou pleurer? Beaucoup ont dit qu’il n’était pas sauvage, certes, mais quand même... On en a même imaginé que MB aurait alors peut-être pu rester avec lui pour le rassurer, voire pour certains, de lui administrer une piqûre d’insuline. Ce qui me paraît à moi très peu vraisemblable, car on sait par l’infirmière que MB n’a appris à les faire que plus tard et ne pouvait pas ignorer dans tous cas que ce traitement qu’elle voyait tous les jours administré à sa mère ne pouvait certainement pas convenir à un enfant. A moins d’être complice de meurtre, ce que je ne parviens pas à croire, elle qui a toujours été réputée aimer les enfants. À quinze ans, on peut peut-être être manipulé, mais on n’est complètement stupide pour autant.
Alors, à qui aurait pu être remis G, si ce n’est pas à MJ et/ou JJ? Peut-être quelqu’un d’autre qu’il connaissait beaucoup mieux?
Je dis depuis le début de ma participation à ce forum que ce qui m’a le plus intrigué avec le rebondissement du mois de juin, c’est qu’on dit à la fois que le corbeau n’est pas l’assassin, que le corbeau est en réalité deux personnes, un homme et une femme, que ces corbeaux donc seraient vraisemblablement les J, ce qui tendrait à être confirmé par l’expertise en écriture en ce qui concerne JJ, et ils sont tous les deux mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort. Il y a quand même quelque chose d'étrange dans tout ça. On observera d’ailleurs qu’aucun des deux n’est mis en examen pour meurtre. Alors? On peut imaginer un MJ faisant le pied de grue à Docelles sur la base du PR3, parce que pour le coup cela ne pourrait pas être BL, si on s’en tient au scénario de l’enlèvement de G par ce dernier, aujourd’hui privilégié à nouveau par la gendarmerie. J’ai déjà eu l’occasion de dire auparavant pourquoi j’avais du mal à y croire, mais bon, ce n’est qu’un avis. Je vois mal aussi une JJ passer à l’acte quoiqu´on en dise. L’organiser, voire. Le provoquer, peut-être plus vraisemblablement, si on considere qu’un corbeau ne mets que très rarement à exécution par lui-même ses menaces, mais surtout si on tient pour acquis ce que beaucoup de monde à l’air de penser, à savoir qu’elle serait beaucoup plus intelligente que bien d’autres autour d’elle. Auquel cas elle aurait eu tout intérêt à ne pas s’absenter de son travail, du moins après la fameuse réunion syndicale.
Alors on en revient encore, qu’on le veuille ou non, à la question du début. Et la deuxième aussi, du coup. GiV se serait-elle absentée de son travail?
Pourquoi a-t-elle a pris ce jour là la voiture pour aller à son travail? Était-ce une habitude régulière, ou une exception? Pourquoi MV a-t-il éprouvé le besoin d’aller la prévenir à son travail, en donnant ainsi l’impression aux experts Anacrim de retarder les recherches, puis enfin d’aller la chercher avec MoV, avec la voiture de son père, alors qu’elle était motorisée et pouvait rentrer seule?
Vous me direz qu’on s’interroge d’abord sur ce topic sur les mobiles. Et pas les scénarios possibles. Mais les deux vont ensemble, chacun des acteurs pour son degré de participation, puisqu’il est communément admis que le crime est le fait, direct ou indirect selon la responsabilité des uns et des autres, d’une équipe.
Les mobiles alors? Je crois pour ma part qu’il ne faut chercher plus loin que la volonté de couper une tête qui dépasse, quand elle est livrée à la vindicte des autres, dès lors que ceux-ci sont suffisamment chauffés à blanc pour le faire. Les révolutionnaires ont bien tué le fils de Louis XVI (je ne fais de politique là) mais quelqu’un croit-il sérieusement que ce gamin était coupable de quoique soit si ce n’est d’être le fils de son père et un symbole honni? Et bien ce qu’on lui a pourtant fait subir est aussi abject qu’épouvantable, tout en ayant eu le sentiment d’avoir rendu justice au peuple qui souffre.
Je ne veux pas insister lourdement mais ce n’est pas moi qu’il le dit, c’est les gendarmes dans leur rapport: GiV n’aurait eu de cesse d’exacerber les tensions dans la famille en montant ses membres les uns contre les autres. Et lorsque tout le monde est réuni à Lepanges au moment où l’on a appris la mort du pauvre petit G, où MoV et la mère de CV s’effondre de douleur, MiV pète les plombs et GiV fume pensivement une cigarette assise dans la cuisine. Quelle empathie. C’est remarquable en ces circonstances qui ne peuvent être pires pour les parents et leurs proches. Ce n’est pas moi qui le dit, encore une fois, c’est JMV lui-même dans le livre « Le 16 octobre ».
Je me garderais bien d’accuser qui que ce soit, mais on ne m’otera pas de l’idée que ligoter un enfant qu’on a rendu au préalable inconscient, sans véritablement serrer ses liens, et lui abaisser délicatement son bonnet sur les yeux avant de le déposer dans l’eau, est plus un geste de femme, sans sexisme aucun, que celui d’un homme sans scrupule qui se serait plus vraisemblablement contenté de l’assommer ou l’étrangler avant de le jeter dans l’eau puis s’échapper aussi vite qu’il est arrivé.

Stephane

Messages : 30
Date d'inscription : 24/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Casta le Dim 3 Déc - 20:22

Passiflore a écrit:Bonjour Hycare,
Donc, le fameux w end de la Toussaint, pendant lequel MuB a avoué être allée à Lepanges avec BL, le couple BL/MAL est placé en GAV. Ce qui expliquerait que MuB n'ait pas été interrogée par sa sœur sur le contenu de son témoignage, le père B n'ayant rien dit non plus, puisque MAL était en GAV avec son mari.
Si MAL s'est installée chez ses parents des le 17 octobre, pendant le w end Tousssaint, elle y est déjà depuis 15 jours. Or, ses parents ignorent qu'elle est en GAV, il ne la voient pas du w end. Le petit est chez eux, forcément. Les parents B. ne s'étonnent pas de l'absence de leur fille ? A moins que la GAV de MAL n'ait dure qu'une journée ?

Bonsoir Passiflore.

A ma connaissance, voici la chronologie exacte des faits en question :

mercredi 31 octobre - Garde à vue de Bernard et Marie-Ange
jeudi 1er novembre - audition de Murielle chez ses parents à Laveline (elle déclare avoir pris le bus scolaire)
vendredi 2 au samedi 3 novembre - garde-à-vue de Murielle à la gendarmerie (elle déclare avoir accompagné Bernard en voiture)
Du samedi 3 au soir au lundi 5 au matin, Murielle est rentrée chez elle... Que s'y est-il passé?
lundi 5 novembre : audition de Murielle devant le juge (elle confirme ses dires) et reconstitution (à Bruyères - Lépanges - Docelles)
lundi 5 novembre : inculpation et incarcération de Bernard
mardi 6 novembre : rétractation de Murielle
vendredi 9 novembre : confrontation entre Murielle et Bernard devant le juge
avatar
Casta
Administrateur du forum

Messages : 4765
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Passiflore le Dim 3 Déc - 20:39

Casta a écrit:
Passiflore a écrit:Bonjour Hycare,
Donc, le fameux w end de la Toussaint, pendant lequel MuB a avoué être allée à Lepanges avec BL, le couple BL/MAL est placé en GAV. Ce qui expliquerait que MuB n'ait pas été interrogée par sa sœur sur le contenu de son témoignage, le père B n'ayant rien dit non plus, puisque MAL était en GAV avec son mari.
Si MAL s'est installée chez ses parents des le 17 octobre, pendant le w end Tousssaint, elle y est déjà depuis 15 jours. Or, ses parents ignorent qu'elle est en GAV, il ne la voient pas du w end. Le petit est chez eux, forcément. Les parents B. ne s'étonnent pas de l'absence de leur fille ? A moins que la GAV de MAL n'ait dure qu'une journée ?

Bonsoir Passiflore.

A ma connaissance, voici la chronologie exacte des faits en question :

mercredi 31 octobre - Garde à vue de Bernard et Marie-Ange
jeudi 1er novembre - audition de Murielle chez ses parents à Laveline (elle déclare avoir pris le bus scolaire)
vendredi 2 au samedi 3 novembre - garde-à-vue de Murielle à la gendarmerie (elle déclare avoir accompagné Bernard en voiture)
Du samedi 3 au soir au lundi 5 au matin, Murielle est rentrée chez elle... Que s'y est-il passé?
lundi 5 novembre : audition de Murielle devant le juge (elle confirme ses dires) et reconstitution (à Bruyères - Lépanges - Docelles)
lundi 5 novembre : inculpation et incarcération de Bernard
mardi 6 novembre : rétractation de Murielle
vendredi 9 novembre : confrontation entre Murielle et Bernard devant le juge
Merci Casta, c'est clair

Passiflore

Messages : 533
Date d'inscription : 07/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Hycare791 le Dim 3 Déc - 20:57

Passiflore a écrit:
Casta a écrit:
Passiflore a écrit:Bonjour Hycare,
Donc, le fameux w end de la Toussaint, pendant lequel MuB a avoué être allée à Lepanges avec BL, le couple BL/MAL est placé en GAV. Ce qui expliquerait que MuB n'ait pas été interrogée par sa sœur sur le contenu de son témoignage, le père B n'ayant rien dit non plus, puisque MAL était en GAV avec son mari.
Si MAL s'est installée chez ses parents des le 17 octobre, pendant le w end Tousssaint, elle y est déjà depuis 15 jours. Or, ses parents ignorent qu'elle est en GAV, il ne la voient pas du w end. Le petit est chez eux, forcément. Les parents B. ne s'étonnent pas de l'absence de leur fille ? A moins que la GAV de MAL n'ait dure qu'une journée ?

Bonsoir Passiflore.

A ma connaissance, voici la chronologie exacte des faits en question :

mercredi 31 octobre - Garde à vue de Bernard et Marie-Ange
jeudi 1er novembre - audition de Murielle chez ses parents à Laveline (elle déclare avoir pris le bus scolaire)
vendredi 2 au samedi 3 novembre - garde-à-vue de Murielle à la gendarmerie (elle déclare avoir accompagné Bernard en voiture)
Du samedi 3 au soir au lundi 5 au matin, Murielle est rentrée chez elle... Que s'y est-il passé?
lundi 5 novembre : audition de Murielle devant le juge (elle confirme ses dires) et reconstitution (à Bruyères - Lépanges - Docelles)
lundi 5 novembre : inculpation et incarcération de Bernard
mardi 6 novembre : rétractation de Murielle
vendredi 9 novembre : confrontation entre Murielle et Bernard devant le juge
Merci Casta, c'est clair

Tout à fait c'est bien ça, et donc la scène décrite par les journalistes Groslier et Tradrew où ils s'aperçoivent que MAL se serait installée chez ses parents le lendemain du crime et recueille par la même occasion le témoignage de cette jeune fille qui donne un alibi à son beau frère, et que personne ne connait à ce moment là (Muriel), se déroule le 31 octobre. MAL et BL sont en garde à vue depuis plusieurs heures lorsqu'on leur ouvre la porte à Laveline .

avatar
Hycare791

Messages : 139
Date d'inscription : 05/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Georges le Lun 4 Déc - 9:36

@Stephane
l'emploi du temps des J pour la journée du 16/10/84 est disons "difficilement vérifiable"
La direction de la filature n'a pas pu attester officiellement de leur présence en continu de 13h à 21h et c'est une des raisons de leur mise en examen.
Par contre Gin.. est ressortie libre à l'issue de sa garde à vue de juin dernier, doit-on en conclure que sa présence à la Cipa de 13 à 21h a pu être dûment vérifiée ?
Elle a d'ailleurs évoqué cet alibi sur les ondes d'Europe1 après cette GàV

Georges

Messages : 19
Date d'inscription : 02/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Hycare791 le Lun 4 Déc - 10:03

Stephane a écrit:Quand on parcourt le forum de l’excellent site Justice pour Gregory, notamment: le topic Anacrim initié par Arnaud et les excellentes contributions de la plupart des intervenants que je ne peux tous citer ici, l’étrangete du comportement des uns et des autres au cours de la soirée du 16 octobre, notamment MV, MoV et par contumace, on va dire, GiV, amène une véritable question qui brûle les lèvres: est-on si sûr que ça de l’emploi du temps de cette dernière de 13h à 21h?


Bonjour Stéphane,

Ginette qui travaillait cette journée là,  à la CIPA , bénéficiait dune pose de tente minutes entre I8h30' et I9h ( c'était régulier) . Durant cette pose, une personne
qui se serait absentée de façon illégale ( c'était assez simple de le faire visiblement), pouvait prolonger son absence à la condition qu'elle trouve une complicité pour introduire son badge dans la "pointeuse" à la fin de la journée de travail, soit 21h.


- Peut on être certain de son emploi du temps ?  nous non je ne pense pas, les enquêteurs eux doivent être plus  informés que nous sur ce point. GinV a été interpellée puis placée en garde à vue en juin dernier et elle ressortie libre au bout de 36 heures, pour le moment il n'y a rien contre elle.  Maintenant ça me semble compliqué de vérifier un emploi du temps et un alibi 33 ans après les faits avec certitude,  si ça n'a pas été en profondeur avant.

-Personne n'est aveugle concernant le comportement des protagonistes que vous citez,  surtout après  avoir pris connaissance de la dernière synthèse de l'enquête. C'est évident qu'il y a quelque chose qui ne va pas, c'est bien ce qu'on cherche un peu partout, la question revient souvent au centre des débats.

- Sinon j'ignorais totalement ( comme tout le monde je pense) que GinV était véhiculée ce soir là, cela fait parti des nouvelles données. Pour ma part tout ce qui est remonté à ce sujet conforte mon point de vue sur ces personnes quelque chose ne va pas.  Mais je n'y vois pas plus clair pour le moment.
avatar
Hycare791

Messages : 139
Date d'inscription : 05/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Isa le Lun 11 Déc - 11:35

vengeance
Sens 1 
Vengeance désigne l'action de se venger, c'est-à-dire de tirer réparation d'un mal, une injure, un outrage dont on a été victime. Synonyme : revanche

Sens 2 Vengeance désigne le mal que l'on fait à une personne afin de la châtier d'une injure, d'un dommage qu'elle a causé. Synonyme : châtiment

en cela, la vengeance n’est pas un mobile.

Isa

Messages : 87
Date d'inscription : 09/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Casta le Lun 11 Déc - 11:45

Bonjour Isa

Le sens de cette seconde définition m'échappe totalement.

Je ne vois pas non plus en quoi l'action de se venger ne serait pas un mobile. C'est au contraire un mobile assez courant, à mon avis, que ce soit pour commettre un délit ou pour commettre un crime.
avatar
Casta
Administrateur du forum

Messages : 4765
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Mike68 le Lun 11 Déc - 12:00

Casta a écrit:Bonjour Isa

Le sens de cette seconde définition m'échappe totalement.

Je ne vois pas non plus en quoi l'action de se venger ne serait pas un mobile. C'est au contraire un mobile assez courant, à mon avis, que ce soit pour commettre un délit ou pour commettre un crime.

Bonjour Casta , je crois comprendre ce que veut dire Isa : la vengeance est une réponse épidermique à une action que la personne concernée considère comme
très blessante , ça n'est donc pas un..."mobile" au sens strict du terme - Un mobile c'est un intérêt quelconque qu'a quelqu'un pour commettre un acte -
(argent , motif passionnel , etc.....) -  Mais c'est vrai que la différence est subtile  Smile
avatar
Mike68

Messages : 2043
Date d'inscription : 05/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Jane77 le Lun 11 Déc - 12:09

Q3 écrite en cursive parle d'une vengeance accomplie sur Albert : mais on ne sait pas comment ? ni de quoi ?

Jane77

Messages : 83
Date d'inscription : 11/11/2017
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Mike68 le Lun 11 Déc - 12:11

Jane77 a écrit:Q3 écrite en cursive parle d'une vengeance accomplie sur Albert : mais on ne sait pas comment ? ni de quoi ?

Très juste...En QUOI consiste cette vengeance ? j'ai beau chercher  , je ne vois pas , à part avoir foutu le bordel entre les uns et les autres.....?
avatar
Mike68

Messages : 2043
Date d'inscription : 05/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Casta le Lun 11 Déc - 12:35

Les deux principaux intéressés, Albert et Jean-Marie, ont sans doute leur petite idée sur cette question du mobile, mais ils n'en ont pas dit grand chose :

Albert : "ce sont des histoires d'adultes" (livre "le 16 octobre")
Jean-Marie aurait, parait-il, laissé un petit "livre blanc" à destination de ses enfants dans lequel il aurait fait part de ses soupçons à ce sujet.
avatar
Casta
Administrateur du forum

Messages : 4765
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Passiflore le Lun 11 Déc - 15:43

Bonjour, pour moi, le mystère de cette affaire est qu'il n'y a pas de véritable mobile, au sens classique, dans le sens où le meurtre de ce petit enfant est tellement disproportionné par rapport a une jalousie (réussite du pere JMV, le fait qu'il était le préféré de son propre pere, AV ;  colère et amertume du cousin BL par rapport a leurs enfants respectifs avec JMV). Les surveillances de la mailson des grands parents, les appels et écrits du corbeau envers eux, se déplaçant ensuite vers JMV, semblent accréditer cette thèse d'absence de mobile suffisamment identifiable. Si mobile il y a, il ne peut être que multi directionnel, multi factoriel, multiple, ce qui finit par s'annuler mutuellement, un mobile en annulant conceptuellement  un autre et inversement. Par exemple lorsque l'on sait qu'il y a eu plusieurs corbeaux.

Passiflore

Messages : 533
Date d'inscription : 07/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Casta le Lun 11 Déc - 16:37

Je suis d'accord, Passiflore.

Quand on a affaire à quelqu'un qui souffre de problèmes psychiatriques, il ne faut pas chercher de causes logiques à certains de ses comportements.
Dans cette affaire, pour moi, il n'y a pas le moindre doute possible. Tout indique qu'on a affaire à un assassin souffrant d'une maladie mentale.
avatar
Casta
Administrateur du forum

Messages : 4765
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Mike68 le Lun 11 Déc - 17:28

Des gens souffrant d'une maladie mentale dans l'entourage des V , il n'y en a pas 50...
avatar
Mike68

Messages : 2043
Date d'inscription : 05/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Casta le Lun 11 Déc - 19:25

Bonsoir Mike.

A qui penses-tu? A quelqu'un qui n'avait pas d'alibi solide entre 17h00 et 21h00 le 16 octobre?
avatar
Casta
Administrateur du forum

Messages : 4765
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Jane77 le Lun 11 Déc - 20:22

Michel n’a jamais supporté les accusations faites sur sa personne. Il a été tenu au courant des activités de Bernard ce jour-là, mais ne s’´inscrit pas en tant que complice actif, même s’il aura plus tard des envies de meurtre sur d’autres.

Jane77

Messages : 83
Date d'inscription : 11/11/2017
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Mike68 le Mar 12 Déc - 6:38

Casta a écrit:Bonsoir Mike.

A qui penses-tu? A quelqu'un qui n'avait pas d'alibi solide entre 17h00 et 21h00 le 16 octobre?

Louisette et MV - Est-ce que ce dernier a un alibi solide pour cette tranche horaire ? , ça c'est une bonne question !
avatar
Mike68

Messages : 2043
Date d'inscription : 05/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Isa le Mer 13 Déc - 13:09

le Lun 11 Déc - 11:45
par Casta
Bonjour Isa

Le sens de cette seconde définition m'échappe totalement.

Je ne vois pas non plus en quoi l'action de se venger ne serait pas un mobile. C'est au contraire un mobile assez courant, à mon avis, que ce soit pour commettre un délit ou pour commettre un crime.

bonjour Casta
suis désolée, pas trop dispo depuis un bon moment...
Concernant la définition du mot vengeance
le premier sens = 1 revanche
le deuxième = 1 châtiment
La différence est subtile mais ne modifie en rien mon affirmation, qu’en cela la vengeance n’est pas un mobile!
La vengeance n’est pas la raison du passage à l’acte; elle est le passage à l’acte, la réparation. Il faut selon l’arbre des causes chercher le pourquoi de ce desir de vengeance. C’est à dire le mobile.
Et cela remonte à loin.
Les Jacob détestent Albert.Pourquoi ? Un truc enfoui, inavoué. Albert nous dit bien que le papa Jacob, Léon, lui reprochait la mort de son père. Pas plus. C la grande question non élucidée. Le point de depart, le creuset de la haine. Albert sait, Monique aussi, forcément. Mais, elle ne parle pas, ou si peu. Elle aurait dit en juin que Mimi son protégé lui aurait avoué 8j après l’assassinat que Mumu était bien ds la voiture avec BL. À supposer que ce soit vrai (elle ment pr protéger en general), comment MV pouvait-il le savoir... Et si elle ment, c pour couvrir son fils

Isa

Messages : 87
Date d'inscription : 09/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Casta le Mer 13 Déc - 13:27

Bonjour isa.

D'accord, pour être plus précis, on devrait parler de "besoin ou d'envie de vengeance".

Le fait que cette envie de vengeance ait basculé d'Albert à Jean-Marie constitue à mon avis un indice sur le profil psychologique du corbeau (qui ne fait probablement qu'un avec l'assassin).
A partir du moment où l'on admet qu'on a affaire à une personne souffrant d'une maladie mentale, il ne faut pas rechercher à mon avis des causes objectives à ce besoin de vengeance.

Les ressorts de l'âme humaine sont parfois difficiles à cerner chez des personnes saines d'esprit. Ils sont encore bien plus complexes chez les gens atteints d'une maladie mentale.
avatar
Casta
Administrateur du forum

Messages : 4765
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Isa le Mer 13 Déc - 13:47

@Passiflore
Trouver LE mobile = Résoudre la quadrature du cercle= impossible
Probablement parce qu’ils st multiples.À chacun des protagonistes son mobile, sa haine entretenue par celle de ses voisins., chacun l’alimentant à son tour. Je ne parviens pas à les dessolidariser. Des ‘Flactif’ avec en arrière plan papy Jacob dont le different avec Albert demeure encore un secret...

Isa

Messages : 87
Date d'inscription : 09/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Casta le Mer 13 Déc - 13:55

La comparaison avec l'affaire de la tuerie du Grand Bornand me semble pertinente, Isa.

Ce paragraphe sur la page wikipédia consacrée à cette affaire pourrait presque avoir été rédigé pour l'affaire Grégory, à mon avis :

"Le mobile est surtout basé sur la jalousie et la cupidité suscitées par la réussite et le train de vie du promoteur immobilier, alimentées de plus par d'autres différends, notamment d'ordre financier et immobilier. Ces sentiments auraient conduit les coupables vers une obsession vengeresse."
avatar
Casta
Administrateur du forum

Messages : 4765
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Isa le Mer 13 Déc - 14:14

@Mike68,@Casta,@Jane77

comme disait Mike:
le Lun 11 Déc - 17:28
par Mike68
Des gens souffrant d'une maladie mentale dans l'entourage des V , il n'y en a pas 50...

une idée? je crois que nous avons tous la même! Cet apéro du dimanche soir a provoqué des bouffées de chaleur.
La suite se construit lentement vu que les 6 ( sans Mumu) avaient un alibi.
4 travaillaient.
1 recevait un appel du corbeau chez lui
1 achetait son vin à l’heure de la mise à mort.
Et, plus on approche du dénouement (C le cas de le dire), plus les corps se raidissent. La CGT sort 10 gros bras (J), le procureur reçoit une lettre de menace de mort(L) et Mo absout Mi.
PS: il me semble que Gigi a un reliquat de 4 ou 6h de garde à vue.
la justice les garde pour le dessert. La cerise sur le gâteau.

À+

Isa

Messages : 87
Date d'inscription : 09/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Isa le Mer 13 Déc - 14:18

@Mike68
Louisette et MV - Est-ce que ce dernier a un alibi solide pour cette tranche horaire ? , ça c'est une bonne question !

M’enfin Mike! Mi est le coordonnateur et probablement le cerveau, ce qui est un comble... Il fallait l’aide des autres pour la mise en musique.

Isa

Messages : 87
Date d'inscription : 09/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Casta le Mer 13 Déc - 14:22

Isa,

Je ne suis pas d'accord sur deux points de ton dernier post :

- Michel ne peut en aucun cas avoir pris une part active à cet enlèvement. Tous ses proches ont témoigné de sa présence à Aumontzey à l'heure dite.
- l'achat de ces 150 bouteilles de vin chez Champion par Bernard à l'heure qu'il a prétendue n'a jamais pu être prouvé. Il n'y a aucun témoignage de sa présence dans ce supermarché à l'heure en question.
avatar
Casta
Administrateur du forum

Messages : 4765
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Affaire Grégory: les mobiles supposés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 15 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum