Les tueries du Brabant Belgique

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Sam 4 Nov - 9:04

Jean Deprêtre appartenait au CEPIC une branche d'extrême droite du PSC (parti social chrétien devenu CDH)

Le rôle du procureur Jean Deprêtre a fait l’objet de nombreuses critiques. Vous-même vous ne l’avez pas épargné. Quand on lit le rapport de la commission parlemenatire, on a l’impression que vous estimiez que Monsieur Deprêtre vous roulait dans la choucroute ou ne faisait pas correctement son travail (absence de rapports écrits par exemple). Votre sentiment personnel approche-t-il d’une des deux caricatures citées ci-dessus ? Pensez-vous qu’à un moment donné le procureur aurait pu subir des pressions pour que l’enquête échoue ? Etes-vous intimement persuadé que le Procureur Deprêtre ait dit toute la vérité ? Quel est votre sentiment actuel par rapport à Monsieur Deprêtre ?


La personnalité du Procureur du Roi DEPRETRE a manifestement pesé sur l'orientation du dossier.

Il a défendu une seule thèse, à savoir la piste des prédateurs. Par ailleurs, il est clair qu'il nous a menti de même que l'avocat général JASPAR par rapport à l'épisode de l'examen du pistolet par le centre d'expertise de Wiesbaden. L'empressement de Monsieur DEPRETRE à écarter d'emblée toutes pistes qui pouvaient avoir des effets négatifs pour l'Etat Major de la gendarmerie où les services de renseignements n'ont pas paru normaux. J'ai surtout le sentiment que Monsieur DEPRETRE a une forte personnalité et des préjugés. Il a fait face à des magistrats instructeurs faibles et pour certains sans imaginations et sans talent. J'ai la conviction que lorsqu'il rencontrait un élément du dossier, qui pouvait affaiblir la thèse qui était la sienne, il faisait tout, soit pour l'écarter, soit pour en réduire la portée. Son tempérament l'a également amené à briser dans l'œuf certaines réflexions ou initiatives de ses collaborateurs ou des membres de la BSR. Bref, il a beaucoup pesé sur l'information et l'instruction. Comme dans beaucoup d'erreurs judiciaires, son obstination à ne retenir qu'une piste a laissé dépérir un certain nombre de preuves qui aurait été intéressantes à exploiter. Nous n'avons pas pu établir qu'il ait subi des pressions extérieures mais sa formation, son  tempérament et sa conviction l'amenaient à écarter spontanément des pistes qui auraient pu se révéler pertinentes. C'est un peu ce que les enquêteurs de la cellule du Brabant wallon, à Charleroi, ont perçu lorsqu'ils ont dû reprendre à zéro l'enquête singulièrement mal menée. Actuellement, je ne sais pas me prononcer sur la situation de Monsieur DEPRETRE. Il est fort possible qu'il ait poursuivi avec obstination, honnêtement, ce qui lui paraissait être la seule voie possible. C'est toujours dans pareils cas que les erreurs judiciaires se développent.


https://sites.google.com/site/tueriesdubrabant/interviewjean-jacquesviseur3
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Sam 4 Nov - 10:04

"Il y a encore des gens qui pourraient parler après toutes ces années"

"Des tentatives d'influencer l'enquête..."

Il confie en outre qu'à plusieurs occasions "nous nous sommes ainsi rendu compte qu'il y avait des agissements assez curieux, des tentatives d'influencer l'enquête...", notamment avec la découvertes en 1986 de sacs immergés contenant des objets liés aux tueries du Brabant. "Mais nous ne sommes pas parvenus à défaire le nœud lié à cette découverte, à savoir ce qui se cachait derrière celle-ci". C'est pour le procureur "un dossier très motivant, mais qui génère aussi beaucoup de déceptions".

https://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/tueurs-du-brabant-de-valkeneer-il-y-a-encore-des-gens-qui-pourraient-parler-apres-toutes-ces-annees--967759.aspx
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Sam 4 Nov - 16:15



Reportage de 1986 réalisé par une équipe Suisse


Dernière édition par Kassandra88 le Lun 6 Nov - 9:08, édité 1 fois
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Dim 5 Nov - 23:21

https://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/un-ami-du-geant-des-tueries-du-brabant-temoigne-si-je-divulguais-d-autres-informations-je-n-etais-plus-la-maintenant--968048.aspx


Marc Van Damme, ami proche de Christiaan Bonkoffsky, supposé "Géant" de la bande de tueurs, était présent sur le plateau de "C’est pas tous les jours dimanche". Il évoque la personnalité de son ami, ainsi que le moment où il l’a dénoncé anonymement en 1998, persuadé qu’il s’agissait du responsable des Tueries du Brabant.

Interrogé sur la personnalité de Christiaan Bonkoffsky, Marc Van Damme évoque des idées d’extrême-droite de la part de son ami. "Fin des années 70, début des années 80, il parlait régulièrement de coup d’Etat, il disait qu’il fallait changer la politique. Je m’en rappelle bien, on en a parlé personnellement. Mais le problème, c’est qu’il était difficile d’avoir des discussions sérieuses avec lui. Il parlait beaucoup de militarisme et disait qu’il fallait changer les choses. Après les attentats, en 1986, on parle un peu du Géant… A ce moment-là, j’avais une intuition et en 1998, je voyais les affiches diffusées. A ce moment-là, c’était une confirmation de mon intuition."


Mis sous surveillance

L’homme était-il capable de s’en prendre à des enfants ? Pour Marc Van Damme, cela ne fait aucun doute. "Pour lui, un ordre était un ordre." En 1998, il le dénonce anonymement par téléphone et se rend rapidement compte qu’il est surveillé. "A un moment donné, j’ai téléphoné à la cellule sur la base de son portrait-robot pour dire que j’avais une intuition. J’ai téléphoné d’un autre endroit que mon domicile. J’ai constaté qu’après quelques jours, mon téléphone avait été mis sur écoute. Je voyais un véhicule proche de mon domicile, avec deux personnes à bord. A ce moment-là, j’ai décidé de ne plus rien dire. Si j'avais divulgué d’autres informations par téléphone, je pense que je ne serais plus là maintenant."


"Ça ferait un bon thriller"

Face à ce récit, la chroniqueuse Emmanuelle Praet réagit. "Ça ferait un bon thriller ? Est-ce la vérité pour autant, je n’en sais rien. Affirmer que c’est le Géant alors que la justice ne le fait pas, je trouve que c’est aller un peu vite en besogne." Elle questionne l’invité sur cette surveillance. Comment a-t-il été retrouvé suite à son coup de fil anonyme ?

"C’est la grande question, confie-t-il. Un enquêteur m’a montré un document A4 avec mon adresse et mon numéro de téléphone… Comment ont-ils appris cela ? Ils ont dû me tracer." L’homme tient tout de même à affirmer une chose : "Je ne suis pas un menteur". Il évoque également d’autres personnes qu’il connait et n'osent pas s’exprimer sur l’affaire, ayant encore peur aujourd’hui.
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 6 Nov - 9:10

Nouvelle découverte dans l’affaire des tueries du Brabant. Un répertoire, contenant des adresses et des numéros de téléphone, datant de 1984 a été retrouvé dans un mobil-home appartenant au « géant » de Nivelles. Le mobil-home avait déjà été fouillé par la police, révèle Het Laatste Nieuws.

Le procureur du roi de Liège, Christian De Valkeneer, a réagi avec étonnement à la nouvelle : «  Un répertoire ? De 1984 ? Je me suis renseigné auprès des enquêteurs, ils m’ont assuré qu’ils ont fouillé la caravane avec minutie  ». Le répertoire fera l’objet d’une enquête plus approfondie cette semaine.

http://www.lesoir.be/122843/article/2017-11-06/tueries-du-brabant-des-adresses-et-des-numeros-de-telephone-retrouves-chez-le

http://www.lalibre.be/actu/belgique/tueurs-du-brabant-un-carnet-d-adresses-retrouve-par-un-journaliste-dans-la-caravane-du-geant-59fff579cd707514e89acf99
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 6 Nov - 14:47

Dans la caravane de Christiaan B., suspecté d'être le "Géant" des Tueurs du Brabant, un carnet d'adresses datant de 1984 a été retrouvé avec des adresses et des numéros de téléphone, rapporte De Morgen lundi qui souligne que la caravane avait pourtant fait l'objet de fouilles par la police.

C'est Douglas De Coninck, un journaliste du quotidien De Morgen, qui a découvert le carnet dans la caravane à Cerfontaine.

"Notre idée était de rencontrer des gens autour, de voir si quelqu'un avait connu ce monsieur. Mais finalement c'était à l'abandon total. Les portes étaient ouvertes", raconte Douglas De Coninck au micro de la RTBF.

Le livret contient des adresses et des numéros de téléphone pour les zones d'Affligem, Erembodegem et Herdersem. Selon le survivant des tueries, David Van de Steen, un des onze contacts correspond à un sympathisant de l'extrême-droite, amateur d'armes.
Le carnet retrouvé dans la caravane.
Le carnet retrouvé dans la caravane. - ©️ RTBF
Le procureur général de Liège se dit étonné

"On est sûr que [ce livret] appartient au 'Géant'. Il avait une vie normale. Peut-être que ce ne sont que des amis. Je ne sais pas. Mais pense que si on veut reconstruire son monde de cette époque-là, c'est un outil intéressant", ajoute le journaliste.

Le procureur général de Liège, Christian De Valkeneer, se dit étonné dans le quotidien: "J'ai interrogé les enquêteurs. Ils m'assurent qu'ils ont bien fouillé la caravane". Le carnet d'adresses aurait été saisi cette semaine pour être analysé de plus près.



https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_tueries-du-brabant-un-carnet-d-adresses-retrouve-par-un-journaliste-dans-la-caravane-du-geant?id=9755443
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 6 Nov - 14:50

Carnet déposé récemment suite aux révélations?
Indice volontairement non trouvé par les enquêteurs?
Leurre?

De nouvelles questions.

avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 6 Nov - 17:15

selon le journaliste Marc Metdepenningen, ce carnet appartiendrait à l'ancien proprio de la caravane  lol!
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Mar 7 Nov - 9:09

Tueries du Brabant: les munitions repêchées dans le canal Charleroi-Bruxelles, trop neuves pour être crédibles

La bonne nouvelle, c’est que les armes sont exploitables et que les spécialistes de l’INCC annoncent leur rapport pour cette semaine.

http://www.sudinfo.be/1981591/article/2017-11-06/tueries-du-brabant-les-munitions-repechees-dans-le-canal-charleroi-bruxelles-tro
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Mar 7 Nov - 9:15

Tueries du Brabant: "Je suis la preuve vivante qu’il y a eu des manipulations"

Depuis le Mozambique, Jean Bultot, ancien directeur de prison qui fit figure de suspect dans le dossier des tueries du Brabant, dit tout.

Lors des deux vagues d’attaques, Bultot, alors âgé de 30 ans, est directeur adjoint à la prison de Saint-Gilles. Le 9 novembre 1985 à 13 h 30, un garde champêtre observe à Braine-le-Comte, au lieu-dit Mon Idée, un ancien foyer d’incendie. C’est lâ que sont saisis notamment des livres et des documents appartenant ou censés appartenir à Jean Bultot. Le 9 novembre 1985 a lieu vers 20 h - un peu plus de 6 h plus tard - la tuerie du Delhaize d’Alost. Et c’est au même endroit où l’on a retrouvé les "indices Bultot", que les tueurs abandonneront leur Golf le 11 novembre et l’incendieront.

http://www.dhnet.be/actu/faits/tueries-du-brabant-je-suis-la-preuve-vivante-qu-il-y-a-eu-des-manipulations-59fe2fe6cd707514e8950d37


Jean Bultot: l'homme qui aimait la confiture:


Dernière édition par Kassandra88 le Mar 7 Nov - 23:33, édité 1 fois
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Mar 7 Nov - 23:30

Kassandra88 a écrit:Tueries du Brabant: les munitions repêchées dans le canal Charleroi-Bruxelles, trop neuves pour être crédibles

La bonne nouvelle, c’est que les armes sont exploitables et que les spécialistes de l’INCC annoncent leur rapport pour cette semaine.

http://www.sudinfo.be/1981591/article/2017-11-06/tueries-du-brabant-les-munitions-repechees-dans-le-canal-charleroi-bruxelles-tro

Les armes retrouvées dans le canal ne sont pas liées à l'affaire

http://www.lalibre.be/actu/belgique/tueries-du-brabant-les-armes-retrouvees-dans-le-canal-ne-sont-pas-liees-a-l-affaire-5a01e692cd707514e8a09670
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Mer 8 Nov - 10:32

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE

Proposition visant à instituer une commission d’enquête chargée d’examiner les motifs politiques des attaques commises par les tueurs du Brabant

http://www.dekamer.be/flwb/pdf/54/2757/54K2757001.pdf
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Mer 8 Nov - 15:40

Les dernières « révélations », ajoutées aux suspicions vieilles de trente ans, orientent à nouveau l’enquête en direction de l’ex-gendarmerie. Projets de coup d’état, déstabilisation, terrorisme d’extrême droite : les spectres des années de plomb ressuscitent tandis que d’autres pistes ont été abandonnées.

« Lorsque je suis entré à la gendarmerie, j’étais un fasciste convaincu. J’ai fait connaissance avec des gens du Groupe Diane qui avaient les mêmes opinions que moi. Nous avions l’habitude de nous faire le salut nazi. Chaque fois que nous claquions des talons, dans la cantine ou dans les couloirs des locaux de la BSR chaussée de Louvain, nous entendions les autres faire de même. C’était un signe de fraternité (…) Avec une dizaine d’autres gendarmes, nous écoutions de la musique militaire de la Waffen SS. Il y avait des drapeaux nazis accrochés aux murs… ».

Cet extrait de l’interview tapageuse accordée par Martial Lekeu à notre confrère Gilbert Dupont de la Dernière-Heure, date de… mars 1989. À l’époque, Lekeu, ancien membre de l’unité d’élite Diane et de la BSR de Bruxelles ayant fui la Belgique à l’été 1984 dans des circonstances troubles, résidait sous un nom d’emprunt à Orlando en Floride. Son aveu d’appartenance à une camarilla d’extrême-droite faisait alors écho à d’autres révélations fracassantes, dénonçant l’existence d’une faction de nostalgiques du IIIe Reich au sein de la gendarmerie dans les années 1970-1980.

Groupe G comme gendarmerie

Parmi les pièces du puzzle jamais résolu à ce jour, il y a le fameux Groupe G. G comme gendarmerie. Ce groupe, auquel Martial Lekeu avouera avoir appartenu, était une sorte d’organisation parallèle secrète infiltrée parmi le corps des gendarmes et que certaines sources identifiaient également en tant que « Groupe d’Action Politique ». Un mouvement jumeau existait au sein de l’armée, baptisé Groupe M (M pour militaire).


Martial Lekeu allait par la suite livrer d’autres confessions stupéfiantes au magazine « Panorama ». Dans l’entretien qu’il lui avait accordé en septembre 1989, il déclarait ceci : « Pendant les réunions du Front, un plan fut élaboré pour destabiliser la Belgique et préparer un régime autoritaire. Ce plan était divisé en deux parties : une phase de terrorisme politique et une phase de banditisme. J’ai travaillé à la seconde phase. J’étais l’un des spécialistes qui devaient former les jeunes gens à l’idéologie d’extrême-droite ; il fallait en faire une bande d’individus prêts à tout. Ensuite, je devais rompre tout contact avec eux, de manière à ce qu’ils deviennent un groupe totalement indépendant, et qu’ils commettent des attaques à main armée sans réaliser qu’ils font partie d’un complot parfaitement étudié ». Pour Lekeu, c’était dans les rangs de ces hommes de l’ombre qu’il fallait chercher les tueurs du Brabant.

Ces révélations, pour extravagantes qu’elles peuvent paraître aujourd’hui, ont été corrélées durant ces années de plomb, par d’autres témoignages. À commencer par celui du colonel de gendarmerie Herman Vernaillen, qui fut victime d’un attentat contre sa personne en 1981, tandis qu’il enquêtait sur certaines dérives au sein du BND (Bureau National des Drogues), dans la mouvance duquel on retrouvait dans les années septante des gendarmes dont les noms reviendront plus tard avec insistance dans l’enquête sur les tueries : Madani Bouhouche, Robert Beijer, Christian Amory et Martial Lekeu.

C’est lors de son audition devant la première commission d’enquête, le 9 mai 1989, que l’ex-officier Herman Vernaillen a confié aux parlementaires médusés avoir reçu, au début des années 1980, des confidences de la part d’un informateur au sujet d’un projet de coup d’État d’extrême droite. Cet informateur n’était autre que Léon Finné, qui tombera quelques années plus tard sous les balles des tueurs, lors de l’attaque sanglante du Delhaize d’Overijse.

https://parismatch.be/actualites/societe/89157/tueries-brabant-gendarmerie-ligne-de-mire


Léon Finné était le père de Patricia Finné.
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Jeu 9 Nov - 18:52

avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 13 Nov - 0:01

Le "tuyau en or" à même de faire avancer l'enquête sur les tueries du Brabant, évoqué par Jef Vermassen, l'avocat d'une victime, est une explication d'un ancien gendarme de la brigade d'Alost. L'ex-gendarme affirme qu'il a dû donner l'ordre le 9 novembre 1985 de cesser la surveillance du Delhaize d'Alost une demi-heure avant la fermeture, soit quelques minutes avant l'attaque. Après cette révélation, de nombreuses voix se sont élevées pour faire remarquer que cette information était déjà connue. Mais Jef vermassen affirme avoir d’autres éléments. Il en a parlé sur le plateau de C’est pas tous les jours dimanche. "Il y a deux gendarmes, un gendarme et quelqu’un de la police, qui m’ont dit que ce jour-là, environ le midi, l’autre dit trois jours avant, qu’on leur avait dit que ce jour-là, ils ne pouvaient pas être sur le parking. Normalement la police est là parce que c’est important, les gens arrivent par l’arrière dans le magasin et donc on contrôle ce parking. Donc on leur a dit que ce soir-là il n’y avait pas de contrôle. C’est drôle qu’on dise à la gendarmerie, je ne sais pas qui, mais c’est peut-être à Bruxelles, qu’il ne fallait pas être là au parking. Ils pouvaient être dans les environs, mais pas sur le parking, c’est drôle", a-t-il détaillé.


https://www.rtl.be/info/magazine/c-est-pas-tous-les-jours-dimanche/jeff-vermassen-fait-des-revelations-sur-le-tuyau-en-or-des-tueries-du-brabant-ils-pouvaient-etre-dans-les-environs-mais-pas-sur-le-parking-video--970062.aspx
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 13 Nov - 8:30

http://www.rtl.be/info/video/649229.aspx?CategoryID=4761

Le Debrief RTLInfo revient sur les révélations sur les tueries du Brabant

Cette semaine encore deux nouveaux éléments ont été révélés dans la presse. Mais que deviennent ces révélations tonitruantes après analyse des enquêteurs?
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 13 Nov - 8:36

Kassandra88 a écrit:

Ces révélations, pour extravagantes qu’elles peuvent paraître aujourd’hui, ont été corrélées durant ces années de plomb, par d’autres témoignages. À commencer par celui du colonel de gendarmerie Herman Vernaillen, qui fut victime d’un attentat contre sa personne en 1981, tandis qu’il enquêtait sur certaines dérives au sein du BND (Bureau National des Drogues), dans la mouvance duquel on retrouvait dans les années septante des gendarmes dont les noms reviendront plus tard avec insistance dans l’enquête sur les tueries : Madani Bouhouche, Robert Beijer, Christian Amory et Martial Lekeu.


https://parismatch.be/actualites/societe/89157/tueries-brabant-gendarmerie-ligne-de-mire


Léon Finné  était le père de Patricia Finné.

http://users.skynet.be/dosscrim/beijerbouhouche/index.html
avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 20 Nov - 15:22

avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par COLO le Lun 20 Nov - 16:08

ok merci kassandra

COLO

Messages : 138
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par COLO le Lun 20 Nov - 19:20

SDRA 8

Gladio Belge

COLO

Messages : 138
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Kassandra88 le Lun 20 Nov - 23:54

avatar
Kassandra88

Messages : 5235
Date d'inscription : 20/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par COLO le Mar 21 Nov - 20:50

bonjour ,j’écoute l'avocat Cool

COLO

Messages : 138
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par COLO Hier à 18:33

Black mountain collège et CIA


COLO

Messages : 138
Date d'inscription : 29/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les tueries du Brabant Belgique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum