Disparition de Léa Petitgas

Aller en bas

Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Sam 12 Mai - 12:25



Dernière édition par Kassandra88 le Sam 12 Mai - 13:39, édité 1 fois
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Sam 12 Mai - 12:27

Nantes Disparition de Léa: "L'attente est terrible"
Léa Petitgas, 20 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le 13 décembre. Christophe, son père, « garde espoir » et se bat pour la retrouver. Entretien.

Presse Océan : Y a t-il du nouveau dans l’enquête sur la disparition de Léa ?

Christophe Petitgas : « Les policiers m’appellent régulièrement. On n’a toujours aucune nouvelle de Léa. Pas de mouvement sur ses comptes, son téléphone est resté muet. Samedi, avec ses amis, on est venu à Nantes placarder des flyers « avis de recherche » dans la ville. Quand je suis dans l’action, ça va. C’est quand on s’arrête que c’est dur. L’attente est terrible. Noël, dans ces conditions… »

Qu’a fait Léa avant sa disparition le 13 décembre ?

« Elle a passé une soirée chez elle à dessiner, en compagnie d’un ami qui a fait l’école Pivaut. Léa adore dessiner, des mangas ou toute autre chose. Elle a un vrai talent. Quand son ami est parti, elle lui a dit qu’elle allait se coucher. Elle devait travailler le lendemain (Ndlr : Léa travaille en service civique à la maison de quartier de la Halvêque). Elle ne s’est pas rendu à son boulot. La tablette graphique qu’elle possède est restée dans son appartement. »

Votre fille n’est pas du tout dépressive ?

« Non. Elle a parfois des petits soucis comme tout le monde mais elle sait que l’on est là. Je l’ai toujours aidée. J’ai trouvé son appart à Nantes, payé la caution et les premiers mois de loyer. Elle sait qu’elle peut compter sur nous. Ses voisins décrivent une jeune femme sans histoire. Elle est calme, elle ne fait pas de bruit. Aucun détail inquiétant n’a été remarqué. »

Vous gardez espoir ?

« Oui, une information judiciaire est ouverte pour « enlèvement et séquestration » mais les enquêteurs m’ont expliqué que c’était pour dégager le plus de moyens possibles. Les policiers font le maximum, j’ai confiance en eux. Personne ne perd espoir. »

Entretien à retrouver dans son intégralité dans Presse Océan ce mardi 26 décembre.

https://www.presseocean.fr/actualite/nantes-disparition-de-lea-lattente-est-terrible-25-12-2017-257251
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Sam 12 Mai - 12:34

La jeune fille a disparu depuis le 13 décembre.

Où est Léa Petitgas ? Disparue le 13 décembre 2017 à Nantes (Loire-Atlantique), la jeune fille de 20 ans n’a donné aucun signe de vie depuis. Ce dossier est jugé inquiétant par la police judiciaire qui a lancé un nouvel appel à témoins sur les réseaux sociaux de mardi.

   Nouvel [#appelàTémoins] suite à la #disparition inquiétante à #Nantes de #LéaPETITGAS âgée de 20 ans. Sans nouvelle depuis le 13 Décembre 2017.
   Si vous avez des informations, aidez les enquêteurs de l'antenne de #Police Judiciaire de Nantes - Merci de RT - #RetrouvonsLéapic.twitter.com/72LUEH0cDR

   — Police Nationale 44 (@PoliceNat44) February 27, 2018

Elle demande aux internautes de partager l’avis de recherche avec la description de Léa Petitgas, jeune femme brune de corpulence fine qui mesure 1, 47 m. Le jour de sa disparition, elle portait un pantalon bleu, une veste kaki et une écharpe foncée.

Le soir de sa disparition, celle qui effectue son service civique à la maison de quartier de la Halvêque à Nantes avait dîné avec un ami dans son studio. Le lendemain, elle ne s’est pas présentée à son travail. Les enquêteurs, venus à plusieurs reprises dans son appartement, peinent à dégager une piste selon Ouest France.

Si vous avez des renseignements susceptibles d’aider les enquêteurs, vous êtes invités à appeler le 02 53 46 75 00, le 06 13 83 30 97 ou le 06 43 16 18 24.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/nantes-nouvel-appel-a-temoins-pour-retrouver-lea-petitgas-20-ans-27-02-2018-7582053.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Sam 12 Mai - 12:34

Son papa témoigne

avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Sam 12 Mai - 12:37



https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/nantes-la-disparition-inquietante-de-lea-20-ans-mobilise-la-police_2740045.html

Qu'est-il arrivé à la Nantaise entre le mercredi soir et le jeudi matin ? Départ volontaire ? Suicide ? Homicide ?
Deux appels à témoins

Ce jour-là, elle ne s’est pas présentée pas à son travail, dans une maison de quartier, où elle suivait un service civique depuis septembre. Les policiers ont passé son appartement au peigne fin, où elle a laissé de nombreuses affaires comme sa brosse à dents ou sa tablette graphique. Ils ont effectué de nombreux prélèvements au troisième étage du petit immeuble où elle habitait depuis septembre.

Un premier appel à témoins avait été lancé le 20 décembre, puis un deuxième le 27 février. Une information judiciaire a également été ouverte pour enlèvement et séquestration.

La jeune femme mesure 1,47 m. De type européen et de corpulence fine, elle a les cheveux bruns, raides et longs, les yeux verts et le teint pâle. Elle possède un signe distinctif, une cicatrice sur le bras droit.

Selon les services de police, elle pourrait porter "un pantalon bleu, une veste kaki et une écharpe foncée". Elle lierait facilement le dialogue et serait "capable de faire confiance à des inconnus".
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Sam 12 Mai - 12:44



La jeune femme de 20 ans a quitté son domicile dans le quartier Canclaux à 8 h 30 pour rejoindre son travail, en prenant un bus et un tram. C’est la dernière fois que son téléphone a borné. Aucun mouvement n’a été constaté sur son compte bancaire. Les proches de Léa ne croient pas à une disparition volontaire. « Ce qui me fait peur, ce sont tous les détraqués, tous les pédophiles, tous les gens attirés par de jeunes filles », confie son père, Christophe Petitgas.
L’appel du procureur de la République

Deux groupes de la Police judiciaire de Nantes épaulée par un service spécialisé dans les disparitions inquiétantes ont été mobilisés pour mener l’enquête, en vain à ce jour.

On veut vraiment que l’appel à témoins soit présent et réactivé et que si possible, on ait des contacts avec des gens qui pourraient la reconnaître », indique le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennes. « On se demande combien de temps ça va durer, ajoute Christophe Petitgas. On espère que l’enquête se déclenchera et qu’on la retrouvera saine et sauve. »

https://www.20minutes.fr/societe/2267787-20180508-video-nantes-cinq-mois-apres-disparition-lea-petitgas-pere-temoigne-nouveau

L'article publié aujourd'hui:
http://www.lepoint.fr/faits-divers/nantes-l-inexplicable-disparition-de-lea-21-ans-12-05-2018-2217810_2627.php

Malgré les nombreuses recherches entreprises par la police et les multiples appels à témoin diffusés dans la presse, cette jeune femme demeure introuvable depuis cinq mois.
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Sam 12 Mai - 13:28

avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Ven 18 Mai - 8:25

Disparition de Léa à Nantes : cinq mois d’énigme

Le 14 décembre, la jeune femme de 20 ans s’est mystérieusement évaporée sur le chemin du travail, à Nantes. Deux services de police judiciaire, dont un spécialisé dans les disparitions inquiétantes, enquêtent. Sans qu’aucune piste ne se dégage.

Le 14 décembre au matin, vêtue d’un bonnet blanc et d’une parka verte, elle quitte son petit studio de Nantes. Son téléphone se connecte au wi-fi de son immeuble à 8h30. Une heure plus tard, il accroche une borne dans son quartier. Mais depuis, c’est le silence absolu. Léa ne se présente pas à la mission locale, où elle travaille depuis peu. Son téléphone – jamais retrouvé — cesse brutalement toute activité et aucun mouvement bancaire n’est décelé.

Ni témoins ni caméras de surveillance n’ont repéré sa fine silhouette dans les rues nantaises. « Il n’y a aucune explication rationnelle à sa disparition », résume le procureur de Nantes, Pierre Sennès. La veille, Léa, passionnée de mangas japonais, avait dîné avec un ami qui lui apprenait à dessiner : cet homme, mis hors de cause, n’a rien remarqué d’inhabituel chez elle…

Mauvaise rencontre ou fugue ?

Une information judiciaire pour « enlèvement et séquestration » a depuis été ouverte. Deux groupes criminels de la police judiciaire de Nantes, épaulés par l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), ont mené de lourdes investigations : auditions, expertises techniques, relevés de traces ADN, signalements à l’étranger… En vain.

Toutes les pistes restent ouvertes. « Aucune n’est privilégiée. Au départ, on était vraiment centré sur l’hypothèse criminelle d’une mauvaise rencontre : prédateur ou affaire crapuleuse. Léa passait beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. Maintenant, on s’interroge », explique une source policière. Des amis de Léa, décrite comme « rêveuse », ont récemment confié, lors d’auditions, que celle-ci avait déjà évoqué l’idée de « tout plaquer ».

Paroles en l’air ou malaise profond ? Impossible à dire. Des vérifications ont été effectuées dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, là encore sans résultat. Le père de Léa, lui, répète que sa fille n’a pas le profil d’une fugueuse, encore moins d’une contestataire : « Elle était pleine de vie et n’aurait jamais passé autant de temps sans envoyer un seul message. Elle n’aurait pas non plus abandonné ses deux chats et autant d’affaires personnelles. Elle n’a pas de ressources. » C’est d’ailleurs les miaulements incessants des deux félins, affamés, qui ont poussé une amie de Léa à donner l’alerte.

Des gardes à vue infructueuses


Les enquêteurs pensaient tenir, il y a deux semaines encore, une piste. Quatre jeunes individus, dont d’anciens flirts et des femmes, ont discrètement été placés en garde à vue. Des contradictions sont apparues dans leurs dépositions initiales. Ils prétendaient n’avoir pas vu Léa depuis longtemps alors que l’enquête a démontré le contraire. « Ils évoluent dans un milieu ésotérique, voire interlope, confie un policier. Ils pratiquaient avec Léa des jeux de rôle, type loups-garous. » Tous ont été finalement relâchés : ils sont certes décrits comme « illuminés » mais n’ont pas le profil de criminels.

L’enquête redémarre à zéro. « Les appels à témoins n’ont pas été un succès. Il faut que les personnes restent vigilantes et se manifestent si elles pensent avoir aperçu Léa », prévient le procureur de Nantes.

   Nouvel [#appelàTémoins] suite à la #disparition inquiétante à #Nantes de #LéaPETITGAS âgée de 20 ans. Sans nouvelle depuis le 13 Décembre 2017.
   Si vous avez des informations, aidez les enquêteurs de l'antenne de #Police Judiciaire de Nantes - Merci de RT - #RetrouvonsLéapic.twitter.com/72LUEH0cDR
   — Police Nationale 44 (@PoliceNat44) 27 février 2018


Les policiers ont réentendu la famille et les amis de Léa, en présence de psychologues de l’OCRVP
, pour reconstituer son fil de vie. Objectif : récolter des indices, même minces, et ouvrir de nouvelles pistes.

4500 NOUVELLES DISPARITIONS INQUIÉTANTES PAR AN

C’est environ le nombre de nouvelles personnes inscrites chaque année dans le Fichier des personnes recherchées (FPR), à la catégorie « PJ 22 ». Sont concernés les mineurs ou majeurs disparus et « susceptibles d’avoir été victimes d’un crime ou d’un délit ».

Léa Petitgas a été inscrite dans ce fichier. Ce sont les services de police et de gendarmerie qui, chaque année, ajoutent de nouveaux noms ou en retirent. Les autres catégories concernent, par exemple, les personnes suicidaires ou les fugueurs.
Faits divers


http://www.leparisien.fr/faits-divers/disparition-de-lea-a-nantes-cinq-mois-d-enigme-18-05-2018-7722408.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Sam 19 Mai - 0:11

Disparition de Léa à Nantes : l’analyse d’un enquêteur

Le patron de l’OCRVP, office central co-saisi dans l’affaire Léa Petitgas, livre son analyse du dossier et détaille les critères permettant de qualifier une disparition d’inquiétante.

Le commissaire Philippe Guichard est patron de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). La structure a été saisie dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Léa Petitgas, 20 ans, à Nantes (Loire-Atlantique) le 14 décembre 2017.

En quoi l’affaire Petitgas est-elle particulière ?

PHILIPPE GUICHARD. C’est une affaire qui nous semble très inquiétante car Léa disparaît du jour au lendemain, sans donner de nouvelles. Il y a une brusque coupure qui ne s’explique pas : plus d’activité téléphonique, plus de connexion sur les réseaux sociaux… Et il n’y a aucun témoin. Les investigations menées dans son environnement n’ont pas permis d’avancer sur une piste plutôt qu’une autre, la disparition volontaire ou la mauvaise rencontre, voire l’une suivie de l’autre.

À quel moment une disparition est-elle qualifiée d’inquiétante ?

Quand il s’agit d’un mineur, une disparition est toujours considérée comme inquiétante car c’est une personne vulnérable. Pour un majeur, cela relève d’une appréciation au cas par cas : les services territoriaux analysent l’environnement du disparu, reconstituent son emploi du temps avant la disparition et regardent s’il y a des suspicions de délit ou de crime. Les questions qui se posent sont : y avait-il des signes avant-coureurs, comme des précédents de fugue ? S’agit-il d’une famille à problèmes ? Un majeur a le droit de disparaître, sans prévenir ses proches.

Dans quels cas l’OCRVP est-il saisi ?

Dans les cas les plus complexes. Nous avons une quinzaine de dossiers. Nous sommes sollicités par les services de police ou de gendarmerie territoriaux quand ceux-ci ont besoin d’un renfort humain ou de notre expertise pour dégager de nouveaux axes d’enquête. Nous relisons les auditions pour trouver des pistes peut-être négligées ou procédons à de nouvelles. Nous enquêtons aussi en dehors du territoire du service local. Cela a été le cas dans l’affaire Petitgas : nous avons effectué des vérifications à Paris, dans des gares et auprès d’associations type Les Restos du cœur.



http://www.leparisien.fr/faits-divers/disparition-de-lea-a-nantes-l-analyse-d-un-enqueteur-18-05-2018-7722495.php
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Jeu 14 Juin - 16:50

Disparition de Léa Petitgas: «Le temps passe, mais j'essaye de me dire que je reverrai ma fille»
https://www.20minutes.fr/faits_divers/2289375-20180614-disparition-lea-petitgas-temps-passe-essaye-dire-reverrai-fille
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Kassandra88 le Mer 20 Juin - 16:35

Nantes : Disparition de Léa Petitgas, des recherches dans l'Edre

Dans le cadre de l'enquête autour de la disparition de Léa Petitgas, l'Erdre a été sondée mardi 19 juin par la brigade fluviale de la Préfecture de police de Paris  à l'aide d'un sonar de haute technologie. Les recherches doivent se poursuivre toute la semaine.

Dans le cadre de l'enquête autour de la disparition inquiétante de Léa Petitgas, un sonar appartenant à la brigade fluviale de Paris a sondé l'Erdre mardi 19 juin.  Cet appareil permet de procéder à des recherches aquatiques. Il fonctionne sur le principe de l'échographie. Les prospections n'ont pour l'instant rien donné. Elles doivent se poursuivre jusqu' en fin de semaine sur le tracé entre le domicile et le travail de la jeune femme.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/nantes/nantes-disparition-lea-petitgas-recherches-edre-1497801.html
avatar
Kassandra88
Administrateur du forum

Messages : 10022
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de Léa Petitgas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum